Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Après le crime - R.H. Herron

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Laurie Ahmadi travaille au 911, le standard des urgences de la police, depuis presque vingt ans dans une ville calme du Nord de la Californie et rien n’a pu la préparer à recevoir l’appel le plus stressant de sa carrière : sa propre fille adolescente Jojo est à l’autre bout du fil, droguée et désorientée.
La jeune fille qui a été sexuellement agressée est retrouvée au domicile d’un joueur de foot professionnel. Sa meilleure amie Harper a disparu.
Laurie et Jojo commencent à fouiller dans la messagerie de Harper pour essayer de la retrouver, mais elles sont confrontées à une conspiration bien plus importante que ce qu’elles auraient pu imaginer… Le temps presse et l’espoir de retrouver Harper vivante s’amenuise. Laurie et Jojo réalisent qu’elles ne peuvent faire confiance à personne, même dans le département de police qu’elles ont toujours considéré comme leur famille…

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 8 octobre 2021
    Après le crime - R.H. Herron

    Un scénario à vous donner froid dans le dos. Laurie est répartitrice au 911, le numéro des urgences de la police, depuis bientôt vingt ans. Son mari Omid est à la tête de la police locale. Un jour alors qu’elle prend un énième appel, elle reconnait la voix de sa propre fille au téléphone. Jojo seize ans appelle à l’aide, droguée, violentée elle sera rapidement secourue. Les recherches vont se concentrer sur Kevin Leeds un joueur de foot professionnel, c’est à son domicile qu’on a retrouvé Jojo mais aussi le corps de son entraîneur. En revanche pour sa meilleure amie Harper l’inquiétude fait suite à sa disparition. Laurie va mettre toute son énergie à trouver l’agresseur de sa fille, une mère qui se transforme en lionne. C’est une des choses qui m’ont plu, cette « étude de la maternité » et la force exprimée par Laurie est impressionnante même si je n’étais pas en accord avec toutes ses décisions, je n’ai pu m’empêcher de l’admirer. J’ai aimé le démarrage sur les chapeaux de roues, on entre tout de suite en résonnance avec cette mère inquiète pour sa fille. De nombreux thèmes sont abordés dans ce thriller psychologique, la période de l’adolescence, le viol et le blâme de la victime, les brutalités policières et le racisme entre autres. L’histoire s’enlise un peu après un début fulgurant. Cela ne manque pas d’action, de rebondissements, tout y est, pourtant la fin trop hâtive à mon goût m’a laissée insatisfaite. Les convictions de l’auteure sont très présentes, trop peut-être. Je ne sais pas si savoir qu’elle est convaincue que « le maintien de l’ordre en Amérique est profondément détraqué » est une bonne chose. Il n’en demeure pas moins un premier roman solide qui assure et le petit plus c’est que l’auteure est elle-même a été répartitrice au 911 dans la vie, ce qui donne une touche d’authenticité bienvenue. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.