Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Quelques conseils aux auteurs débutants #4

Autrice du polar Des Clous dans le cœur et de bien d’autres polars, dont Sex Doll sortit en 2019, Danielle Thiéry a un conseil simple :
Un conseil à quelqu’un qui veut écrire des polars ? Travaille, dur, et doute, toujours, mais vas-y, fonce, si j’y suis arrivée, tu pourras aussi !

Avec Le chant de Nausicaa, François Bugeon vient de signer un polar sensible, douloureux, autour de la perte d’un enfant. Il a un conseil très personnel...
Comment écrire des polars spécifiquement ? Je ne sais pas trop. Mais comment écrire, j’ai mon idée, et elle n’engage que moi : Il faut s’autoriser à écrire pour être lu, ce qui implique d’être exigeant sur son écriture et d’accepter de se mettre en danger en faisant cela.

Sham Makdessi vient de publier Une destination de rêve. Et son premier truc pour en écrire, c’est d’en lire... beaucoup...
En lire beaucoup, et ne pas hésiter à copier ce qui marche dans les livres que l’on aime. L’imitation a longtemps été la base de la formation des artistes, et de nombreuses œuvres sont nées du plaisir qu’avait un créateur à rendre hommage à des procédés utilisés par les maîtres qui l’ont précédés.
Je crois qu’il faut se méfier de la notion d’originalité en art. L’art est d’abord un artisanat, c’est-à-dire un effort permanent pour maintenir au plus haut niveau le savoir faire du domaine dans lequel on exerce. On est toujours original, malgré soi, puisque l’on est unique au monde. D’ailleurs, certains des artistes perçus comme étant les plus originaux (Gaudi pour l’architecture, Ravel pour la musique, par exemple) n’ont eu de cesse tout au long de leur vie de clamer qu’ils se bornaient à appliquer du mieux qu’ils pouvaient les préceptes mis en lumières par leurs prédécesseurs. Avant d’être un « artiste », il faut être un bon artisan, et le meilleur moyen d’apprendre son métier est d’étudier inlassablement les œuvres que l’on admire le plus.
De manière plus générale, je pense que l’admiration est le plus puissant moteur qui soit pour celui qui veut apprendre à produire de belles œuvres.

Quand on lui a posé la question lors d’une interview pour son nouveau roman, Elle le gibier, Elisa Vix nous a fait une réponse courte... mais peut être bien essentielle...
De ne suivre aucun conseil...

Galerie photos

Votre #AvisPolar

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.