Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Réseaux Sommeil - Paul-Jean Hérault

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Je restais un instant accroupi à le regarder, et sentis monter en moi un sentiment de malaise. Une sorte de souvenir confus qui n’arrivait pas à faire surface. Brusquement, j’ai eu l’impression d’avoir déjà vu ce jeune gars.

Fin avril 1945, Albert Ziecher, l’officier de renseignements du "bataillon de la mort en Lettonie, un solitaire, capture un agent de liaison russe. Dans les poches, de sa victime : une liasse de documents. Quelques. jours plus tard, c’est l’effondrement des armées nazies. Ziecher disparaît Depuis, personne n’a jamais entendu parler de lui et son histoire est presque devenue une légende ; pensez, les listes "réseaux-sommeil" que les Russes ont installé dans toute l’Europe et en Amérique du Nord !

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.