Bon à tuer - Paola Barbato

Notez
Notes des internautes
1
#AvisPolar
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Corrado De Angelis et Roberto Palmieri sont deux écrivains que tout oppose. Le premier, neurochirurgien, doit son succès à la qualité de ses textes qui ont su redonner au roman policier ses lettres de noblesse. Palmieri est quant à lui un auteur vedette qui ne rate pas une occasion de faire le buzz et passe son temps sur les plateaux de télévision pour le plus grand plaisir de ses milliers de fans, et ce malgré la piètre qualité de ses romans.
Les maisons d’édition de De Angelis et de Palmieri ont passé un accord diabolique : les deux auteurs sortiront leur nouveau polar le même jour à la même heure, et un prix sera décerné à qui vendra le plus de livres. La compétition sera lancée en direct à la télévision. Mais, le grand soir, rien ne se passe comme prévu, et De Angelis disparaît quelques minutes après avoir quitté le plateau. Le mystère s’épaissit lorsque débute une série de meurtres imitant à la lettre les crimes des thrillers de l’écrivain disparu. Une véritable chasse à l’homme commence alors, car tout porte à croire que Palmieri, jaloux et souffrant d’un indéniable complexe d’infériorité, est coupable. Mais la réalité est bien différente et, comme dans chaque roman de Paola Barbato, insoupçonnable.

Vos #AvisPolar

  • celitterature 25 février 2019
    Bon à tuer - Paola Barbato

    Corrado de Angelis et Roberto Palmieri sont deux auteurs à succès qui au cours d’une émission TV intitulé « Le Duel » vont être confronté à un défi. En effet, il a été décidé que leurs romans respectifs sortiront le même jour à la même heure dans toutes les librairies de l’Italie et que le roman présentant les meilleures ventes sera vainqueur. Mais au cours de cette émission, Corrado de Angelis disparaît mystérieusement et Roberto Palmieri est tout de suite accusé. Mais l’histoire est-elle si simple que cela ? Est-ce vraiment Roberto Palmieri le coupable ?

    Paola Barbota, l’auteure de ce roman, nous entraîne dans les méandres du domaine de l’édition dans un thriller palpitant où le domaine de la fiction rejoint celui de la réalité.

    Néanmoins, c’est un roman qui mérite concentration, car il est assez facile de perdre le fil de l’histoire et de se mélanger parmi les nombreux personnages…

    https://celitteratureofficiel.wordpress.com/2018/05/14/litterature-bon-a-tuer/

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.