Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

En attendant Boulez - Yann Ollivier

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Quand la musique adoucit les meurtres...

Entertainment Inc, grande major de la culture et du divertissement vient d’annoncer le lancement d’un produit qui promet de révolutionner le monde de l’économie culturelle : le projet " Chopart ", un logiciel faisant appel à l’intelligence artificielle, qui permet de se substituer à l’homme pour créer et produire de la musique.

Le soir de la présentation de cette révolution lors d’un concert à la Philarmonie, le corps de la violoniste vedette du moment est retrouvé. C’est le début d’une affaire rocambolesque qui va mettre à mal le milieu si feutré de la musique classique. Car les morts se suivent et les suspects sont nombreux...

C’est un enquête des plus complexes que va mener Jade Valois, au cœur de plusieurs cercles très fermés, entre musique classique, politique et médias.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.