Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Mystères de Barcelone : trois raisons de voir le film

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Barcelone, au début du XXe siècle, voit cohabiter deux villes. L’une, bourgeoise et moderniste ; l’autre, crasseuse et sordide. La disparition de la petite Teresa Guitart, fille d’une famille riche, envoie une onde de choc dans tout le pays. La police a bientôt une suspecte : Enriqueta Martí. De son côté, le journaliste Sebastià Comas va mener une véritable enquête et découvrir la sombre vérité…

C’est l’un des plus beaux films de ces derniers mois, qui confirme la bonne santé du thriller espagnol. Les Mystères de Barcelone nous immerge dans les quartiers pauvres de la ville catalane, au cœur des années 1910. Des enfants disparaissent, la population s’affole, la police minimise l’affaire. Un journaliste enquête, tandis qu’une étrange guérisseuse est bientôt mise en cause. Thriller vintage et expressionniste, l’œuvre de Lluis Danès parvient à créer une ambiance à l’esthétique cauchemardesque, tout en maintenant le cap d’un récit rythmé.

Notre trois bonnes raisons d’aller voir le long métrage :

1- un hommage appuyé au cinéma expressionniste : Les Mystères de Barcelone marche sur les traces du cinéma expressionniste, privilégiant de forts contrastes entre ombres et lumières dans un noir et blanc tout à fait idoine. La trame du film, construite autour de la disparition d’enfants, rappelle bien sûr M le Maudit de Fritz Lang. Mais le long métrage parvient aussi à saisir d’une manière saisissante les bas-fonds du Barcelone des années 10, où la pauvreté côtoie la corruption. La façon dont la caméra documente cette misère du quotidien, sur laquelle prospèrent toutes les formes d’exploitation, ne laisse pas d’évoquer Elephant Man, l’inoubliable long métrage de David Lynch. A d’autres moments, les trucages de l’image cinématographique se réfèrent à l’art de Georges Méliès.

2- la relecture personnelle d’une histoire traumatisante : le parcours d’Enriqueta Martí i Ripollés, accusée d’avoir enlevé, prostitué et tué des enfants, avait, comme beaucoup de faits divers sordides, déjà généré plusieurs œuvres, parmi lesquelles le beau roman graphique de Miguel Ángel Parra, Ivan Ledesma et Jandro González, sorti en 2019. Le film de Lluis Danès parvient à exploiter la dimension archétypale de cette terrible affaire, en abordant des thèmes éternels comme les abus de pouvoir, la duplicité mensongère, la culpabilité destructrice, le phénomène du bouc émissaire, tout en choisissant un point de vue qui lui donne une visée contemporaine : en effet, le regard d’un journaliste en quête de vérité face à des notables corrompus et une police complice réactualise un fait passé pour le configurer en une sorte de fable sur la post-vérité. Les protagonistes les plus puissants étant aussi les plus immoraux, ils feront tout pour que la réalité épouvantable de leurs actes ne soit pas divulguée au plus grand nombre et s’en prendront à celui qui dit le vrai.

3- la performance des actrices et des acteurs : pivot de cette histoire, le journaliste Sebastià Comas est une pure création fictionnelle, qui enquête de manière acharnée, tout en conservant le souvenir d’un deuil familial. Roger Casamajor l’incarne avec une vraie densité, de façon suffisamment expressive pour qu’on déchiffre dans la moindre de ses expressions la complexité d’un personnage profondément déchiré. Face à lui, Nora Navas est une Enriqueta Martí duelle et imprévisible, comme si sa propre personnalité résumait les nœuds d’un fait divers complexe, où s’imbriquent la réalité ignoble et la légende fantasmée. Dans le rôle d’un vil et veule commissaire, Sergi López est également très convaincant.

JPEG - 921.2 ko
JPEG - 921.2 ko
(spip-slider)
Copyright Destiny Films

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En VOD, SVOD ou Streaming

En DVD ou Blu-Ray

Galerie photos

spip-slider
Copyright Destiny Films
spip-bandeau

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.