La maison - Vanessa Savage

Notez
Notes des internautes
3
#AvisPolars
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

La maison où Patrick a passé toute sa jeunesse n’est pas une demeure comme les autres. Quinze ans plus tôt, elle a été le théâtre d’un drame inconcevable : toute une famille y a été retrouvée, massacrée. Patrick garde pourtant des souvenirs irremplaçables dans ces lieux, comme seule l’enfance sait en créer. Il décide de la racheter. Sa femme, Sarah, et leurs deux enfants s’y installent à contrecoeur. Le délabrement, l’atmosphère sinistre qui colle à la maison oppressent Sarah. Ses psychoses reprennent, de plus en plus sombres. Des voisins épient chacun de ses mouvements. La tension monte

Vos #AvisPolar

  • Le Boobooker 11 février 2019
    La maison - Vanessa Savage

    Coucou tout le monde 😊

    On commence ce début de semaine avec Vanessa Savage et son très bon premier roman "La Maison" publié aux éditions lamartiniere ! Autant vous le dire tout de suite, j’ai adoré !

    Patrick veut emménager dans sa maison d’enfance, lieu de ses souvenirs les plus heureux. Sarah, sa femme, et leur deux enfant vont donc déménager dans cette demeure, appelée La Maison du crime. Un drame vieux de 15ans où une famille à été massacré. Glauque en soit, personnellement je n’oserai jamais emménagé dans une maison où un meutre a été commis pas vous ? 😱

    Le suspens est vraiment au rendez-vous dans ce livre, puisque Sarah va être sujette à quelques psychoses... Je ne vous en dis pas plus 🤣 Évidemment ça m’a fait penser au fantastique Shinning, mais ça reste quand même assez différent. On retrouve ce côté enfermement, angoissant et oppressant tout au long du livre, rondement mené par l’auteure d’ailleurs, l’atmosphère du livre est top.

    Le personnage de Patrick est vraiment super bien mis en scène et très travaillé. On sent bien au fil des pages toute la profondeur du personnage aux travers de ses souvenirs notamment. Sarah est tout aussi réussie, toutes les questions qu’elle se pose on se les pose aussi, on ne sait plus où on en est, sans être perdu pour autant, et c’est aussi ce qui fait que j’ai beaucoup aimé ce roman !

    Lisez rapidement ce thriller angoissant, vous allez vous ronger les ongles, mais surtout vous allez avoir des frissons !

    Kevin

  • meslivresetmoi33 11 février 2019
    La maison - Vanessa Savage

    Un très bon 1er roman ! Au fil des pages la tension monte, les chapitres se raccourcissent, on se sent oppressé...L’auteure arrive à nous faire ressentir l’ambiance de cette maison et la terreur qu’elle génère chez ses habitants. On se pose beaucoup de questions sur le passé de cette maison...à moins que ce ne soit Sarah qui se fait des films...Ses psychoses reprendront de plus belle depuis leur emménagement mais Patrick à l’air de cacher des choses lui aussi ! Une fois qu’on l’a commencé on ne peut plus le lâcher !Le style est addictif, on tremble, on a peur mais on adore ça !!!!

  • Hanae part en livre 16 février 2019
    La maison - Vanessa Savage

    Ne dit-on pas que les demeures renferment l’âme de ses habitants ? Qu’elles conservent entre ses mûrs le passé de ses femmes, hommes et enfants ? Est-ce que si nous prenons le temps d’écouter attentivement son flux d’air ou les craquements de son parquet, nous pouvons entendre la voix de ses secrets ? Parfois, les murmures sont doux et remplis de bonté, tandis que d’autres ne sont que cris de détresse et de hurlement d’une vie trop froissée.
    C’est malheureusement le cas pour cette maison victorienne de Seaview Road juste à quelques pas de Friars’ Bay au Royaume-Uni. Cette demeure au bord de l’eau où les embruns viennent caresser ses fenêtres a un passé plus que macabre et sera à jamais gravé par l’horreur et les hurlements. En effet, il y a quinze ans de cela, une famille aimante a été retrouvée massacrée. Le tueur est arrêté, il croupit en prison mais la maison garde en elle les cris et le sang trop de fois coulé. Pourtant, c’est ici que Sarah et Patrick décident de prendre un nouveau départ.
    Patrick, un homme rangé, a vécu une jeunesse merveilleuse dans cette maison. Il décide de la racheter pour recréer cette atmosphère idyllique avec ses doux souvenirs de jeune garçon. Bien qu’il s’enthousiasme à l’idée d’y revivre, entouré de sa famille. Sarah et leurs enfants, Joe et Mia, sont quant à eux plus que réticents à l’idée de dormir dans la maison du crime – comme les habitants la prénomment. Mais devant la forte insistance de Patrick et ses arguments en béton, Sarah capitule (par amour) et utilise l’héritage de sa défunte mère pour mener à bien le projet de faire revivre cette maison trop longtemps abandonnée.
    Le temps passe et les sourires et les joies s’effacent. Est-le demeure qui est à l’origine de ces changements brutaux de comportements ? Les murs sont-ils hantés par cette famille massacrée au point de ne plus pouvoir y dormir ? Entre le changement d’humeur de Patrick, la peur des enfants et la paranoïa grandissante de Sarah, nous nous retrouvons littéralement enfermés entre ces murs. L’angoisse nous prend sans véritablement nous lâcher.
    Sarah se sent désormais épiée, on lui dépose de mystérieux objets sur le pas de leur porte, des jouets d’enfants, des coquillages… Que représentent-ils ? Qu’est-ce que cela signifie ? Le tueur rode-t-il dans les parages ? Aux dernières nouvelles, celui-ci a été libéré de prison. Au fur et à mesure, l’envers du décor nous dévoile un tableau lugubre de trahison et de mensonges à la limite de la folie et de l’enfermement.

    Nous croyons connaître les gens qui nous entourent….

    D’une fluide écriture, Vanessa Savage nous lâche dans les méandres de pensées psychotiques. C’est pour moi un très bon thriller psychologique où la manipulation et la perversion s’immiscent dans chaque interstice, dans chaque recoin de cette maison, de ses personnages mais aussi dans notre tête. Ça donne un flou étrange qui rend ce roman plus qu’exaltant.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.