Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Espions de la terreur - Matthieu Suc

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Des tortionnaires encagoulés de noir pour effrayer les foules en Syrie ; les mêmes habillés en civil, barbe rasée, postiche sur la tête et cigarette aux lèvres pour ne pas attirer l’attention en Europe : l’État islamique s’est doté d’un « bureau des légendes » djihadiste.
Faux attentats pour masquer les vrais, tentatives d’infiltration de la fonction publique : pour la première fois, une enquête révèle le fonctionnement de ces services spéciaux qui depuis Raqqa pilotaient les attentats du 13-Novembre, leurs techniques, leurs ressources, ainsi que le parcours du Français qui en fut la tête pensante. Un travail d’investigation colossal, qui s’appuie sur plus de 77 000 procès-verbaux de police et de justice, des centaines de notes des services secrets et sur une quarantaine d’entretiens conduits auprès de magistrats, d’officiers de renseignement, de victimes du terrorisme, de djihadistes et de leurs familles.

Vos #AvisPolar

  • Musemania 14 mai 2020
    Les Espions de la terreur - Matthieu Suc

    Énorme travail d’investigation que Matthieu Suc a réuni en vue d’écrire ce document. On y découvre la vie que les djihadistes avaient décidé de poursuivre à des milliers de km de chez eux sous la bannière de l’Etat Islamique. On ne peut qu’être stupéfait par l’organisation mise en place grâce à d’anciens membres de régimes militaires nationaux.

    Un « bureau des légendes » a été mis en place (= l’Amniyat). En plus de celui-ci, on y apprend les dynamiques au sein de l’Etat Islamique comme les recrutements, financements, entraînements,… Ce document peut – hélas – se lire comme un roman d’espionnage mais ce qui fait peur là dedans, c’est de se dire que la fiction a finalement rejoint la réalité.

    Il faut saluer le travail de recherches, les entretiens et lectures multiples que l’auteur a dû faire en vue de rassembler ces quelques 404 pages. Car en plus du travail colossal que cela représente, le journaliste Matthieu Suc n’a pas cherché à faire dans le sensationnel mais bien dans la documentation, en collectant de nombreuses informations auprès de sources de qualité.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.