Kabukicho - Dominique Sylvain

Notez
Notes des internautes
1
#AvisPolar
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

L écrivain nous immerge dans le quartier le plus sulfureux de la capitale nipponne. Le jour, Kabukicho est plutôt morne et comateux, mais à la tombée de la nuit il révèle son visage : Pigalle puissance dix à la mode japonaise, où tous les moyens sont bons pour ferrer le client dans un des bars à hôtes ou à hôtesses qui abondent parmi les love hôtels et autres soaplands. Immense théâtre de la séduction contrôlé par la mafia japonaise, seules les compliments comptent et se paient en coupe de champagne.

Marie, une jeune française, dépense ses dernières économies afin de s acheter un billet d avion pour le Japon et espère y trouver un travail.

Une fin de journée, elle rencontre Kate Sanders, l hôtesse la plus populaire du Club Gaïa, qui lui propose de la présenter à sa patronne : « Hôtesse paie bien mieux que barmaid et c est plus amusant ». Une amitié solide se tisse entre les deux jeunes femmes.

Pourtant un soir, Kate ne se présente pas au Club Gaïa. Le lendemain, son père, Jason Sanders, reçoit sur son téléphone portable une photo d elle, les yeux clos, accompagnée de ces mots : Elle dort ici. Que lui est-il arrivé ? Qui est responsable de cette mise en scène morbide ? Déterminé à trouver des réponses, il décide de prendre le premier vol pour Tokyo.

Vos #AvisPolar

  • jeanmid 30 septembre 2018
    Kabukicho - Dominique Sylvain

    Dominique Sylvain nous embarque avec « Kabukicho » pour un voyage au coeur de la mégalopole japonaise . Plus précisément dans un des quartiers chauds de la capitale , où se côtoient la pègre – représentée par les illustres yakusas – les bars â hôtes et hôtesses et les leurs nombreux clients venus y chercher un beau ou une belle confidente pour un soir ou pour un échange plus régulier . C’est dans ce milieu qu’officie Yudai , l’un des hôtes les plus apprécié de Kabukicho et Marie , une française qui rêve de grandeur et de reconnaissance en jouant le jeu de la séduction avec ses clients du Club Gaia . Sa colocataire, Kate Sanders , qui travaille au même bar à hôtesse qu’elle, a disparu .Yodai , son meilleur ami ,et la police représentée par le capitaine Yamada partent à sa recherche .
    Une intrigue originale qui nous fait découvrir cette activité méconnue sous nos latitudes : celui d’hôtes et d’hôtesses , ces professionnels de la comédie et de la séduction qui se font payer par leurs clients pour une nuit d’insouciance et de plaisir des sens sans celui de la chair .Des personnages intrigants et fascinants dont on découvre progressivement les vraies personnalités au cours du roman . Si le scénario est bien ficelé , la toile de fonds japonaise est tout aussi réjouissante , contraste saisissant d’hypermodernité et de coutumes ancestrales ou les codes sont encrés dans les mentalités . En bonus un suspens psychologique captivant complété par de belles fausses pistes font de ce livre une belle découverte .

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.