Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Soul of London - Gaëlle Perrin-Guillet

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Londres, 1892. Des cadavres de chiens sont retrouvés mutilés, le crâne ouvert, dans les tunnels du métro. L’enquête est confiée à Henry Wilkes, flic accidenté et handicapé, relégué loin du terrain depuis qu’il doit marcher avec une canne. Le dossier ne l’enchante guère, mais quand le corps d’une enfant est à son tour retrouvé, au même endroit et mutilé, il prend une autre dimension.
William Bennet, un gamin des rues qu’il a recueilli un an plus tôt, l’assiste dans sa tâche. Alors qu’ils explorent les tunnels crasseux du métro, Alice Pickman, une jeune femme issue de la haute société, s’adresse à Henry pour qu’il rouvre l’enquête du meurtre de sa soeur dans le quartier malsain de Lisson Grove, qu’elle estime avoir été bâclée.
Au coeur d’une ville en pleine révolution, où se disputent la science et la religion, Henry et Billy, en dignes représentants des Lumières, cherchent à faire éclater la vérité au milieu du fog londonien, mélange de charbon, de mensonge et de perversion...

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Sangpages 6 septembre 2018
    Soul of London - Gaëlle Perrin-Guillet

    Du fait que je ne lis pas toujours les 4ème de couverture, j’ai été fort surprise de découvrir ce livre et ai été, comme on dit chez moi, "déçue en bien" 🙂
    Pour l’histoire, le 4ème de couverture te donne l’essentiel de la trame et vais donc pas m’étaler là-dessus.
    D’ailleurs la trame n’est, quelque part, pas l’élément le plus important de ce récit. Ne t’attend pas à des courses poursuites, des scènes sanguinolentes décrites dans le moindre détail. Ne t’attend pas à un truc qui bouge dans tous les sens.
    Gaëlle nous offre là, un livre très différent de ce qu’on peut lire habituellement aujourd’hui. Je dirai surtout qu’elle a osé un retour en arrière et nous donner un livre avec ce bon petit goût d’une époque bien lointaine. Un récit qui rappelle les grands auteurs comme Arthur Conan Doyle, Agatha Christie, Edgar Allan Poe ou un peu plus tard Daphné Du Maurier, avec cette petite touche d’Oliver Twist. Tout ça remanié à la sauce actuelle signé Perrin-Guillet.
    J’ai trouvé ça franchement remarquable !
    Un livre qui s’avère donc plus basé sur une atmosphère et des personnages hauts en couleurs. C’est jubilatoire !
    Soul of London, c’est une atmosphère fabuleuse. Un Londres en 1892 dans toute sa "dé-splendeur" de l’époque avec ses rues glauques à peine éclairées où l’on pourrait croiser Jack L’éventreur à chaque carrefour. Ce n’est pourtant pas de lui dont il s’agit là mais d’un tueur qui n’en est pas moins de grande envergure !
    On sent l’odeur du charbon, celle de la bière qui coule dans les bouibouis. On patauge dans la gadoue des rues malfamées où l’on entraperçoit les belles demeures des beaux quartiers et les fiacres lancés à toute allure, de peur de se salir les roues.
    Soul of London, c’est un duo génial entre ce flic un peu bourru avec sa patte folle et ce gamin des rues. Un vrai duo de choc ! Touchant et attendrissant mais pas moins efficace.
    C’est aussi une plume légère, fluide mais acérée qui glisse toute seule.
    Et c’est surtout un livre dont le titre est clairement bien choisi puisqu’il a bel et bien une âme, pour de vrai !
    Un livre qui, d’ailleurs, plaira autant aux amateurs de polars qu’aux non-amateurs.
    Gaëlle nous montre là, que tout à un poids et moi j’ai vraiment adhéré !
    La suite vient juste de sortir !

  • Les Lectures de Maud 23 janvier 2019
    Soul of London - Gaëlle Perrin-Guillet

    Un plongeon dans le temps, nous voici embarqués en pleine fin du XIXème siècle, au milieu de deux enquêtes qui vont se révéler plus complexes que prévues. Ne jamais se fier aux apparences et aux évidences pourrait être le crédo d’Henry Wilkes, enquêteur chevronné pointilleux, même si blessé depuis son accident. Il est loin d’imaginer jusqu’où va l’entraîner sa recherche de vérité.
    Henry un personnage très touchant, handicapé, il se met au service de la vérité. Il fouine (mot employé juste car il va jusque dans les sous-sols du métro) pour faire jaillir la justice. Malgré sa mise au placard, il n’hésite pas à fouler le pavé londonien afin de recueillir témoignages et indices.
    Il forme un très bon duo avec Billy Bennett, orphelin, qui a grandi, vécu et volé dans la rue, jusqu’à sa rencontre avec Henry qui va le prendre à son service au lieu de l’emmener au commissariat pour enregistrer son larcin. Ensemble, ils se complètent, se protègent, s’interrogent, une vraie complicité née entre les deux hommes. Ils ont chacun des facultés différentes, qui réunies, vont s’avérer redoutables.
    L’atmosphère également est bien dépeinte, on s’y croirait, la nuit, le froid de Londres en plein hivers ; ainsi que les descriptions des souterrains. Le côté noir, glacial, glauque, quartiers mal famés nous immerge dans le côté sombre de la ville.
    Un déroulement des intrigues rudement bien mené, difficile de deviner où veut nous entrainer l’auteur. Grâce à une plume incisive, directe et entraînante, cette lecture s’est rapidement révélée très addictive !! Je salue également l’éclatement des clichés réalisé dans ce volet, ainsi que le bouleversement de certains codes. Le tout fait avec pincette et bien distillé. C’est couillu et la bienvenue.
    Voilà j’ai terminé ce livre acheté lors du Salon Nemours 2018, un an que se livre dormait dans ma PAL, ne faites pas la même erreur que moi !!
    Si vous lisez la version poche, il y un élément sadique à la fin, un préface de ..(non, non je ne dirai pas) et les deux premiers chapitres de la suite, que je vais très prochainement m’empresser de lire Les Fantômes du Passé, c’est sûre je n’attendrai pas l’année prochaine !!! Bonne lecture à tous !!

  • Encore Un Livre 28 février 2019
    Soul of London - Gaëlle Perrin-Guillet

    Je tenais absolument à découvrir la plume de Gaelle Perrin-Guillet, chaque retour que j’ai pu lire sur Soul Of London était tous unanimes : Envoûtante et saisissante dès les premières pages. Comment passer à coté et comment ne pas être d’accord quand vous avez lu le dit roman en une seule journée complètement absorbée par cette plume sombre et ses histoires obscures…Avec Les fantômes du passé je suis encore plus séduite par le talent de cette auteure !

    Si dans Soul of London l’histoire révélait le coté sombre de sa plume, l’histoire de ce deuxième tome exploite encore plus nos deux personnages Henry Wilkes et Billy Bennett, ceux qui avaient été séduits par notre enquêteur et son jeune « apprenti » auront largement de quoi être satisfaits.

    Le passé de Wilkes viendra se mêler dans une enquête qui ne cessera de le hanter, une rencontre hasardeuse pour Billy qui le mènera à des actions assez inattendues…chacun sera malmené par leur nature profonde qui resurgira le temps de cette histoire…

    L’enquête moins omniprésente sans passer au second plan reste toutefois très mystérieuse jusqu’à la fin, où le dénouement prend une tournure assez inattendue pour l’un de nos personnages.

    Gaëlle Perrin-Guillet nous promène dans le Londres victorien avec un style sans détour et précis dans cette ambiance feutrée et intimiste à la fois.

    Ceux qui me connaissent le savent, c’est vraiment le style de lecture que je recherche le plus souvent, celles mêlant une ambiance, les mystères et l’imprégnation des lieux.

    Dans Soul of London elle m’avait embarquée dans cette atmosphère brumeuse, avec ses meurtres des plus sordides aux plus tristes, le spectre de Jack l’Éventreur n’étant jamais très loin non plus…

    J’ai toujours beaucoup d’appréhension à parler d’une histoire qui est un second tome, je n’ai pas envie de commettre d’impair :p ne m’en veuillez pas !

    Aucune sortie de route n’est possible, l’équilibre est parfait pour une lecture teintée de mystères, un embarquement immédiat pour la culture londonienne en cette fin de période victorienne.

    Un retour aux sources des premières enquêtes policières qui deviennent vite captivante, j’ai à peine terminé ce deuxième opus que le manque de cette ambiance et de ces personnages se fait ressentir.

    Henry Wilkes et Billy Bennett deviennent clairement un beau duo d’enquêteurs pour le moins atypiques et attachants, grâce la facilité de cette plume à puiser ces inspirations chez quelques auteurs qui ont marqué cette époque victorienne, quelque chose de naturel, comme une évidence….

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.