Meurtre sur Oléron - les mouettes ne se marrent plus - Debief Line

Notez
Notes des internautes
3
#AvisPolars
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Votre note
Notes des internautes

Résumé :

Sur une petite plage de l île d Oléron, un jeune homme est retrouvé mort, à demi enseveli dans le sable. Raymond Eustache, commissaire de police de La Rochelle, est dépêché sur place. Au rythme enivrant des effluves marins et des pineaux charentais, il arpente les marais salants sauvages et les vignobles de l île. Au fil de ses rencontres, il s imprègne de la vie insulaire. Alors que se profile la courte vie de la victime, les circonstances du meurtre se dessinent pour faire resurgir un passé implacable et douloureux.

Vos #AvisPolar

  • Louison Lit 21 juillet 2017
    Meurtre sur Oléron - les mouettes ne se marrent plus - Debief Line

    Je tourne la dernière page de Meurtre sur Oléron avec un sentiment de profonde satisfaction. J’ai beaucoup aimé lire ce polar, très particulier. Tout d’abord l’enquête est bien amenée et on suit avec plaisir le parcours de l’inspecteur Eustache et du gendarme Oscar. Toute l’intrigue tourne autour du meurtre du jeune Matthieu et les personnages rencontrés sont attachants. L’écriture est belle dans sa simplicité mais ce qui fait toute la particularité de ce polar ce sont les descriptions de la région de l’île d’Oléron. C’est un pur plaisir de visualiser, les marais salants et leurs sauniers, ainsi que la cuisine locale ou encore le bord de mer. Ensuite, j’ai pu découvrir une région que je ne connaissais pas encore très bien et la voir par les yeux de l’auteur c’était très enrichissant. L’auteur possède un véritable talent dans les mille et une façons de décrire les paysages de Charente-Maritime. C’est tout juste si je ne sentais pas l’air iodé de l’atlantique avec ses algues me monter aux narines. Un polar made in France, cela change des polars nordiques aux noms imprononçables ou encore des thrillers sanglants. Non ici tout est dans la retenue, cela m’a fait penser à du Simenon. Suivre le déroulement de l’intrigue reste passionnant jusqu’à la dernière page et le dénouement inattendu, ce qui est quand même ce qu’on demande en premier lorsque l’on lit un roman policier. Il y a de nombreux personnages qui interviennent et apportent tous un plus au charme de ce livre. J’aurai voulu que certains thèmes abordés en superficie soient plus creusés je ne dirais pas lesquels de peur de spoiler mais en lisant cela m’a un peu manqué de ne pas en savoir plus sur certaines situations ou informations qui nous sont données sans être au final développées. Et pourtant j’ai apprécié la légèreté de ce polar, en effet point de scènes horribles et sanglantes, point de violence gratuite. Ce n’est pas souvent que je lis un polar écrit avec autant de délicatesse et qui pourtant semble parfaitement coller à l’idée que je me fais d’une enquête de police en France. Il y a même quelques touches d’humour avec la rivalité entre la Police et la Gendarmerie. Bravo pour ce tout premier roman, bien ficelé et parfaitement digeste pour les gourmands de polars efficaces. Bonne lecture.

  • Lili-cmoi 24 juillet 2017
    Meurtre sur Oléron - les mouettes ne se marrent plus - Debief Line

    J’ai beaucoup aimé ce policier. L’intrique est bien ficelée. Les personnages sont attachants. L’auteur nous tient en haleine jusqu’au bout. Un petit plus avec des descriptions qui donnent envie de se rendre sur l’Ile d’Oléron. Ce livre se déguste comme du bon vin ! Pas de scène violente ou sanguinolente : presque risqué aujourd’hui... ça fait du bien.

  • Ju lit les Mots 11 mars 2019
    Meurtre sur Oléron - les mouettes ne se marrent plus - Debief Line

    En refermant ce livre, un sentiment de plénitude m’a envahi… J’ai passé un excellent moment avec une lecture douce et emprunte de délicatesse, malgré le drame qui est la trame de ce polar digne de ce nom, porté par une maison d’édition qui s’attache à promouvoir la culture entre Loire et Gironde en publiant chaque année une centaine d’ouvrages sur les régions du Centre-Ouest.

    Une intrigue simple mais rondement menée dans laquelle on suit l’inspecteur Eustache et le gendarme Oscar qui enquêtent sur le meurtre de Mathieu Rimbaud, fils de l’épicier, retrouvé mort sur la plage de La Brée, sur l’Ile d’Oléron.

    La construction narrative imaginée par l’auteur donne du peps au récit, puisque le meurtre est perpétré le 21 juillet et que les chapitres nous ramènent au 16 juillet… Comme un compte un rebours… Qui permet de vivre en fin de compte l’enquête d’une autre façon… Mathieu nous raconte… Se raconte… Jusqu’au jour de sa mort…. Le tout entrecoupé de chapitres ramenant au présent pour permettre au lecteur de suivre le déroulé de l’enquête.

    On découvre, Mathieu, passionné, simple, qui vit de petits boulots, fait la fête… Fume un joint de temps en temps… L’archétype du jeune d’aujourd’hui… Pourtant, une chose perturbe Mathieu… Mais lui-même ne comprends pas très bien… Jusqu’au jour où il comprend et ce jour lui sera fatal…

    Une lecture tout en fraicheur, subtile écrite avec talent. Les descriptions sont telles que le lecteur arrive très bien à s’imaginer ces paysages décrits par l’auteur, ces odeurs … L’auteur nous fait vivre ces paysages de Charente-Maritime, sans jamais tomber dans des longueurs qui rebuteraient le lecteur.

    Le duo d’enquêteurs est excellent et l’humour amène le sourire au lecteur.

    Une écriture qui change des polars nordiques et des thrillers que j’affectionne particulièrement.

    On suit l’intrigue jusqu’au bout, avec plaisir, avec délectation comme un bonbon qu’on prend le temps de déguster, on déguste ce polar au dénouement inattendu…

    Bravo à l’auteur, pour ce premier roman à l’intrigue très bien construite et bien ficelée. Une excellente surprise.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.