Trois bonnes raisons de lire : Les corrupteurs, de Jorge Zepeda Patterson

Trois bonnes raisons de lire "Les corrupteurs", de Jorge Zepeda Patterson :
- Parce que l’histoire se déroule au Mexique, pays ô combien fascinant mais d’une violence inouïe : violence d’État, violence révolutionnaire, violence des narcos, bref une toile de fond idéale pour un bon polar.
- Parce que l’auteur, en fin connaisseur de son pays, nous donne un excellent aperçu de l’histoire politique, économique et sociale du Mexique de ces 60 dernières années. Où l’on comprend mieux que c’est un terrain de jeu et une zone d’influence capitaux pour les États Unis.
- Parce que l’intrigue est menée tambour-battant ; une actrice, d’avantage célèbre pour sa plastique et sa vie sentimentale sulfureuse que pour ses talents de comédienne est retrouvée assassinée à deux pas du ministère de l’Intérieur. Le journaliste qui a relaté ce dernier point important, menacé de mort, fait appel à ses trois amis d’adolescence (la seule femme du groupe, devenue une politicienne de premier plan, un responsable du renseignement et un prof d’université) pour l’aider à démêler le vrai du faux.
Un polar à ne surtout pas rater.

Galerie photos

spip-bandeau

Votre commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?