Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La Maison des oubliés - Peter James

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le déménagement dans ce manoir charmant, en haut de la colline, devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas hésitant, mais ne rechigne pas pour autant à cette nouvelle aventure.
Cependant, peu après leur installation, des scènes étranges se déroulent dans la maison.
Des ombres apparaissent, les animaux domestiques se comportent de manière bizarre et plusieurs accidents, plus déroutants les uns que les autres, ont lieu.
Bientôt, Ollie n’a plus de doute : leur présence n’est pas vraiment souhaitée. Quelqu’un semble même prêt à tout pour les expulser de là... à n’importe quel prix.

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 18 mars 2019
    La Maison des oubliés - Peter James

    Un scénario somme toute classique de maison hantée mais à la sauce Peter James cela fait toute la différence et nous promet de multiples rebondissements et surprises. Je n’ai pas été déçue et j’ai même apprécié cette ambiance de campagne anglaise avec son Pub et ses bières. Dans la famille Hartcourt, il y a le père web designer prometteur, la mère avocate et leur jeune fille Jade 12 ans. Tout ce petit monde a décidé de quitter la vie citadine au profit d’une existence paisible à la campagne. Il faut dire que leur nouvelle habitation a beaucoup de cachet mais est dans un état lamentable, qu’à cela ne tienne, Ollie Hartcourt est très motivé pour entreprendre les travaux de rénovations et se construire un petit paradis. Malheureusement rien ne va se passer comme ils l’imaginaient et petit à petit l’ambiance devient plus sombre, des choses inexpliquées se passent et il faut bien se rendre à l’évidence c’est comme si on ne voulait pas d’eux ici. Dès le premier chapitre, on sait déjà que les choses risquent de mal se passer pour tous ceux qui auraient l’envie d’habiter la maison de Cold Hill. Les événements négatifs viennent s’accumuler et saper le moral des troupes. Certes il n’y a pas de choses énormes en soi mais c’est plutôt par petites touches qui se révèlent parfaitement efficaces que l’on sent l’ambiance changer en quelque chose que personne n’aimerait vivre. L’auteur n’hésite pas à dépoussiérer tous les symptômes inquiétants qu’ils jettent comme des bâtons dans les roues de la famille Harcourt et j’ai apprécié ce côté résolument moderne et technologique. J’aurai adoré qu’il nous donne un peu plus de matière historique concernant la maison et ses précédents habitants. Un thriller macabre qui brouille la frontière entre les vivants et les morts, c’était intense et parfait pour tous les amateurs du genre. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/02/22/37121849.html

  • Angie - Blog Culturez-moi 20 mars 2019
    La Maison des oubliés - Peter James

    J’ai vite été immergée dans l’ambiance de cette lugubre demeure. L’auteur distille tout aux longs des pages des événements de plus en plus mystérieux et angoissants qui vous feront tourner les pages avec frénésie. Très vite on se demande comment quelqu’un peut être assez fou pour investir dans un taudis pareil. Si ce n’est la surface impressionnante de la maison, tout tombe en ruine.

    Mais si seulement il n’y avait que les murs pour les angoisser… Très vite les choses vont tourner au vinaigre. L’atrium, pièce centrale de la maison, va rapidement leur montrer ce que recèle véritablement Cold Hill. Tour à tour, ils seront confrontés à une présence étrange, une vieille dame, une « Lady » qui traverse les murs et cherche vraisemblablement à les effrayer. Les événements fantastiques s’enchaîneront crescendo au fil du récit. Les rares habitant de ce village de campagne semble savoir de quoi il retourne, mais la peur les empêche de parler. Qui est cette vieille dame en bleue qui hante les murs, quel est le passé de cette bicoque en ruine ?

    Si l’ambiance est superbement retranscrite, le très gros point noir du roman est pour moi la fin. Durant la toute dernière partie du roman j’étais à la fois perdue et pas du tout convaincue. On est dans le thriller fantastique bien sûr, mais là tout était beaucoup trop tiré par les cheveux. En l’espace de quelques pages j’avais perdu le fil. Je ne savais plus où j’étais, quand j’étais, ce qu’il se passait vraiment. L’auteur m’a perdue à ce moment, en sombrant dans la surenchère de l’improbable. Cette fin est trop brutale, trop fouillie et m’a vraiment laissée un goût amer. C’est extrêmement dommage car la globalité du récit est captivante mais là… cette fin… je ne peux pas… L’histoire est maîtrisée, l’ambiance lugubre à souhait et les personnages attachants mais pour moi la fin n’est pas du tout au niveau de l’ensemble du livre. Toutefois, si vous aimez les histoires de maisons hantées, je ne peux que vous encourager à lire ce roman et à vous faire votre propre avis.

  • ju_se_livre 1er mai 2019
    La Maison des oubliés - Peter James

    J’avais hâte de lire ce one shot de Peter James que je ne connais qu’à travers son inspecteur Roy Grace que j’adore.
    Je m’attendais à quelque chose d’un peu plus horrifique, avec une ambiance un peu plus oppressante. J’ai été gênée par le comportement du père qui m’a paru vraiment très zen face aux événements comme si c’était quelque chose d’habituel. Sa façon d’agir était assez illogique à certains moments.

    Mais je me suis quand même prise au jeu et j’ai fini par m’imprégner de l’ambiance. Plus on approche du dénouement et plus les événements s’enchaînent et j’avais hâte de connaître le fin mot de cette histoire. Malgré un début un peu difficile, j’ai finalement apprécié ma lecture car je suis fan de la plume de l’auteur et je n’ai pas été déçue par le dénouement.

  • unevietoutesimple 21 juillet 2019
    La Maison des oubliés - Peter James

    J’ai lu des critiques positives mais également négatives après avoir acheté ce livre, les négatives descendaient tellement en flèche le roman que j’en venais à regretter de l’avoir acheté. A cause de cela, je repoussais à chaque fois ma lecture. Mais après un très bon roman, je me suis dit que j’allais finalement m’y mettre tout d’abord parce qu’il n’est pas toujours facile d’enchainer avec un autre livre et que si je le trouvais vraiment mauvais, ce ne serait pas à cause de ma précédente lecture et qu’ensuite, il est préférable de se faire sa propre opinion car nous n’avons pas tous les mêmes goûts en matière de lecture.

    Je me suis donc lancée et je dois dire que j’ai été agréablement surprise.

    Bon, ce n’est pas un chef d’oeuvre, ni un coup de coeur et je pense que je l’oublierai assez rapidement, mais j’ai passé un agréable moment en sa compagnie.

    Alors oui, l’histoire est simple (une famille s’installe dans une maison hantée), accumule les clichés (les silhouettes qui apparaissent aux fenêtres, les mises en garde qui ne sont pas prises au sérieux…) et prévisible mais cela a fonctionné avec moi.

    Par contre, plusieurs choses m’ont dérangée. Le père m’a particulièrement énervée à ne pas vouloir ouvrir les yeux et s’obstiner à vouloir retaper une maison qui tombe chaque jour un peu plus en ruine. A de nombreuses reprises, j’avais envie de lui hurler dessus et lui dire de ficher le camp avec sa famille.

    Il y a ensuite le manque d’explications (je pense notamment aux “voyages dans le temps”, j’aurais aimé que l’auteur explique ce phénomène) qui m’ont frustrée.

    Mais il y a du rythme tout au long de la lecture et du suspense et j’avais envie d’avancer pour savoir comment les choses allaient se dérouler. Le huis clos et les événements qui se déroulent ont régulièrement fait monter la tension d’un cran et, lisant le soir avant de dormir, j’ai parfois éteint la lumière avec une boule au ventre, avec le sentiment que l’endormissement ne surviendrait pas facilement. Lorsque je regardais ma fenêtre, de l’extérieur, j’avais ce petit moment d’angoisse à l’idée que j’allais y découvrir une silhouette (fort heureusement, les silhouettes que je voyais étaient celles de mes chats).

    Alors oui, je me suis immergée dans l’histoire et l’atmosphère mise en place a réussi à faire que je ne me sentais pas très rassurée.

    Faire naitre des émotions en moi est ce que je recherche dans une lecture. Alors effectivement, ce ne sera pas MON livre de l’année mais tout ce que je lui demandais c’était de me divertir et c’est mission accomplie.

  • Piùma 1er octobre 2019
    La Maison des oubliés - Peter James

    « 𝐄𝐭 𝐬𝐢 𝐥𝐞𝐬 𝐟𝐚𝐧𝐭ô𝐦𝐞𝐬 𝐧’𝐞𝐧 𝐚𝐯𝐚𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐫𝐢𝐞𝐧 à 𝐟𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐯𝐨𝐮𝐬 𝐜𝐫𝐨𝐲𝐢𝐞𝐳 𝐞𝐧 𝐞𝐮𝐱 𝐨𝐮 𝐩𝐚𝐬 ? 𝐄𝐭 𝐬’𝐢𝐥𝐬 𝐜𝐫𝐨𝐲𝐚𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐧 𝐯𝐨𝐮𝐬 ? »
     
    > Avant d’entamer cette lecture, oubliez votre esprit rationnel et ne cherchez pas d’explications ! Lorsque j’ai commencé cette lecture, j’ai immédiatement été happée par la thématique et la façon dont l’auteur nous plonge dans l’histoire de manière immédiate, il annonce la couleur.
    Ce livre était très intriguant et déstabilisant car la thématique etait plutôt simple : une famille emménageant dans une maison qui semble hantée, du déjà vu, un classique et là pourtant, phénomène étrange je n’arrivais pas à lâcher le livre ! Il fallait que je sache, que j’ai l’explication finale .. mais il n’y en aura pas ... j’ai été totalement déstabilisée par cette lecture je dois l’avouer !

    >Ollie est tombé sous le charme d’un manoir à Cold Hill. La maison parait pourtant sinistre et a été le lieu de plusieurs tragédies dans le passé pour ses propriétaires. Alors qu’ollie y emménage avec sa femme Caro et sa fille Jade, des phénomènes étranges se produisent ( ombres flottantes dans la maison, apparitions, sensation d’être observé etc..). Ollie essaie de garder son optimisme face à ces situations surtout que les travaux semblent se multiplier au fil des jours comme si la maison voulait s’écrouler sur eux pour les garder à jamais....

    > Tout au long de la lecture, la tension monte crescendo doucement au départ et puis tout s’accumule et explose au point que je me suis perdue. cette intrigue m’a complètement déboussolée, retourné le cerveau et je ne sais pas comment l’expliquer !
    Attention si vous lisez ce livre, peut-être allez-vous vous égarer dans l’une des phases spatio-temporelles ? Ce roman peut vous faire perdre le sens des réalités. En tout cas je vous aurais prévenus ... 😏

    Mon ressenti pour ce roman est à son image : étrange. Je ne sais quoi en penser et c’est bien ça le plus déroutant ...

  • Le Boobooker 6 octobre 2019
    La Maison des oubliés - Peter James

    Une lecture qui change de ce que j’ai l’habitude de lire certes, mais c’était malgré tout plutôt agréable, même si ça casse pas 3 pattes à un canard 😅
    .
    Un déménagement, un manoir, une belle famille, des fantômes, des comportements étranges, voilà les mots qui résument au mieux ce livre. La lecture fut agréable, j’ai aimé le style de l’auteur notamment. Quelques scènes sont très bien amenées, d’autres beaucoup moins, j’en attendais bien plus, surtout la fin qui ne m’a pas convaincu. Trop vite expédiée, j’aurai aimé que ce soit plus détaillé comme souvent, et plus surprenant 😔
    .
    Petite parenthèse : j’ai acheté ce livre simplement pour la couverture qui je trouve est très réussie, magnifique

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.