41 Vautours – 1. 48 Heures avant Noël - Céline Tanguy

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

En général, 48 heures avant Noël, on se précipite sur ses derniers achats, on termine la décoration du sapin, on peaufine le menu du réveillon et on a des guirlandes plein les yeux. Bref, on a l’esprit à la fête. Mais pour Neil Mullhand, agent spécial du FBI expert en crimes violents, cette fête virerait plutôt à la cérémonie mortuaire. Il faut dire qu’en guise de cadeaux on lui expédie plusieurs balles dans la peau. Ensuite, on le laisse pour mort dans un local à poubelles, en plein cœur du Bronx. Sur quelle affaire enquêtait-il pour en arriver là ? C’est à cette question que le lieutenant de police Amber Wilson, qui est aussi la compagne de Neil, compte bien répondre. Quitte à remonter jusqu’à la CIA et au sommet de l’État, dont les secrets bien gardés ne sont pas toujours reluisants. Seulement, à vouloir les déterrer, ne risque-t-on pas sa vie et celle des gens qu’on aime ? Cela dit, dans ce genre d’histoire, peut-on seulement se fier à ses proches ?

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Les Lectures de Maud 6 juillet 2018
    41 Vautours – 1. 48 Heures avant Noël - Céline Tanguy

    Dès les premières pages, j’ai été embarqué dans cette affaire qui soulève dès le début de nombreuses questions. On en apprend de plus en plus au fur et à mesure mais les réponses soulèvent également de nouvelles interrogations. Principalement, il va falloir trouver à qui se fier et faire confiance, tant les ramifications de cette histoire sont étendues.
    La situation de Neil va mettre les nerfs de ses collègues et de sa compagne à rude épreuve. Amber est prête à déplacer des montagnes et retourner la ville pour trouver les coupables et mettre au grand jour la vérité. Mais est-elle la mieux placée pour le faire ? Est-elle raisonnable ? Ne court-elle pas un danger encore plus important en s’exposant ainsi ?
    Un plume fluide, dynamique, très efficace, accompagnée d’un rythme soutenu, entrainant, le lecteur ne sait plus non plus à qui il doit faire confiance, tellement les méandres de cette opération sont retors. Une histoire addictive, les pages se tournent toutes seules !! Des retournements de situation qui donnent le frisson. J’ai été autant happé par l’historie en elle-même, que l’envie de suivre l’évolution des personnages.

    J’ai fini ce livre et le jour même, acheté la suite 😊 c’est pour vous dire !!!!

  • Ju lit les Mots 11 mars 2019
    41 Vautours – 1. 48 Heures avant Noël - Céline Tanguy

    Avec ce livre, Céline Tanguy, te donne un shoot d’adrénaline, une bonne dose, histoire que tu sois bien accro et que tu en redemande… Une fois commencé, rien n’a plus d’importance.

    Dès les premières lignes, le ton est donné. Brutal et direct. C’est une course poursuite, une lutte contre le temps qui passe. L’urgence est palpable même entre les lignes. Les sentiments sont francs et sans concessions. Une écriture fluide et très imagée au point de parfois se croire dans une des séries américaines, que nous affectionnons tous.

    Les détails de l’intrigue sont tellement précis, que l’on se demande si l’auteur n’a pas écrit son bouquin à New York ! C’est graphique, tout en étant visuel. Les courses poursuites sont vivantes et les coups de feu laissent une odeur nauséabonde dans le sillage de cette lecture.

    Une enquête qui fait ressortir les dérives des services secrets, de la CIA, des hommes politiques véreux qui sont pointées du doigt et bien entendu les traîtres… Mais là l’auteur brouille les pistes avant son final.

    Les personnages sont ciselés en quelques phrases, ce qui les rend vite attachants, des dialogues vifs et directs, quelques notes d’humour.

    Céline Tanguy effleure le sujet, le met en bouche… Pour que l’on y revienne…

    Avec une plume tranchante à souhait, l’auteur entraine son lecteur dans une intrigue digne des grands noms ! Pas de fioritures, rien n’est laissé au hasard et tout se goupille à merveille pour que l’on passe un excellent moment.

    J’ai kiffé au point de ne pas avoir envie de terminer cette lecture, car je savais que je voudrais attaquer le second dans la foulée… Mais bon, les bonnes choses doivent s’apprécier et plus on attend, plus c’est bon (Je vous vois venir… Je parle de lecture, pas d’autres choses….)

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.