Ne réveille jamais un ours qui dort : L’ordre de Saint-Michel – Tome 1 - Olivier Michael Kim

Notez
Notes des internautes
0
#AvisPolar
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

1985, en banlieue parisienne. Pour une raison inconnue, deux adolescents tentent d’échapper à des policiers. Parmi eux, on compte un garçon gras et malhabile, répondant au surnom de Balou. Vingt ans après, le ministre de l’Intérieur meurt dans un attentat. Tous les indices mènent à Balou. Ce dernier, marié et chef d’entreprise, pensait s’être construit une vie rangée. Cette affaire va réveiller un passé qu’il souhaitait occulter. Ancien membre d’une mystérieuse organisation appelée l’Ordre de Saint-Michel, il cache des secrets qui font trembler le sommet de l’Etat. Sa femme ignore les nombreuses facettes de Balou. Elle met au défi son mari de prouver son innocence. Tout en déjouant la traque dont il fait l’objet, Balou remonte des pistes laissées depuis vingt ans. Les anciennes relations surgissent et les certitudes volent en éclats.

Galerie photos

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.