MÉMOIRE D’UNE IDYLLE - Mohammed Essaadi

Notez
Notes des internautes
0
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Pour fuir Berlin-Ouest, asphyxiée par le rideau de fer passant à quelques mètres de sa maison, Angelika prit un congé sabbatique pour aller à Paris étudier la haute couture et la civilisation française. Elle s’installa au pair chez les Cossigny, des aristocrates français possédant des écuries de chevaux et des terres agricoles le long de la Seine. Elle fut chargée de ne parler aux enfants qu’en allemand et de leur apprendre des leads pour les faire plonger dans la langue de Goethe. Au Boulevard Saint-Germain à Paris, où se trouve le Club des Quatre Vents, elle rencontra un étudiant et ce fut le coup de foudre. Elle décida de se retirer avec lui en Afrique, malgré la levée de bouclier de sa famille. Gagnée par le spleen, elle commença à écrire ses mémoires lorsqu’un chaman lui conseilla de détruire son manuscrit par le feu pour ne pas ressusciter l’esprit des morts. Un jour, sans être prévenue, Angelika fut envahie par la famille de son mari, accompagnée de choristes soufis, venant fêter le Mouloud, l’anniversaire du prophète. Elle pensa le monde à l’envers et s’apprêta à plier bagage pour retourner dans sa famille lorsque son époux intervint pour la calmer. Elle passa, toute la nuit, à écouter, entre femmes, des chants polyphoniques sacrés, des Madih, panégyriques sur le Prophète incitant les fidèles à suivre son exemple.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.