Triptyque - Karin Slaughter

Notez
Notes des internautes
(15)
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Atlanta, 2006. Le détective Michael Ormewood, en patrouille dans l’un des quartiers les plus sordides de la ville, découvre le corps d’une jeune prostituée droguée qui s’est fait violer, torturer puis arracher la langue d’un coup de dents avant de mourir étouffée dans son propre sang... Ormewood, qui en a pourtant vu d’autres, est révulsé - et d’autant plus inquiet que la malheureuse n’est pas la seule à avoir subi ce sort...
20 ans plus tôt. John Shelley, 16 ans, se réveille un matin, après une soirée d’étudiants mouvementée, à côté du cadavre nu et ensanglanté de la jeune Mary Alice - la langue tranchée... Le problème, c’est qu’il ne se souvient de rien - est-ce lui, vraiment, qui a commis ce meurtre effroyable ? Condamné à vingt ans de réclusion, il traversera l’enfer en prison - et, dès sa sortie, se retrouve confronté à un maître-chanteur qui a usurpé son identité... Dans un univers d’une noirceur comme on en a rarement vu - flics corrompus, prostituées, tortionnaires pédophiles, paumés en tout genre -, les trajectoires du détective Ormewood et de John Shelley vont dès lors se rapprocher de manière aussi inexorable qu’inattendue, au c ur de l’horreur.
Slaughter, dans cet extraordinaire thriller où l’atmosphère sombre à la Seven côtoie les trouvailles délicieusement glaçantes du Silence des agneaux, nous livre ici un véritable chef-d’ uvre. On envie les lecteurs qui s’apprêtent à découvrir les insoupçonnables rebondissements qui abondent dans ce roman, son sixième - et sans conteste son meilleur.

Vos avis

  • Chris93 12 novembre 2018
    Triptyque - Karin Slaughter

    Triptyque, c’est la rencontre de trois hommes : John Shelley, qui vient de sortir de prison après vingt ans d’enfermement à la suite d’un meurtre profondément sauvage qu’il a toujours nié avoir commis, un inspecteur de police, Michael Ormewood, et Will Trent, agent du bureau fédéral d’investigation de Georgie (GBI).
    La ville d’Atlanta sert de cadre à l’histoire.

    Et cette histoire débute par la découverte du corps d’une prostituée dans un immeuble délabré. L’inspecteur Michael Ormewood est chargé de l’enquête, mais d’autres agressions barbares, sur de très jeunes filles, ont été commises récemment et Will Trent vient alors en appui de la police d’Atlanta.

    Or, les mutilations observées sur les corps des victimes sont semblables à celles portées sur l’ancienne petite amie de John Shelley, fils d’un avocat qui l’a renié après l’agression qu’on lui a attribuée. Et John vient de sortir de prison, c’est donc le coupable tout trouvé.

    On suit ainsi dans le livre, en alternance, l’enquête de Michael et Will, et les agissements et pensées de John, avec notamment des retours sur son adolescence et ses débuts en prison. Seules sa tante Lydia et sa mère l’ont soutenu dans son combat pour faire reconnaître son innocence.

    Aujourd’hui, si John sait qu’il doit se tenir à carreaux pour ne pas retourner derrière les barreaux, son objectif est aussi de retrouver le véritable meurtrier de sa petite amie. Mais il découvre que son identité a été usurpée, ce qui représente un danger pour sa liberté conditionnelle.

    Michael et Will mènent leur enquête auprès des prostituées et des dealers, mais leur vie privée est également affectée par les affaires.
    D’autres policiers interviennent à leurs côtés, dont Angie, une inspectrice qui a travaillé auparavant avec Michael, et qui semble déjà connaître Will.

    Je ne souhaite pas en écrire plus pour maintenir le voile sur l’intrigue policière.

    Mon avis sur ce livre est assez mitigé : je suis satisfaite d’avoir fait plus amplement connaissance avec les personnages de Will (que je trouve toujours aussi touchant) et Angie, récurrents dans les livres de la même série. Mais j’ai également été gênée parce que j’avais trouvé l’identité du coupable bien avant que ce ne soit indiqué, puisqu’on le sait à peu près à la moitié du livre. Il m’a ainsi été très difficile de m’accrocher à la deuxième moitié pour connaître le dénouement, puisqu’il y avait beaucoup moins de suspense (j’aimais bien l’inspecteur Columbo... mais quand j’étais beaucoup plus jeune !).

    J’ai surtout continué ma lecture parce que cela m’apportait un jour nouveau sur les relations futures entre Will et Angie.

    Il y a de bons moments, mais je trouve l’ensemble assez inégal - très lent ou au contraire très tendu - et cela m’a déçue.
    Donc, pour moi ce n’est pas le meilleur de la série, à lire cependant si vous souhaitez entamer la série qui comporte de très bons opus.

    lirelanuitoupas.wordpress.com

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.