Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Mystic River - Dennis Lehane

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Ce jour de 1975, Sean, Jimmy et Dave sont loin de se douter que leur destin va basculer de façon irrémédiable. Une voiture s’arrête à la hauteur des enfants, deux hommes qui se prétendent policiers font monter Dave avec eux sous prétexte de le ramener chez lui. Il ne reparaîtra que quatre jours plus tard. On ne saura jamais ce qui s’est passé pendant tout ce temps. Vingt-cinq ans après les faits, les trois garçons ont fondé des familles. Comme un écho au kidnapping de Dave, l’assassinat de Katie, la fille de Jimmy, va les mettre de nouveau en présence. A mesure que Sean, qui est devenu flic, mène l’enquête, ce sont autant de voiles qui se lèvent sur de terribles vérités. Roman très noir, mais aussi hymne à la vie, Mystic River est une œuvre qui touche droit au cœur. Clint Eastwood en a tiré une remarquable adaptation récompensée, entre autres, par l’Oscar du meilleur acteur pour Sean Penn et le César du meilleur film étranger.

Vos #AvisPolar

  • universpolars 26 novembre 2018
    Mystic River - Dennis Lehane

    Après avoir lu le fameux livre de Dennis Lehane "Shutter Island", publié en 2003, j’ai absolument voulu découvrir un autre roman de cet auteur. Et après lecture, je continuerai dans cette lancée car c’est une valeur sûre !

    Si vous ne connaissez pas le roman "Shutter Island", vous avez peut-être vu l’adaptation au cinéma de Martin Scorsese, avec Léonardo Dicaprio, sortie en février 2010. Un film thriller psychologico-dramatique qui risque de vous perturber la moindre...

    Dennis Lehane, dans ce roman "Mystic River", nous plonge dans un Boston de 1975, où se déroulera un événement tragique. Nous faisons la connaissance de trois gamins, Sean, Jimmy et Dave, âgés alors de 11 ans. Jimmy et Dave vivent dans un quartier ouvrier appelé les Flats, endroit défavorisé et relativement pauvre.

    Quant à Sean, il habite dans le Point, un quartier un peu plus "propre", mais pas le luxe non plus. Jimmy est un gosse assez agité, turbulent, un vrai meneur. Sean, pour son âge, est un enfant déjà bien posé, qui essaye de temporiser les excès de son copain Jimmy. Quant à Dave, introverti, tente d’être intéressant pour pouvoir rester avec ses amis. C’est un "suiveur", toujours d’accord pour être accepté.

    Mais Dave c’est aussi celui qui va être un jour enlevé dans la rue par deux faux flics pédophiles, devant ses deux camarades, et qui réapparaîtra que quatre jours plus tard, après avoir réussi à s’échapper. Jimmy et Sean s’en voudront longtemps de n’avoir rien pu faire, surtout en voyant le regard du petit garçon derrière la vitre arrière de la voiture qui l’emmène vers le bout de la rue, qui l’emporte vers une enfance brisée, détruite à jamais.

    "Jimmy et Sean reculèrent, le flic se glissa au volant et démarra. Les deux garçons suivirent des yeux la voiture qui se dirigeait vers le croisement puis bifurquait vers la droite, alors que l’éloignement et les ombres rendaient de plus en plus indistinct le visage de Dave tourné vers eux. Et soudain, la rue fut de nouveau déserte, comme réduite au silence par le claquement de la portière. Jimmy et Sean, postés à l’endroit où la voiture s’était arrêtée, regardèrent leurs pieds, regardèrent à droite et à gauche, regardèrent partout pour éviter de se regarder."

    Mais bon, finalement, quand on est gamin, que peut-on faire ? On ne saura jamais ce qui est arrivé à Dave, il n’en parlera d’ailleurs à personne. Mais nous pouvons que trop bien imaginer l’horreur qu’il a dû subir...

    L’auteur nous propulse ensuite 25 ans plus tard. Nous retrouvons les trois enfants devenus adultes, tous pères de famille. Sean est flic dans la police d’Etat, séparé de sa femme et de sa fille qu’il ne connaît pas. Jimmy, essayant d’oublier son passé de délinquant et tenant une petite épicerie, est remarié après le décès de sa première femme. Il a une fille, Katie, âgée de 19 ans, il y tient comme à la prunelle de ses yeux. Dave, qui vit dans la précarité et l’incertitude, est également marié et père d’un petit garçon.

    Ils ont perdu contact depuis leur enfance mais un événement va à nouveau les rapprocher malgré eux, et ceci d’une manière un peu particulière. La fille de Jimmy est retrouvée sauvagement assassinée dans un parc, après avoir passé une soirée avec ses deux copines. L’enquête sur cette mort tragique et cruelle va être menée par Sean et il va dès lors renouer contact avec Jimmy, père meurtri, rempli de tristesse, de haine et de vengeance. Dave, personnage énigmatique et difficile à cerner, va également entré en scène et nous retrouverons nos trois personnages qui auront tous leur rôle à jouer dans cette pièce macabre.

    Dennis Lehane joue méchamment avec nos nerfs avec une psychologie bien poussée. Les personnages sont d’une épaisseur remarquable et nous nous retrouvons impliqués dès le début du roman. L’auteur tient le lecteur d’une main de fer en le mettant sous pression tout le long de l’intrigue. Nous savons évidemment que l’enlèvement de Dave, 25 ans auparavant, joue un rôle important dans les événements qui se produisent mais nous ne savons pas lequel et nous restons dans le doute.

    Qui joue le rôle de quoi dans ce qui arrive ?? C’est la question que le lecteur se posera bien des fois et l’auteur y répondra que partiellement, en lâchant de temps en temps quelques indices, en nous laissant perplexe et hésitant. Vengeance ? Pulsions ? Meurtre crapuleux ? Jalousie ? Ou tout autre chose...

    L’enquête menée par Sean et son collègue est bien conduite, ponctuée de nombreux rebondissements, enrichie de magnifiques interrogatoires qui feraient plier et pâlir un Al Capone au meilleurs de sa forme. Un chemin difficile et sinueux qui mènera vers plusieurs suspects potentiels. Le lien qui uni le flic à ses deux amis d’enfance va l’amener à prendre des décisions complexes, balancé entre sa conscience professionnelle et son intuition personnelle.

    Dennis Lehane a une approche psychologique intéressante et implacable vis à vis des personnages. Que pouvons nous faire ou ne pas faire dans une situation bien définie, quels sont les choix qu’il faut prendre, quel sont les moins pires, mais peut-être les plus humains...

    L’auteur va très loin dans leur pensée, surtout en ce qui concerne Dave. Le lecteur remarquera assez vite qu’il est le pion principal dans cette énigme, mais quelle place a-t-il réellement ? Tout l’Art de Lehane est là, de nous projeter dans le cerveau des personnages, en nous impliquant aux décisions qu’ils prendront ou non. Je dirais même que certains protagonistes n’auront même pas vraiment de choix, guidés surtout par leur tripe ou leur mental...

    Par contre, nous ne saurons qu’au dénouement de ce roman - enfin ! - ce qui s’est vraiment passé. Et je vous "rassure", ce n’est pas du tout ce que vous pensiez ! Lorsque la confusion devient irréparable...

    Le lecteur se sentira très mêlé, enchevêtré, embrouillé aux âmes des personnages, et c’est à ce niveau-là qu’on remarque la qualité d’un auteur tel que Dennis Lehane. Bonne lecture et bon voyage au plus profond de l’âme humaine, meurtrie, blessée et torturée.

  • LeoLab 1er août 2019
    Mystic River - Dennis Lehane

    Je n’ai pas vu le film et je suis heureux de cette découverte. C’est pour ce type de romans que je suis un passionné de lecture. Un style d’écriture impeccable. Quelle densité dans l’histoire ! Quelle profondeur dans les personnages ! Quelle atmosphère ! Lehane signe ici un roman noir d’une immense envergure. Magnifique, incisif, tragique, envoûtant, magistral... Les mots me manquent.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.