L’homme chauve-souris : Une enquête de l’inspecteur Harry Hole - Jo Nesbø

Notez
Notes des internautes
2
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Une jeune Norvégienne est retrouvée morte au pied d’une falaise en Australie. L’inspecteur Harry Hole est envoyé sur place par sa hiérarchie, soucieuse de l’éloigner suite à un événement tragique, pour assurer la liaison entre Oslo et la police locale. Plongé dans la culture aborigène alors qu’il est prié de rester en retrait de l’enquête, il tombe sous le charme d’une Suédoise et lui dévoile peu à peu son passé. Mais les meurtres sauvages se multiplient jusqu’à toucher Harry de près. Impliqué personnellement dans cette affaire, il se lance dans une traque acharnée, au risque de sombrer.

Vos avis

  • 1001histoires 24 septembre 2017
    L’homme chauve-souris : Une enquête de l’inspecteur Harry Hole - Jo Nesbø

    L’homme chauve-souris  : publié en Norvège en 1997, titre original "Flaggermusmannen".

    Mois de janvier à Sydney en Australie, le beau temps attire les touristes. Le meurtre d’Inger, une jeune norvégienne, fait mauvais effet alors que l’ouverture des Jeux Olympiques approche. La police d’Oslo dépêche sur place l’inspecteur Harry Hole. La police de Sydney est réticente à l’intégrer pleinement dans l’enquête. Dans un premier temps, Harry doit se contenter d’observer et de rester dans les pas d’Andrew Kensington pour les vérifications de routine : l’appartement qu’Inger louait, le bar où elle travaillait avant d’être violée puis étranglée.

    Harry va rapidement sympathiser avec Andrew qui le surnomme amicalement Holy. Il va se révéler un guide parfait pour visiter Sydney et lui parler de l’Australie. Andrew est aborigène. Il partage avec Holy sa fierté d’appartenir à ceux qui peuplent l’Australie depuis quarante mille ans, bien avant l’arrivée des blancs. Il lui parle de leurs croyances ancestrales. Ensemble ils visitent une foire agricole avec ses combats de boxe amateurs et vont jusqu’à Brisbane, la capitale du Queensland, un état dont la réputation est d’être réactionnaire. Ensemble ils causent cricket. Rien n’est occulté, pas même les quartiers gay de Sydney,la plus grande ville d’Australie, ni la toxicomanie.

    J’ai été agréablement surpris par la manière dont Jo Nesbø entraîne le lecteur dans les pas d’un aborigène pour une visite quasi initiatique de l’Australie. Au début je doutais, un auteur norvégien, un héros norvégien et faire débuter une série policière loin de la Scandinavie ! Jo Nesbø nous fait découvrir et apprécier ce pays-continent comme sans doute il l’a découvert lors du séjour qu’il y a effectué juste avant la publication de la première enquête de Harry Hole.

    Harry Hole est un personnage aux multiples facettes. Les moments qu’il passe avec Birgitta le montrent attachant. Il apparait repoussant lorsqu’il boit car Harry Hole est alcoolique et les périodes d’abstinence ne durent pas. Son passé est à l’image du présent : une course poursuite, un accident de voiture et une enquête qui finit tragiquement. Il est impossible d’excuser Harry qui conduisait ivre, son collègue est tué. Sa hiérarchie a caché ce manquement pourtant inacceptable. Autrefois Harry a aussi été rayonnant de bonheur en compagnie de Kristin et le lecteur a mal avec lui lorsqu’elle part avec un autre homme.

    Harry est un enquêteur très doué. Il sent que le meurtre d’Inger est le fait d’un tueur en série. Il sent qu’Andrew n’a pas pu se suicider. Il sent qu’il peut piéger l’homme chauve-souris ( la chauve-souris est le symbole de la mort pour les aborigènes ). Mais il interprètera trop tard le message qu’Andrew lui avait laissé avant de mourir pour démasquer le tueur.

    Dans ce premier opus de la série Harry Hole, Jo Nesbø excelle dans un récit dépaysant, plein de suspense, rythmé par de fréquentes références musicales ou cinématographiques comme pour faire plus vrai.

    Bibliographie de l’auteur ici : http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2016/04/jo-nesb.html .

  • 1001histoires 24 septembre 2017
    L’homme chauve-souris : Une enquête de l’inspecteur Harry Hole - Jo Nesbø

    L’homme chauve-souris : publié en Norvège en 1997, titre original "Flaggermusmannen".

    Mois de janvier à Sydney en Australie, le beau temps attire les touristes. Le meurtre d’Inger, une jeune norvégienne, fait mauvais effet alors que l’ouverture des Jeux Olympiques approche. La police d’Oslo dépêche sur place l’inspecteur Harry Hole. La police de Sydney est réticente à l’intégrer pleinement dans l’enquête. Dans un premier temps, Harry doit se contenter d’observer et de rester dans les pas d’Andrew Kensington pour les vérifications de routine : l’appartement qu’Inger louait, le bar où elle travaillait avant d’être violée puis étranglée.

    Harry va rapidement sympathiser avec Andrew qui le surnomme amicalement Holy. Il va se révéler un guide parfait pour visiter Sydney et lui parler de l’Australie. Andrew est aborigène. Il partage avec Holy sa fierté d’appartenir à ceux qui peuplent l’Australie depuis quarante mille ans, bien avant l’arrivée des blancs. Il lui parle de leurs croyances ancestrales. Ensemble ils visitent une foire agricole avec ses combats de boxe amateurs et vont jusqu’à Brisbane, la capitale du Queensland, un état dont la réputation est d’être réactionnaire. Ensemble ils causent cricket. Rien n’est occulté, pas même les quartiers gay de Sydney,la plus grande ville d’Australie, ni la toxicomanie.

    J’ai été agréablement surpris par la manière dont Jo Nesbø entraîne le lecteur dans les pas d’un aborigène pour une visite quasi initiatique de l’Australie. Au début je doutais, un auteur norvégien, un héros norvégien et faire débuter une série policière loin de la Scandinavie ! Jo Nesbø nous fait découvrir et apprécier ce pays-continent comme sans doute il l’a découvert lors du séjour qu’il y a effectué juste avant la publication de la première enquête de Harry Hole.

    Harry Hole est un personnage aux multiples facettes. Les moments qu’il passe avec Birgitta le montrent attachant. Il apparait repoussant lorsqu’il boit car Harry Hole est alcoolique et les périodes d’abstinence ne durent pas. Son passé est à l’image du présent : une course poursuite, un accident de voiture et une enquête qui finit tragiquement. Il est impossible d’excuser Harry qui conduisait ivre, son collègue est tué. Sa hiérarchie a caché ce manquement pourtant inacceptable. Autrefois Harry a aussi été rayonnant de bonheur en compagnie de Kristin et le lecteur a mal avec lui lorsqu’elle part avec un autre homme.

    Harry est un enquêteur très doué. Il sent que le meurtre d’Inger est le fait d’un tueur en série. Il sent qu’Andrew n’a pas pu se suicider. Il sent qu’il peut piéger l’homme chauve-souris ( la chauve-souris est le symbole de la mort pour les aborigènes ). Mais il interprètera trop tard le message qu’Andrew lui avait laissé avant de mourir pour démasquer le tueur.

    Dans ce premier opus de la série Harry Hole, Jo Nesbø excelle dans un récit dépaysant, plein de suspense, rythmé par de fréquentes références musicales ou cinématographiques comme pour faire plus vrai.

    Bibliographie de l’auteur ici : http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2016/04/jo-nesb.html .

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.