#Mafia : « Trinités » de Nick Tosches

N°18 au palmarès des meilleurs livres du crime organisé selon BePolar

On continue notre « tour d’horizon » des mafias et l’heure est venue d’aborder la mondialisation de ces entreprises pas comme les autres et des batailles que se mènent les nouvelles « multinationales du crime ». Oui mais voilà, nous vous proposons de le faire dans un livre qui n’obéit pas aux codes classiques, ou seulement à ceux de son auteur : Trinités, de Nick Tosches

L’histoire :

De vieux mafiosi américains d’origine italienne souhaitent récupérer leur lustre d’antan et reprendre le contrôle du trafic d’héroïne à New York, désormais aux mains des Triades de Hong Kong. Des négociations s’engagent mais l’affrontement semble inéluctable… Ce qui pourrait sembler n’être qu’une simple confrontation inter-ethnique autour de la possession d’un territoire devient aussi un conflit entre plusieurs générations de gangsters, pour qui la lutte contre les membres de leur propre famille peut être aussi mortelle.

Pourquoi ce livre est important :

Avec quatre romans à son actif, la mafia est clairement le sujet de prédilection de Nick Tosches, ou plutôt l’un des sujets puisqu’il est l’un des écrivains les plus en vue de la scène musicale américaine, à qui il a consacré plusieurs biographies d’anthologie (Jerry Lee Lewis, Dean Martin, etc.).

Mais Tosches est avant tout un franc-tireur, un homme qui cherche systématiquement à surprendre ses lecteurs et impose sa propre approche et ses propres sujets, à la frontière entre le récit historique, le journalisme gonzo et la quête personnelle. Une sorte de prestidigitateur qui peut vous faire passer en quelques pages de l’érudition au cynisme, de la fascination à l’exaspération, de l’exaltation à la déception.

Attendez-vous donc à être surpris à la lecture de ce livre très documenté, voire rebuté parfois : car oui, Tosches choisit ses lecteurs, il fait le tri. Quand il parle de luttes entres les mafias, il évoque aussi la mondialisation, l’histoire d’un New York cosmopolite, de sa violence et de ses vices, de ses propres obsessions. Il semble fasciné par la mafia d’origine italienne devenue complètement américanisée, en écho à ses propres origines, de sa volonté de pouvoir et de domination, de l’origine du sentiment criminel, faisant quasiment œuvre d’historien (foutraque) du sensible.

Mais soyez rassurés, vous ne serez pas confrontés qu’à une écriture parfois minimaliste, typiquement américaine, ou à des outrages à la Bukowski. Dans Trinités vous découvrirez aussi, saupoudré d’humour, les coups tordus hallucinants d’une guerre planétaire pour le contrôle de la drogue, des détails d’une étonnante précision sur le recyclage de l’argent sale, des réflexions sur l’origine de la violence et de la soif de pouvoir, de la noirceur d’âme qui habite ces gangsters pour qui la vie ne semble avoir aucune valeur si ce n’est celui de servir les intérêts cyniques et nihilistes d’une poignée « d’élus ».

Ce qu’il faut retenir (pour briller en société) :

Pour une approche vraiment différente et troublante voire dérangeante de la mafia, entre fiction et réalités subjectives, on vous conseille aussi de découvrir les autres œuvres de l’inclassable Nick Tosches.

1. Dans La Religion des ratés il nous plonge dans l’univers des usuriers et des loteries illégales qui furent longtemps l’apanage de la mafia italo-américaine. Une vraie plongée sociologique dans la société new-yorkaise.

2. Le roi des juifs est une biographie à la fois méticuleuse et complètement fragmentée du légendaire truand juif Arnold Rothstein, prétexte à des recherches et digressions surprenantes.

3. La Main de Dante mêle la poursuite sans queue ni tête de mafieux à la recherche d’un manuscrit de la Divine Comédie possédé par le Vatican et une érudition certaine en ce qui concerne l’œuvre de Dante. Dan Brown à la sauce Nick Tosches...

Galerie photos

spip-bandeau

Votre #AvisPolar

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.