Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Bonheur dans le crime suivi de La Vengeance d’une femme

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Hauteclaire Stassin, noire et souple comme une panthère, empoisonne la femme de son amant sans une once de remords. Ce crime commis de sang froid viendra-t-il corrompre leur idylle passionnée ? Le bonheur peut-il réellement s’épanouir dans le crime ? La comtesse de Sierra-Leone, beauté sublime mariée à un grand d’Espagne, vit sa passion jusqu’à la folie. Pour se venger de son mari qui a arraché le cœur de son amant et l’a fait dévorer par les chiens, elle se prostitue avec ostentation dans les bas quartiers de Paris. Jusqu’où peut aller une femme dans le désir de vengeance ? Dans ces deux nouvelles issues des Diaboliques, la passion est flamboyante, immorale et décadente. Un héroïsme noir, inversé, qui érige ces femmes en modèles de perversion morale aussi terribles que fascinants.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.