Couleur pivoine - Christian Shünemann - Jelena Volic

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Couleur pivoine est un thriller géopolitique qui plonge le lecteur dans les arcanes de l’ex-Yougoslavie, où les cicatrices des conflits ethniques se mêlent à l’espoir d’une intégration européenne. Après Couleur bleuet, cette nouvelle enquête de Milena Lukin dévoile un autre aspect d’une Serbie multi-ethnique et envoûtante.
Criminologue à l’Université de Belgrade, Milena Lukin est spécialiste des crimes de guerre en ex-Yougoslavie. Lors de l’assassinat d’un couple de septuagénaires serbes résidant au Kosovo, elle décide de mener sa propre enquête car le battage médiatique ne sert qu’à attiser la haine et le nationalisme des deux communautés. Aidée par un ami avocat, ancien procureur et spécialiste des causes perdues, cette mère célibataire se rend sur le lieu du crime, à Talinovac, en espérant découvrir des indices supplémentaires dans cette région à majorité albanaise et hostile aux serbes. À l’heure de la réconciliation et des transferts de réfugiés financés par l’ONU, Milena se confronte à un monde politique gangrené et résolu à conserver le pouvoir.

Vos avis

  • Louison Lit 20 septembre 2018
    Couleur pivoine - Christian Shünemann - Jelena Volic

    Un thriller passionnant, exigeant se passant dans un pays que je n’ai pas encore exploré, la Serbie. Un couple serbe âgé, est retrouvé exécuté d’une balle dans la tête, juste après leur retour au pays. Parti de ce fait divers réels, les auteurs ont imaginé une intrigue intelligente et réaliste. Le thème abordé est celui de l’après guerre, de ce couple entrant dans un programme de retour prometteur financé par l’ONU vers leur ancienne patrie le Kossovo. On retrouve la criminologue de Belgrade, Milena Lukin qui va se passionner pour ce cas, aidé d’un ami avocat ancien procureur, elle va mener une enquête dangereuse sur des machinations sordides qui la mèneront au Kossovo où il ne fait toujours pas bon d’être serbe ainsi que dans les arcanes politiques où pouvoir et corruption sont liés. Milena est très attachante, jeune mère célibataire, elle aimerait offrir plus à son fils dont le père vit en Allemagne. De son côté elle doit faire attention à tout et soutenir aussi sa mère. Il y a de nombreux personnages secondaires mais celui dont l’histoire m’a le plus touchée c’est celle de Marco serveur gay qui travaille en boite de nuit et désespère d’obtenir un passeport vers la liberté. Le thème de l’homosexualité n’est que très peu abordé pourtant on ressent une profonde homophobie qui fait craindre le pire pour notre personnage. J’ai un temps regretté qu’il n’y est pas de vrai méchant et puis très vite je me suis dit que finalement c’était encore pire de voir à quel point l’être humain peut devenir corrompu tout cela pour sortir de sa condition, s’enrichir ou obtenir plus de pouvoir. Même si tous les conflits historiques m’ont semblé complexes, je pense que cela a fait partie de l’attraction car une fois commencé je n’ai pas pu lâcher ce roman qui nous fait sentir toute l’atmosphère d’un pays se reconstruisant avec peine de plus il semble fort bien documenté. Ma principale difficulté a été la prononciation des noms et des lieux et leur mémorisation, cela m’a pris un temps avant de bien savoir qui était qui mais j’y suis arrivée. Un thriller à découvrir pour vivre une enquête incroyable au cœur des Balkans.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.