Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La femme parfaite - J. P. Delaney

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Méfiez-vous de l’homme qui vous dit que vous êtes « la femme parfaite ». La vie, l’amour, le mensonge parfaits. Le nouveau thriller psychologique de l’auteur de La fille d’avant.

« Ma chérie, il faut que je t’explique quelque chose », dit-il en prenant sa main. « Ce n’était pas un rêve. C’était un téléchargement. »

Lorsqu’Abbie se réveille à l’hôpital, elle ne se souvient de rien. L’homme à son chevet prétend qu’il est son mari. Il est un géant de la tech, le fondateur d’une des startups les plus innovantes de la Silicon Valley. Il lui dit qu’elle est une artiste talentueuse, la mère dévouée de leur jeune fils – et la femme parfaite.
Cinq ans plus tôt, elle aurait eu un grave accident. Son retour à la vie serait un miracle de la science, une révolution technologique dans le domaine de l’intelligence artificielle pour laquelle il a sacrifié dix ans de sa vie.
Mais alors qu’Abbie se souvient petit à petit de son mariage, elle commence à remettre en question les motivations de son mari, et sa version des événements. Doit-elle le croire quand il affirme qu’il veut qu’ils restent ensemble pour toujours ? Et que lui est-il vraiment arrivé cinq ans plus tôt ?

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur Cultura

Vos #AvisPolar

  • Matildany 1er décembre 2020
    La femme parfaite - J. P. Delaney

    Abbie se réveille à l’hôpital, sans aucun souvenir. A son chevet, Tim, son mari, à la tête d’une importante société de technologie, lui apprend qu’elle n’est plus qu’une machine, très évoluée et douée d’empathie, dans laquelle a été intégrée la mémoire d’Abbie : un " cobot", robot-compagnon.
    Elle va cheminer dans les méandres de données encodées, mais être vite. confrontée à des incohérences, qui lui feront douter de la sincérité de Tim. Elle doit aussi composer avec le petit Danny, fils du couplé, atteint d’une forme d’autisme sévère.

    Un double chapitre fait intervenir un mystérieux proche de l’entreprise, qui nous livre son ressenti depuis l’arrivée d’Abbie, artiste renommée, dans la start-up en vogue de l’homme d’affaires Tim Scott. Il raconte comment leur relation passant de professionnelle à sentimentale, a été scrutée par tous leurs collègues.
    Les chapitres relatés par l’Intelligence Artificielle nous permettent une totale immersion dans ses pensées, puisque narrés à la 2ème personne du singulier.
    On va donc remonter, en alternance, la piste de ce qui est réellement arrivé à Abbie, dont le corps n’a jamais été retrouvé.
    Une déception pour moi, je suis passée complètement à côté du livre. Le point de départ me semblait déjà périlleux, mais je voulais lui donner une chance au vu de bonnes critiques lues à son sujet. J’avais même trouvé une allusion au très bon " Les femmes de Stepford" d’Ira Levin ( un auteur que j’aime beaucoup).
    Hélas, au final, j’ai trouvé le récit tarabiscoté, répétitif dans son code narratif, et n’ai eu aucune empathie pour les personnages, même pour IA/Abbie, que j’ai trouvé fort passive. Ce qui m’a le plus touchée, en fait, ce sont les confidences personnelles de l’auteur en fin de roman.

    Ma note : 2,5/5
    https:instagram.com/ danygillet

  • Sylvie Belgrand 29 novembre 2020
    La femme parfaite - J. P. Delaney

    Ouah, mais quelle histoire fantastique ! L’ombre des femmes de Stepford de Ira Levin plane sur ce récit ( il est d’ailleurs cité, et un des avocats s’appelle Levin)

    La narration très dynamique m’a emportée page après page dans cette intrigue complexe et passionnante, jusqu’à la surprise du retournement final.

    J’ai adoré entrer dans la tête des protagonistes et vivre leurs questions, leurs délires, et leurs sentiments.

    Un thriller en forme de très belle réussite.

    #LaFemmeParfaite #JPDelaney #Mazarine #IA #lectures #livres #chroniques #polar #Thriller #NetGalleyFrance #Netgalley

    Le quatrième de couverture :

    "Ma chérie, il faut que je t’explique quelque chose", dit-il en prenant sa main. Ce n’était pas un rêve. C’était un téléchargement.

    Lorsqu’Abbie se réveille à l’hôpital, elle ne se souvient de rien. L’homme à son chevet prétend qu’il est son mari. Il est un géant de la tech, le fondateur d’une des startups les plus innoventes de la Silicon Valley. Il lui dit qu’elle est une artiste talentueuse, la mère dévouée de leur jeune fils - et la femme parfaite.

    Cinq ans plus tôt, elle aurait eu un grave accident. Son retour à la vie serait un miracle de la science, une révolution technologique dans le domaine de l’intelligence artificielle pour laquelle il a sacrifié dix ans de sa vie. Mais alors qu’Abbie se souvient petit à petit de son mariage, elle commence à remettre en question les motivations de son mari, et sa version des événements. Doit-elle le croire quand il affirme qu’il veut qu’ils restent ensemble pour toujours ? Et que lui est-il vraiment arrivé cinq ans plus tôt ?

  • celine85 3 novembre 2020
    La femme parfaite - J. P. Delaney

    Abbie Cullen se réveille et pense avoir fait un rêve d’une demande en mariage. Son mari Tim lui dit que ce n’était pas un rêve mais un téléchargement. Il lui explique qu’elle est une créature artificielle, intelligente, dotée d’une conscience mais totalement fabriquée. Qu’elle est un « cobot » contraction de « compagnon » et de « robot ». Que les cobots sont là pour remplacer et soulager la disparition d’un être cher et qu’ils sont personnalisables pour être le plus fidèles possible à l’être cher. Tim lui dit qu’elle aurait eu un grave accident il y a 5 ans et qu’il a travaillé dur sur ce projet et qu’il veut rester ensemble pour toujours. Mais au petit à petit Abbie va avoir des doutes, elle reçoit d’étranges messages d’un destinataire « AMI » lui disant que le tel n’est pas sur et que Tim ment. Elle va commencer à remettre en doute les motivations et les propos de Tim.
    Pas vraiment fan à la base de tout ce qui tourne autour de l’intelligence artificielle car c’est un domaine certes fascinant mais qui me fait peur dans les dérives et jusqu’où cela peut aller. C’est quelque chose où je me pose beaucoup de question. Ici « recréer sa femme » disparue est ce vraiment bon ? Même si je sais que le deuil peut être difficile à faire, c’est un peu perturbant. J’ai immédiatement accroché dès les premières pages et je n’ai pas voulu lâcher le livre, suspense garanti jusqu’au bout. Totalement conquise par ce roman. Très belle découverte.

  • Emysbook 1er novembre 2020
    La femme parfaite - J. P. Delaney

    A l’heure où les technologies font des avancées extraordinaires, c’est parfois à des fins tragiques que celles-ci sont utilisées.

    Ce roman a la capacité de contrôler vos souvenirs.
    Et si on pouvait faire revivre une personne défunte ?

    Là est toute la question ! Est-ce bien ou mal ? L’auteur développe cette idée et ce sujet tout au long du récit. le suspense ne manque pas et c’est avec beaucoup de profondeur que l’on explore ces avancées. Croyez-le ou non ce roman vous apportera une tout autre vision du sujet de et de l’avenir.

    Quand un géant de la tech décide de mener un projet pour faire revenir sa femme, c’est toute une équipe, une entreprise qui se voit travailler pour ne pas décevoir le brillant directeur.
    Sa femme était parfaite, l’épouse parfaite, la femme parfaite, la mère parfaite. Elle avait tout pour elle. Mais petit à petit le doute s’installe. Son mari est-il vraiment celui qu’elle croit ?
    Quel profond secret se cache derrière cette reproduction humaine. D’ailleurs JP, soulève cette question tout au long du roman. Est-elle humaine et son robot comment se voit elle est comment les gens l’interprètent-elle ?

    J’ai trouvé cette histoire tellement passionnante et si enrichissante. J’ai beaucoup aimé la tournure des événements et la façon dont JP est sorti de sa zone de confort c’est brillant ; Il a complètement exploité les différentes questions qu’on peut se poser en tant que lecteur. C’est angoissant et terriblement addict if les apparences sont souvent trompeuses. J’ai eu de la passion, de la compassion de la pitié et de la peine pour cette jeune femme reproduit sur mesure par les désirs d’un homme aussi cruel soit-il que cela en deviendrait presque dérangeant. Comment peut-on apprécier quelqu’un qui n’est pas vraiment humain. Et d’ailleurs comment qualifier le genre humain ?
    J’ai vraiment dévoré cette lecture et je l’ai apprécié de bout en bout et de chapitre en chapitre ce n’était pas ce à quoi je m’attendais ; c’est au-delà de mes espérances !

    Je conseille vraiment ce roman que ce soit dans un premier temps pour le fond comme pour la forme. Bref un nouvel opus complètement maîtrisé. Je dis oui et un gros oui ?

    Merci encore Florian !

  • Le Monde de Marie 29 octobre 2020
    La femme parfaite - J. P. Delaney

    Un thriller psychologique qui m’a totalement surprise et conquise. Avec JP Delaney on sort clairement des sentiers battus avec une intrigue où se mêlent un côté futuriste/avant-gardiste autour de l’IA, avec un aspect très actuel qui dénonce le sexisme et plus encore, la problématique de l’autisme chez les enfants. Tout s’entremêle à merveille pour nous offrir un thriller diaboliquement efficace qui nous embarque dès les premières lignes et va nous surprendre jusqu’à son dernière mot.

    Je me suis très facilement immergée dans cette lecture et aussi très vite attachée à Abbie. Un sentiment qui m’a quelque peu dérangée tant je ne savais trop comment véritablement la considérer. L’IA prête à controverse et l’auteur a réussi, à travers ce personnage hors du commun, à nous bousculer sur ce qu’on ressent face à un tel être. Je n’ai pu que comprendre les difficultés de l’entourage et en même temps, j’avais de la peine pour celle qui n’a rien demandé et que l’on a doté d’une profonde empathie. C’est très fort.

    Il dénonce le sexisme au coeur des grosses Stat Up dans la manière dont sont considérées les femmes. Toujours plus pour leur apparence que pour leurs qualifications. Cet écœurant pouvoir de l’argent qui permet l’oubli lorsque les hommes vont trop loin.

    Mais aussi, j’ai ressenti un profond attachement pour le petit Danny. L’auteur nous dépeint des difficultés de l’autisme, l’horreur de certaines procédures soit disant destinées à aider, mais aussi l’amour profond d’une mère qui se sent désœuvrée et qui est prête à tout pour son fils.

    Une lecture qui m’a totalement conquise et qui démontre une nouvelle fois le talent de l’auteur à nous écrire une histoire prenante, dérangeante et dont les rebondissements sont totalement inattendus. Il va loin et exploite à fond chaque thème abordé. Un quasi coup de coeur.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.