Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

De la terre dans la bouche - Estelle Tharreau

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

8 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Les vieux de Mont-Éloi savent pourquoi ils s’aiment ou se détestent, même si les autres l’ignorent. La seule histoire à laquelle il faut croire est celle qu’ils ont écrite au musée de la Chênaie.
Elsa refusera cette vérité lorsque sa grand-mère lui léguera une maison perdue dans la forêt, à deux pas d’un village martyr.
Guerre. Occupation. Épuration.
Quarante années ne seront jamais suffisantes pour oublier et chasser les fantômes du passé !

Vos #AvisPolar

  • Louison Lit 28 mars 2018
    De la terre dans la bouche - Estelle Tharreau

    Ah non mais quel talent, savoir faire revivre les souvenirs du passé, détricoter l’histoire pour aller vers la quête insatiable de la vérité peu importe les retombées, c’était un moment de lecture intense et fort en émotion. Vous l’aurez compris j’ai vraiment accroché avec le dernier livre d’Estelle Thaerau, une belle découverte et un auteur que je vais suivre dorénavant.

    Suite au décès de sa grand-mère qui l’a pratiquement élevé, Elsa hérite d’une petite maison dans un petit village dont elle ne savait rien. Dès son arrivée, elle sent tout de suite qu’elle n’est pas la bienvenue. Elsa ne lâche rien et décide de mener l’enquête sur le passé de sa grand-mère, les réponses qu’elle obtiendra vont nous faire revivre la période de la fin de la seconde guerre mondiale entre résistance et trahison entre épuration et collaboration toute la palette des comportements humains face aux nazis sont exploités dans ce thriller qui prend son temps pour atteindre sa vitesse de croisière mais que l’on ne pas lâcher une seconde, il ne m’aura fallu que la journée d’un dimanche pluvieux pour lui faire un sort. Je ne connaissais rien de la thématique explorée, aucun de mes profs d’histoire ne l’a jamais ne serait-ce qu’abordée. J’ai beaucoup aimé le personnage de Fred qui évolue au cours du récit et prend toute sa place à la fin, c’était touchant. La couverture est juste magnifique et je ne peux que recommander cette lecture.

  • Le Monde de Marie 4 avril 2018
    De la terre dans la bouche - Estelle Tharreau

    Tout commence par un héritage, celui d’une maison dont Elsa n’a jamais entendu parler, la gardienne d’un secret de famille. Héritage qui va sonner le début d’une quête sur les non-dits, sur son origine.

    Sur place, les choses ne seront pas des plus simples car, là-bas, on n’aime pas remuer le passé. Des ancêtres, comme on les appelle, qui seront également troublés par la ressemble d’Elsa avec son aïeul. Malgré le danger, Elsa s’obstine à mener son enquête. Des investigations compliquées car, même si les témoignages sont nombreux, ils ne concordent pas. Une personne pourtant semble vouloir que la vérité éclate. Cette dernière laisse des indices à Elsa. Elle trouvera également un soutien en la personne de Fred.

    Un récit bien écrit, avec une intrigue prenante et beaucoup de suspense. J’ai aimé sentir que le danger plane sans parvenir à voir d’où il vient exactement. Beaucoup lui en veulent mais de là à lui vouloir du mal. On se pose d’autant plus de question sur le secret.

    Une richesse historique énorme car l’auteure nous dépeint un aspect de la seconde guerre mondiale que l’on connaît peu parce que les faits dont il est question sont peu ou pas abordés dans les livres d’histoire. On sent que l’auteure s’est passionnée pour cette période avant de coucher ses mots sur le papier. On y découvre les massacres, la tonte des femmes, la prostitution. Tous ce que les gens ont mis en œuvre pour protéger ceux qu’ils aimaient ou pour en aider d’autres à fuir. Des difficultés de vie entrainant une manière de voir les choses, d’appréhender les évènements, différente d’aujourd’hui. Des passages très durs et d’autres très touchants. L’auteure a réussi à me donner l’impression d’y être, de voir ces évènements comme dans un film.

    Enfin, on a également droit à une petite touche de romance. De quoi donner le sourire. J’ai beaucoup aimé le duo que forment Elsa et Fred.

    Une fin ou tous s’accélère et où les rebondissements sont inattendus. C’est stressant et palpitant à souhait. De quoi finir le récit en beauté.

  • Leroy Delphine 4 septembre 2018
    De la terre dans la bouche - Estelle Tharreau

    Avec ce troisième roman après Orages et L’Impasse), Estelle Tharreau nous plonge dans un passé nébuleux de la seconde guerre mondiale, en particulier dans la ville de Mont-Éloi où un massacre a été perpétré...

    De nos jours, Elsa hérite d’une bicoque à la mort de sa grand-mère et d’une enveloppe l’invitant à se plonger dans son passé. Arrivée à la Braconne, nom de la maison, elle va rencontrer un homme, Fred, occupant les lieux, se croyant le propriétaire...

    L’arrivée d’Elsa va bouleverser la vie de la bourgade et réveiller des secrets enfouis depuis de nombreuses années...

    Ce roman est un thriller prenant, les deux personnages principaux vont vite se rendre compte qu’ils connaissent bien mal leur entourage familial, meurtri par de nombreux secrets qu’ils auraient préférés laissés ensevelis...

    Manipulant le lecteur tout le long du roman, l’auteure nous livre une intrigue parfaitement ficelée, cruelle et passionnante.
    On apprend beaucoup de choses sur la seconde guerre mondiale qui n’étaient pas de notoriété publique. On sent que l’auteure est passionnée par son sujet et s’est extrêmement documentée et arrive à transmettre sa passion au lecteur qui va de découverte en découverte.

    Un roman où la famille tient une place importante et où les secrets peuvent avoir des conséquences fâcheuses quand ils sont déterrés.

    Une très bonne évasion livresque que je vous recommande vivement :)

  • Ju lit les Mots 14 janvier 2019
    De la terre dans la bouche - Estelle Tharreau

    J’ai déjà eu le plaisir de découvrir la plume d’Estelle Tharreau avec l’impasse et j’ai été très heureuse de pouvoir me plonger dans son thriller-historique. Une plume toujours aussi sombre qui porte une intrigue avec en toile de fond une vérité historique dont on parle peu.

    Même si nous sommes dans une fiction, le fait d’ancrer ses personnages dans ces évènements historiques, apporte un nouveau regard sur ce qu’un pan de notre passé peu glorieux, tente de cacher.

    Estelle Tharreau met sa plume au service de ces oubliées de la seconde guerre mondiale, car rien n’est soit blanc ou noir, plusieurs nuances de gris sont toujours là pour apporter un éclairage différent et enfin mettre en exergue certains points que beaucoup souhaiteraient occulter…

    Les personnages servent une intrigue très bien ficelée, dans un petit village théâtre des drames humains. L’amour, la haine, la peur, la trahison, sont des sentiments encore prégnants plus de quarante ans après les évènements, car personne n’a oublié et les souvenirs vivaces ne vont faire que raviver ces sentiments au service de faits historiques.

    Pourtant, les non-dits trouvent toujours le chemin de nos cœurs.

    Estelle Tharreau créée des personnages de fiction avec une résonance sensible et profonde où l’humanité prend tout son sens. Car c’est bien de cela dont elle nous parle ! L’humanité dans tout ce qu’elle peut avoir de cruelle mais surtout de beauté, de bonté et le futur est nécessairement imprégné par les empreintes profondes de notre passé.

    Mais ses personnages ne sont pas seulement des êtres humains, en effet les lieux sont profondément visuels campant un rôle à part entière. Le Mont-Eloi ressemble à tout ces villages où chaque habitant participe à la vie de l’autre. Tout se sait, mais rien ne se divulgue… Rien ne doit transpirer des horreurs faites. Un peu comme dans une famille où chacun fait semblant de ne pas savoir…

    Tout un village connaissait les faits, tout un village a participé aux horreurs, mais surtout chaque habitant à choisi de se taire afin d’enfouir ce secret… Un secret honteux… Mais qui va meurtrir les concernés une fois divulgué.

    Un roman sur les choix de vie, sur les non-dits mais surtout un roman qui montre que malgré les horreurs de la guerre, l’être humain reste un humain et ne peut échapper à ses sentiments. Des sentiments exploités avec brio et portés par une plume d’une grande humanité malgré la noirceur qui les imprègnent.

    Les années n’effacent pas les faits et le temps qui passe ne fait peut-être que mettre en évidence une réalité encore présente…

    « Tous, hommes, femmes et enfants présents avaient péri. Elsa se perdait dans cette vision d’horreur. Elle gravait dans sa mémoire ces quelques ares de forêt qui, des années après, respiraient encore la souffrance et la mort. »

  • Maks 9 février 2019
    De la terre dans la bouche - Estelle Tharreau

    "De la terre dans la bouche", quel titre original, qui donne envie de se plonger dans l’histoire.
    Ce thriller justement, démarre sur une histoire d’héritage, pour s’orienter sur une recherche de vérités, de secrets enfouis, de mystères, suite à un massacre dans un village pendant la seconde guerre mondiale.
    Suspense, action, moments plus posés, un équilibre est installé par l’auteur et ça fonctionne bien, ce qui fait qu’il n’y a aucune place pour l’ennui, on tourne les pages sans pouvoir se dire stop, preuve d’une bonne écriture, moderne.

    Les personnages eux sont intéressants et ont des caractères bien trempés, chacun se dissimulant sous une carapace différente. On ressent bien l’ambiance tendue instaurée par cette quête de vérité auprès des anciens du village, comme en vrai, les gens parlent (souvent en douce), les gens surveillent, comme une présence permanente.

    En parlant d’ambiance, nous sommes dans un village en lisière de forêt et cette forêt va être le lieu principal de ce jeu du chat et de la souris, ambiance brumeuse et glaciale à souhait (mieux vaut avoir un plaid avec vous pour ne pas grelotter avec le personnage principal).

    Comme toujours, les éditions Taurnada font de bons choix et nous proposent des récits de qualité, ici c’est encore une fois le cas. Je me souviendrai de la plume d’Estelle Tharreau que je lisais pour la première fois (mais certainement pas la dernière).

  • Des plumes et des livres 9 mars 2019
    De la terre dans la bouche - Estelle Tharreau

    L’histoire de De la terre dans la bouche commence lorsque Elsa reçoit l’héritage de sa grand-mère : une coquette somme pour lancer son entreprise, la maison familiale et… une seconde maison perdue au fin fond de la forêt. Elsa ne se doutait pas de l’existence de cette maison, dans un village oublié. En débarquant dans cette propriété Elsa va vouloir connaître l’histoire de sa grand-mère dont finalement elle ne connaissait pas le passé. Seulement, les habitants de St Eloi ne voient pas d’un très bon œil que l’on remue le passé…

    Je dois bien avouer qu’en commençant ce roman je ne savais pas bien où Estelle Tharreau allait m’emmener. Le temps que le contexte soit posé, les personnages présentés et on part pour une aventure des plus intrigantes.

    On sent dans l’écriture du thriller que le danger plane sans savoir d’où exactement. On sent qu’Elsa déterre de vieux secrets profondément enfouis depuis la Seconde Guerre Mondiale.

    De la terre dans la bouche est un roman très riche historiquement parlant. J’aime beaucoup apprendre de nouvelles choses, surtout en histoire et pour le coup j’ai été servie ! Estelle Tharreau apporte énormément d’éléments datant de la Seconde Guerre Mondiale. Des risques pris par les résistants, le danger omniprésent, la cohabitation avec les allemands, la tonte des femmes, la prostitution, les massacres, la vie difficile en temps de guerre (le rationnement, la misère). Bref, tout cela rend l’intrigue encore plus réaliste !

    Les personnages sont très intéressants également. J’ai beaucoup aimé l’évolution d’Elsa au fur et à mesure qu’elle avance dans ses découvertes mais j’ai surtout eu un coup de coeur pour le personnage de Fred, le soutien inattendu d’Elsa.

    Tous les passages de De la terre dans la bouche ne sont pas faciles à lire. D’autant que tout le long du roman le stress et la tension montent progressivement pour un final plein de rebondissements inattendus.

  • Lectures noires pour nuits blanches 21 mars 2019
    De la terre dans la bouche - Estelle Tharreau

    "Elle décacheta l’enveloppe.
    Une seule photo. Elle ne comportait qu’une seule photo en noir et blanc, légèrement jaunie au fil du temps. De ces clichés d’après-guerre où les visages paraissent vaporeux. En pleine forêt, près d’une maison en bois, Rose, vêtue d’une robe et d’un tablier, coiffée d’un large foulard, tenait celle qui devait être Michelle lorsqu’elle n’avait que quelques mois. "

    A la mort de sa grand-mère, Elsa hérite de La Braconne, une petite maison isolée dans la forêt près d’un petit village. Un petit mot de sa grand-mère au dos d’une photo jaunie va décider Elsa à enquêter sur le passé de son aîeule. Elle va déterrer des secrets que beaucoup auraient préféré voir rester enfouis.

    Entre thriller et roman historique, l’auteur a su trouver le parfait équilibre pour nous raconter son histoire. Elle aborde des thèmes forts et méconnus de la seconde guerre mondiale. En même temps, l’intrigue, cette recherche de vérité, est passionnante.

    Au fil des découvertes, des secrets refont surface, les langues se délient et les révélations pleuvent.
    Mais réveiller les fantômes du passé n’est pas sans conséquences. Des blessures sont encore à vif et certaines personnes bien décidées à tout faire pour que leurs secrets demeurent à jamais enfouis.

    J’ai tout de suite été happée par ce livre dont je n’ai fait qu’une bouchée. Cette quête de vérité entre passé et présent m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. La plume fluide et addictive de l’auteur est très agréable. Des pans de l’histoire super bien documentés m’ont passionnée.

    Un livre où se mêlent le passé et le présent. Un livre qui parle de la guerre, l’occupation, la résistance, la collaboration. Un livre qui parle de secrets de famille, de haine et d’amour. Un livre à lire.
    Une très agréable lecture que je vous recommande fortement.

  • Encore Un Livre 14 mai 2019
    De la terre dans la bouche - Estelle Tharreau

    Estelle Tharreau est une auteure que je n’avais jamais lue, lorsque son roman a été retenu dans les cinq finalistes en littérature noire, je n’ai pas boudé mon plaisir, l’extrait m’avait convaincue.
    Pour avoir un avis plus objectif et sans être influencée par ses romans j’ai souhaité la découvrir avec ce roman DE LA TERRE DANS LA BOUCHE, un roman noir historique.
    Rares sont les romans noirs historiques qui ont su trouver grâce à mes yeux ces dernières années, entre les sujets redondants, effleurant ou noyant l’intrigue historique en toile de fond je deviens difficile. DE LA TERRE DANS LA BOUCHE est un vrai roman noir historique.
    Plusieurs raisons ont fait que j’ai beaucoup beaucoup aimé et adhéré à ce livre sans fausses notes.
    Les personnages : À travers eux et Elsa des souvenirs de témoignages, des rencontres resurgissent, ce que roman a parfois été éprouvant à lire par ce pan de l’Histoire occulté, passé sous silence.
    Une thématique que je retrouve pour la deuxième fois dans un roman : Les tondues de la libération, les poules des boches. « De toute façon, qui peut s’indigner que des collabos aient été traitées comme des prostituées ! C’est comme la tonte ! On l’avait bien méritée, n’est-ce pas ? »
    Les femmes sont au cœur de ce roman Michelle sa mère, Léontine sa tante et Rose sa grand-mère qui fera d’Elsa la dépositaire d’un véritable et tragique héritage : La Braconne.
    Une vieille demeure enclavée en pleine forêt.
    Cette sensation de huis clos dans un village meurtri où les mystères et les secrets confèrent un suspens superbement maintenu au milieu de toute cette noirceur.
    Ce qui aurait pu être une histoire ordinaire pour nous lecteurs se transforme en récit poignant dans une quête d’origine, faire éclater la vérité.
    Bien sûr, l’auteure utilise des procédés simples et convenus pour amener Elsa à cette recherche historique sur ses aïeules, mais tout cela est vite gommé par la construction, la force du récit et l’ambiance qui dénote d’autres romans que j’ai pu lire précédemment.
    Ces drames intimes et historiques ne sont pas sans heurts, sans dommages collatéraux, cela ébranle, touche et bouscule les certitudes.
    DE LA TERRE DANS LA BOUCHE est une histoire profonde, vibrante, pertinente, pleine de révolte où frappent l’effroi et la stupeur jusqu’au dénouement final.
    Je découvre le style de l’auteure agréable et entraînant même si DE LA TERRE DANS LA BOUCHE est différent de ses autres écrits, il me tarde de la découvrir dans autre registre. Je vous recommande de lire ce roman, parfaitement équilibré entre la fiction et historique.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.