Blues pour Irontown - John Varley

Notez
Notes des internautes
1
#AvisPolar
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Christopher Bach était policier lors de la Grande Panne, ce jour où le Calculateur central, qui contrôle tous les systèmes de survie sur Luna, a connu une défaillance fatale. La vie de Chris a alors irrémédiablement basculé, et il essaie désormais d’être détective privé. Assisté de son chien cybernétiquement augmenté, Sherlock, il tente de résoudre les quelques missions qu’on lui confie en imitant les héros durs à cuire qui peuplent les livres et films noirs qu’il adore. Lorsqu’une femme entre dans son bureau et prétend avoir été infectée volontairement par une lèpre incurable, Chris est tout disposé à l’aider à retrouver celui qui l’a contaminée. Mais il va vite déchanter en comprenant que son enquête doit le mener là où personne n’a réellement envie d’aller de son plein gré : à Irontown… Blues pour Irontown est un mélange détonant de roman noir et de science-fiction. Situé dans le même univers que les précédents ouvrages de l’auteur, notamment Gens de la Lune et Le Système Valentine, parus chez Denoël, il marque le retour, tant attendu, de John Varley à son meilleur.

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 28 février 2019
    Blues pour Irontown - John Varley

    Voici un nouvel opus qui vient ajouter une pierre à l’univers des précédents ouvrages comme Gens de La lune et Le système Valentine tous deux parus chez Denoël et que je n’ai malheureusement pas encore lu. Chris est notre personnage principal, il est un ancien policier reconverti en détective privé et travaille sur Luna. C’est étrange que dans cet univers futuriste on est l’impression de retrouver une ambiance des années 50. Cela correspond à l’obsession de Chris pour la culture terrienne avant l’invasion, du coup on se croirait dans un de ces anciens films noirs avec Philip Marlowe, ce qui est vraiment plaisant quand comme moi on aime cette atmosphère. Heureusement à ses côtés un chien nommé Sherlock cybernétiquement amélioré et fin limier est là pour le soutenir. J’ai trouvé original d’avoir des chapitres alternés avec le point de vue de Sherlock et d’ailleurs ce sont mes chapitres narratifs préférés. Le recensement des odeurs en catégories et leur retranscription quasi impossible dans notre langue est savoureux, heureusement qu’il y a un interprète humain du langage du chien.
    Afin de venir en aide à sa cliente, Chris va devoir mener l’enquête dans un des pires quartiers de Luna. Irontown est devenu un refuge pour les étrangers et les rebelles, tous ceux qui souhaitent vivre cachés du système et en dehors des radars. Un des points forts du roman sont les flashbacks qui éclairent notre compréhension, je n’ai pas trop l’habitude de lire de la science fiction mais j’ai aimé les relations entre Chris et son drôle de chien et bien entendu tout ce qui se rapporte à l’univers crée par l’auteur. En revanche l’intrigue en elle-même, bien qu’entourée de toute la technologie de ce monde post-invasion et d’un style narratif particulier, a manqué de développement et m’a paru plutôt moyenne. Dans l’ensemble j’ai passé un bon moment de lecture même si je sais déjà qu’il ne sera pas impérissable mais pour ceux qui aiment les chiens et les fans de SF, ce livre est à tenter. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.