Le Crime au féminin #6 Rosemary West, l’épouse perverse...

En 1994, un scandale ébranle l’Angleterre : au cours d’une enquête sur la fille disparue du couple Fred et Rosemary West, les policiers de Scotland Yard déterrent trois cadavres dans le jardin de la maison du couple. La machine infernale est lancée.

La petite ville de Gloucester, située au sud-ouest de l’Angleterre, à proximité de la frontière du Pays de Galles, abrite un couple diabolique et mettra plus de vingt ans à le capturer...

Sur les pas de son maître

Rosemary n’a que 15 ans lorsque son futur époux, Fred West l’aborde. Elle deviendra sa deuxième épouse. Très rapidement, vivement encouragée par son mari, Rosemary développe une véritable "double identité" : épouse et mère modèle d’un côté, violeuse et bourreau de l’autre. Le couple attire à lui des jeunes filles en quête d’une chambre à louer chez l’habitant. Tortures, viols à répétition - auxquels Rosemary prend une part active en les amadouant, en les menaçant, en les bâillonnant… Au total, après avoir vécu l’enfer, ce sont douze jeunes filles qui sont assassinées et enterrées entre 1967 et 1987. Douze innocentes parmi lesquelles... la propre fille de Fred West, issue d’un premier mariage et l’une des filles de Rosemary et Fred, Heather.

L’indicible horreur

Un article paru dans le journal Libération du 3 octobre 1995 relate l’audience préliminaire du procès qui s’est tenu la même année : "(...) c’est l’une des propres filles du couple (ils ont 7 enfants au total) qui a assuré que sa mère et son père lui avaient fait subir des sévices sexuels depuis l’âge de 8 ans, en l’attachant dans la cave. Un autre enfant, Stephen, a confié à la presse populaire que son père possédait une chambre de tortures au premier étage de la maison, dans laquelle il tourmentait ses victimes. L’une des anciennes maîtresses de West, enfin, a évoqué des cassettes vidéo, dans lesquelles le maçon se filmait lui-même en train d’attacher, de fouetter et de torturer des « jeunes filles »". Appréhendé en 1994, le couple nie farouchement les meurtres tandis que les services de police mettent au jour les cadavres. Ceux-ci se révèlent avoir été systématiquement décapités et/ou démembrés. L’une des victimes était même enceinte de huit mois ! Juste avant le procès, Fred West se pend dans sa cellule, laissant seule sa femme Rosemary être condamnée à dix peines de prison à vie, après avoir été reconnue coupable de dix chefs d’inculpation de meurtres.

Aujourd’hui, Rosemary est toujours incarcérée. Quant à la "maison de l’horreur", située au 25 Cromwell Street, elle a été démolie en octobre 1996 et a depuis permis d’aménager une ruelle piétonne rejoignant St Michael’s Square.

S.A.

Sources : wikipedia.org ; liberation.fr ; pipiou.over-blog.fr

Galerie photos

Spip-bandeau
spip-slider

Votre commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?