Du sang sur les blés - Josée Llinares

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Votre note
Notes des internautes

Résumé :

Dans le huis clos d’un village de Beauce, des ossements sont découverts par un cultivateur. Aussitôt avertis, le commissaire Damien Melville et l’inspecteur Vincent Campos, basés à Chartres, se voient confier l’enquête. Les rebondissements se succèdent au rythme des meurtres. Une chasse à l’homme s’organise, c’est le début d’un cauchemar éveillé... Au même moment, Marie, journaliste à Paris, reçoit une lettre anonyme. Le doute s’immisce dans son esprit. Elle part sur la trace de ses origines sans se douter que son implication dans l’investigation policière va la plonger dans un univers sanglant. Les destins croisés dévoilent un lourd secret... Quelle abomination vont-ils encore découvrir ?

Vos avis

  • Louison Lit 27 mars 2018
    Du sang sur les blés - Josée Llinares

    Je viens de passer un très bon week-end de lecture avec le commissaire Damien Melville et l’inspecteur Vincent Campos. Les deux flics qui viennent de Chartres pour enquêter sur la découverte d’ossements par un agriculteur qui labourait son champ. Mais très rapidement le rythme s’accélère pour en arriver à un nouveau crime chaque jour qui passe. Il y a aussi le personnage de Marie, journaliste à Paris qui va être « conviée » par le biais d’une lettre anonyme à venir dans ce petit village où tout est en train de basculer. Cela aurait-il un rapport avec ses origines ? Au fil des découvertes Marie et nos deux enquêteurs vont croiser leur chemin et leur quête de la vérité. J’ai beaucoup aimé ne rien n’apprendre jusqu’à la dernière page, la chute se fait attendre et même si mes soupçons se sont révélés juste, cela ne m’a aucunement gâché le plaisir de cette plongée dans la terreur car les crimes sont d’une violence inouïe. A la fois dès le prologue, on sait à quoi s’attendre et la plume de Josée Llinares ne nous épargne rien. Le style est fluide et l’écriture talentueuse, j’ai vraiment aimé lire l’interrogatoire du cultivateur, ne serait-ce que pour son accent du terroir qui était très bien rendu, j’avais sa voix dans l’oreille. Mon seul petit bémol est la chute que j’ai trouvé trop courte est presque hâtive, j’aurai voulu avoir plus d’émotion et plus de détail sur ce moment que j’attendais avec impatience.
    Extrait :
    A la dernière minute, il faillit renoncer. Il n’avait jamais donné la mort, mais avait appris à canaliser sa haine de toutes ses forces. En était-il capable ? Il entendit dans le fin fond de son cerveau : Tu peux le faire !

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.