Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Souffle de la nuit - Alexandre Galien

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

10 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

" Les silences de Valmy, au bout du fil, avaient résonné dans leurs oreilles comme le sifflement d’un corps qui tombe droit dans l’abîme. Pourtant quand le chef de la Crim’ avait prononcé les mots " meurtre ’, " poupée criblée de cicatrices ’, " vaudou ’ et " bois de Vincennes ’, une tension inhabituelle avait envahi la pièce. Jean et le commissaire ne surent dire si c’était sa respiration qui avait changé, ou s’il était habité d’une force inconnue, mais le Valmy qu’ils connaissaient avait repris le dessus. "

Des faubourgs de Barbès aux dorures des ambassades, entre prostitution et magie noire, le groupe de Philippe Valmy se reforme pour traquer un tueur sanguinaire qui met à vif les cicatrices du passé.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Vos #AvisPolar

  • Cancie 7 avril 2022
    Le Souffle de la nuit - Alexandre Galien

    https://notre-jardin-des-livres.over-blog.com/

    Le commissaire Graziani, chef de la brigade criminelle est chargé de l’enquête après la découverte au bois de Vincennes, d’un cadavre avec, enfoncée dans le ventre une espèce de poupée couturée de fil noir avec des cheveux épars scotchés, une sorte de crime vaudou. Il pense aussitôt à appeler Valmy, adjoint maintenant de l’attaché de sécurité intérieure de l’ambassade de France au Nigeria, pour tenter de le faire revenir. Celui-ci avait voulu se mettre en retrait de la police et s’éloigner de Paris pour fuir ses fantômes, après le meurtre de son ex-femme par un indic devenu serial-killer.
    Si Graziani pense à faire appel à Valmy, c’est parce que la victime, Louis Lefort est l’ancien binôme de Valmy et qu’ils ont travaillé ensemble pendant vingt-cinq ans. de plus le corps a été retrouvé dans le secteur des prostituées nigérianes.
    Philippe Valmy accepte et revient donc à Paris, au titre de consultant sur l’enquête.
    J’ai apprécié l’humanité qu’Alexandre Galien prête à chacun des membres du groupe d’enquêteurs, avec ce moment extrêmement fort au cours duquel Atlan, Graziani et Antoine vont annoncer à Yvette Lefort la mort de son fils. de même, j’ai savouré l’humour décalé et ironique qu’il distille tout au long du polar. le portrait de Patrick Champfrein dit Dicton est par ailleurs vraiment tordant.
    L’auteur rend également un bel hommage aux femmes, notamment à ces jeunes nigérianes victimes de la violence et de la cupidité des hommes.
    Au cours de l’enquête afin de retrouver l’auteur de ce crime puis de tous ceux qui ont suivi, il sera aussi beaucoup question de politique avec notamment la présence de cette confrérie Eiye, l’une des premières confréries étudiantes nigérianes entrée dans la clandestinité et devenue société secrète bien infiltrée dans les arcanes du pouvoir et groupe criminel organisé impliqué dans les réseaux de prostitution et la traite d’êtres humains.
    Le groupe Valmy va donc devoir faire face à cette violence, à cette criminalité et à ces pratiques liées aux croyances religieuses. Valmy lui, devra faire face à ses propres démons.
    Des faubourgs de Barbès aux dorures des ambassades, l’équipe va se heurter à moult difficultés pour traquer ce tueur sanguinaire et devra s’accommoder non sans réticence de l’intervention imposée de la DGSI.
    Comme on le sait malheureusement déjà, la vie humaine ne pèse pas lourd face aux intérêts des États et à leurs magouilles. Ainsi on assiste aux dessous de table et aux arrangements entre les deux états que sont le Nigéria et la France, en dépit du travail fait en amont pour démonter les différents trafics.
    Paris, cette capitale multiculturelle est un cadre idéal pour ce polar et l’auteur Alexandre Galien, issu des rangs de la police, lauréat du Prix du Quai des Orfèvres 2020 avec Les cicatrices de la nuit, a su en montrer les multiples facettes tout en rappelant les combats qui s’y déroulent, combats pour la dignité notamment. Il démontre aussi dans le souffle de la nuit sa maîtrise des processus et une grande rigueur ainsi qu’une bonne connaissance du milieu.
    Le souffle de la nuit avec ses multiples rebondissements, est un polar rythmé, avec une enquête à plusieurs voies, original par les sujets traités, et de fait très crédible. le suspense y est présent de la première à la dernière ligne.
    Mais j’avoue ne pas avoir été franchement emballée par ce polar, embrouillée par certains personnages et un peu perdue avec les imbrications des multiples traditions de cette culture nigériane.
    De plus, la lecture du premier tome, Les cicatrices de la nuit m’aurait sans doute permis de mieux apprécier celui-ci et de mieux comprendre l’état d’esprit de Valmy et la profondeur de son chagrin, même si certaines informations délivrées au cours du roman permettent de s’en faire une idée.

  • Emilie Chloé Trigo 31 janvier 2022
    Le Souffle de la nuit - Alexandre Galien

    J’avais failli lire ce roman l’an dernier et pour une sombre et obscure raison, ça n’a pas été le cas … mais ce fut rattrapé cette semaine, en le dévorant en 2 soirées au chaud de l’hiver lapon à #Rovaniemi !
    Ce polar a été lauréat du prix du Quai des orfèvres 2020 et c’est bien logique : nous suivons les aventures du groupe de Philippe Valmy, ex flic du 36, expatrié au Nigeria et rappelé Manu militari pour enquêter sur des meurtres sordides ayant pour victimes d’anciens collègues dont son plus proche ami.
    Entre magie noire, prostitution, et dessous de table géopolitiques, nous allons suivre une enquête menée tambour battant dans un récit qui alterne entre les différents protagonistes.
    J’ai beaucoup aimé cette lecture et regrette seulement de ne pas avoir lu le 1er opus en premier, qui m’aurait permis de mieux appréhender le caractère du personnage principal.
    Peu importe, ce n’est que partie remise, d’autant que le 3e, intitulé « soleil levant » vient de paraître !
    Bref, un très bon moment, un très bon roman !

  • isa b 22 janvier 2022
    Le Souffle de la nuit - Alexandre Galien

    Entre un flic limite borderline et des meurtres aux tendances vaudou, cette enquête haletante au coeur de Paris nous plonge dans l’ambiance du "36"...
    Un roman qui se lit d’une traite !

  • M Ar Tin 5 décembre 2021
    Le Souffle de la nuit - Alexandre Galien

    Un second polar toujours aussi captivant.

    Le lecteur est tout de suite embarqué dans l’ enquête.

    On suit avec plaisir les péripéties des différents protagonistes.

    L’écriture est toujours aussi addictive.
    L’intrigue est menée tambour battant.
    J’en redemande.

  • Marielle69 14 septembre 2021
    Le Souffle de la nuit - Alexandre Galien

    Tous les ingrédients sont réunis pour un très bon polar : des flics cabossés par la vie, une équipe soudée malgré ses différends, la guerre des services, quelques magouilles politiques, la noirceur du monde de la nuit...
    Le passé policier d’Alexandre Galien y est sûrement pour beaucoup, on plonge rapidement dans ce roman très prenant et crédible.
    Une lecture que je vous conseille.

  • mouffette_masquee 2 juillet 2021
    Le Souffle de la nuit - Alexandre Galien

    Résumé : Une nuit de canicule, un cadavre éventré est découvert dans le bois de Vincennes. Détail encore plus inquiétant, une poupée vaudoue a été dissimulée dans les entrailles du macchabée. Après vérification, le corps est celui de Louis Lefort, commandant de police au 36 Quai des Orfèvres. Il y a un tueur de flic adepte de magie noire qui sévit à Paris.
    Valmy, l’ancien collègue de Louis, détaché au Nigeria comme adjoint de la sécurité à l’ambassade, décide de revenir à Paris en tant que consultant afin d’aider à l’enquête. Les connaissances du vaudou qu’il a pu acquérir là-bas pourront l’aider dans sa traque du tueur.

    Mon avis : Je me suis lancée à l’aveuglette dans la lecture de ce livre, sans même avoir lu le synopsis, à la proposition de ma copine Cécile. Très vite, l’ambiance est posée : cette enquête va être complexe !! Meurtres en série, vaudou, vengeance, imbroglio politique... le décor est posé ! Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer dans cette enquête, même si j’ai parfois été déstabilisée par l’enchaînement des événements.
    Ce livre fait suite à une précédente enquête qui a amené Valmy à s’exiler en Afrique, mais ça ne gêne en rien la lecture. J’ai beaucoup aimé cet homme torturé par son passé, au bord de l’abandon, intègre mais qui ne reste pas toujours dans les clous, même si le profil est légèrement cliché. Pour le reste de l’équipe, j’avoue m’être un peu emmêlé les pinceaux : trop de personnages, pas assez de descriptions à mon goût. Je n’ai pas réussi à me les représenter (âge, physique ?) et les différencier. Je pense que la lecture du précédent m’aurait aidé à m’y retrouver. En tout cas, c’est une enquête originale et bien ficelée, et très bien documentée par l’auteur.

  • Saz72 20 juin 2021
    Le Souffle de la nuit - Alexandre Galien

    La couverture m’avait attiré, je ne connaissais pas l’auteur mais encore une fois une belle surprise pour ce mois de juin !!
    Ph.Valmy ex commandant à la crime qui a été détaché à la sécurité de l’ambassade de France au Nigeria.
    Au bois de Vincennes, le corps de Louis Lefort, commandant à la mondaine est éventré et une poupée a été introduite dans sa blessure. Prévenu du drame, Ph.V. est rapatrié à la capitale et réintégré dans son ancien groupe.
    Un tueur de flic est en liberté, la chasse est ouverte !! Ph.Valmy revient sur les traces d’un passé qu’il avait fui et un drame qu’il veut oublié.
    Après les cicatrices de la Nuit, on retrouve le commandant Valmy dans ce second tome. Il ne faut pas avoir lu le livre précédent pour comprendre l’histoire. Ce polar est l’histoire d’un groupe de la PJ avec ses spécificités individuelles (hommes & femmes ) ,d’une enquête et des intérêts de l’État. Le tout ne fait pas toujours bon ménage !!
    Je mets Alexandre Galien sur le même pied d’égalité que F.Thilliez. Le style est clair, les événements s’enchaînent et les rebondissements sont là avec une petite touche Politico criminelle qui m’a beaucoup plus !! A lire vous ne serez pas déçu.
    Note : ❤❤❤❤❤/5

  • Cha 12 avril 2021
    Le Souffle de la nuit - Alexandre Galien

    Valmy est un flic qui se retrouve au Nigéria suite au décès de sa femme tuée, semble-t-il, par l’un de ses anciens indics. En métropole, un cadavre est retrouvé avec une poupée vaudou dans le ventre. C’est ainsi que par le jeu des chaises musicales, Valmy est appelé par ses anciens collègues et les retrouve au coeur de cette enquête.

    Le point positif de cette lecture a été une écriture fluide et donc un roman qui se lit aisément. De même pour le personnage de Valmy, dont le passé m’a intéressé et où je suis me dit pendant toute ma lecture, que j’aurais dû lire le premier. L’intrigue me semblait plus intéressante et plus poussée. Pour le reste, la déception était plutôt au rendez-vous. Peut-être du fait que je n’avais pas lu le premier ? Je ne sais pas...

    De base, j’ai trouvé en tant que lectrice ne pas être impliquée dans l’histoire. Je me suis sentie détachée des personnages et absolument pas intégrée dans l’équipe. De même, le côté suranné de certaines expressions et de certains personnages, qui aurait, je pense, du créer une certaine proximité et un aspect décalé, n’a pas fonctionné sur moi.

    La psychologie des personnages reste également un point négatif de mon côté. Très peu de femme dans cette équipe, ce qui m’a semblé dommageable, et surtout pas de personnages féminins forts. Cela aurait pu être contrebalancé avec les deux policiers homosexuels mais là encore, le sujet a été simplement effleuré.

    L’intrigue de base était bonne, mais là aussi, un petit goût d’inachevé, de superficiel demeure. J’aurais souhaité qu’Alexandre Galien développe plus son propos et aille au bout de l’histoire. Ce n’est pas une lecture qui me marquera, ni en positif, ni en négatif. Sûrement une chance à laisser à l’auteur pour son premier opus qui m’attire d’avantage que celui-ci.

  • Les Lectures de Maud 28 mars 2021
    Le Souffle de la nuit - Alexandre Galien

    J’ai été ravie de retrouver Valmy et son équipe. Une enquête qui va les plonger au centre de l’horreur que se soit dans les actes mais aussi des cibles. Tout le monde s’interpelle et s’interroge.

    Valmy, un personnage éprouvé dans Les cicatrices de la nuit, va revenir à Paris car ses connaissances acquises dans ses nouvelles fonctions peuvent être cruciales, tout autant que son réseau. Il est à la fois attachant, mais transpire de respect d’être toujours debout et fait face malgré ses douleurs.

    La dimension humaine est très présente ici, l’être humain et son traitement semble être au centre de cette intrigue et ses problématiques. Chacun a une histoire, une expérience, sa vie et ses ressentis. C’est un des aspects que j’apprécie chez l’auteur de rendre le tout dans le prisme de cette dimension humaine.

    Quand l’expérience est dramatique, amènent des personnes souffrantes d’événements tragiques, à passer par la case vengeance. Là plus aucune limite, de distinction entre le bien et le mal. On rajoute ici, une dimension de croyances, le vaudou et ses codes sont d’autant d’indices que les enquêteurs vont suivre.

    Ici encore, la violence du monde de la nuit, la prostitution, ses rouages et ses chemins sont très bien dépeints et embarquent le lecteur dans ce monde d’une noirceur, liée à certaines pratiques. Je suis de plus en plus surprise, de constater que l’ascendant dans ce domaine n’est pas forcément toujours orchestré par des hommes. Parfois certaines victimes féminines deviennent des bourreaux tout aussi redoutables.

    Une enquête qui va balayer les différentes strates sociales, saupoudré également d’un contexte géopolitique. J’ai beaucoup apprécié apprendre tout au long de ma lecture différentes croyances dont j’ignorais soit la naissance, soit leur symbolique.

    Une enquête qui va éprouver cette équipe, mais en plus quand chaque service va chercher à tirer la couverture à lui, le résultat peut être d’autant plus détonnant. Une mise en lumière assez originale qui emporte le lecteur devant ce spectacle.

    Un suspens distillé, une écriture entraînante et fluide, un thème très intéressant, une enquête à plusieurs inconnues. Un ensemble qui séduira les fans de polars.

  • calyenol 17 février 2021
    Le Souffle de la nuit - Alexandre Galien

    Bonjour !
    .
    .
    .
    Phillipe Valmy est adjoint de l’attaché de sécurité intérieure
    de l’ambassade de France au Nigéria depuis un an...
    depuis le drame qui a fauché sa vie...depuis Élodie.
    Ancien flic du 36,Valmy va recevoir un coup de fil qui va perturber
    l’instant et le faire revenir à Paris.
    Louis Lefort,commandant de police ayant travaillé pendant vingt cinq ans avec Valmy,
    vient d’être retrouvé assassiné dans le bois de Vincennes,éventré avec une poupée vaudou
    placée dans son ventre.
    .
    .
    .
    "La foule ne me protège plus de cette ombre menaçante...
    Ce n’est plus qu’une question de temps...
    Je traque les hommes,l’ombre me traque."
    .
    .
    .
    Loin d’être un polar soft,𝙇𝙚 𝙨𝙤𝙪𝙛𝙛𝙡𝙚 𝙙𝙚 𝙡𝙖 𝙣𝙪𝙞𝙩 plonge le lecteur dans des crimes atroces
    et nous embarque dans une enquête complexe et troublante.
    L’ambiance sombre pousse à lire toujours plus,
    à tourner les pages encore et encore.
    Les chapitres sont courts et rythmés,on n’a pas le temps de s’ennuyer.
    J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur,pas de longueur,de lourdeur,
    pas de chichi... droit au but,parfait pour moi !
    J’ai aimé cette cohésion d’équipe où aucun ne se tire dans les pattes.
    Les personnages dégagent ce petit truc qui donne un plus au livre...
    ce côté humain !
    J’ai aimé Valmy,flic torturé et attachant,qui m’a fait regretté
    de ne pas avoir lu le précédent.
    J’aurais aimé connaître son histoire complètement...
    il va falloir que j’y remédie !
    .
    .
    .
    En bref :
    Une ambiance particulière qui donne à l’intrigue une pesanteur qui captive,
    avec une enquête addictive qui nous permet de souffler seulement au point final.
    .
    .
    .
    Un sans faute pour moi !
    Un livre à lire !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.