Soul of London - Gaëlle Perrin-Guillet

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Londres, 1892. Des cadavres de chiens sont retrouvés mutilés, le crâne ouvert, dans les tunnels du métro. L’enquête est confiée à Henry Wilkes, flic accidenté et handicapé, relégué loin du terrain depuis qu’il doit marcher avec une canne. Le dossier ne l’enchante guère, mais quand le corps d’une enfant est à son tour retrouvé, au même endroit et mutilé, il prend une autre dimension.
William Bennet, un gamin des rues qu’il a recueilli un an plus tôt, l’assiste dans sa tâche. Alors qu’ils explorent les tunnels crasseux du métro, Alice Pickman, une jeune femme issue de la haute société, s’adresse à Henry pour qu’il rouvre l’enquête du meurtre de sa soeur dans le quartier malsain de Lisson Grove, qu’elle estime avoir été bâclée.
Au coeur d’une ville en pleine révolution, où se disputent la science et la religion, Henry et Billy, en dignes représentants des Lumières, cherchent à faire éclater la vérité au milieu du fog londonien, mélange de charbon, de mensonge et de perversion...

Galerie photos

Vos avis

  • Sangpages 6 septembre 2018
    Soul of London - Gaëlle Perrin-Guillet

    Du fait que je ne lis pas toujours les 4ème de couverture, j’ai été fort surprise de découvrir ce livre et ai été, comme on dit chez moi, "déçue en bien" 🙂
    Pour l’histoire, le 4ème de couverture te donne l’essentiel de la trame et vais donc pas m’étaler là-dessus.
    D’ailleurs la trame n’est, quelque part, pas l’élément le plus important de ce récit. Ne t’attend pas à des courses poursuites, des scènes sanguinolentes décrites dans le moindre détail. Ne t’attend pas à un truc qui bouge dans tous les sens.
    Gaëlle nous offre là, un livre très différent de ce qu’on peut lire habituellement aujourd’hui. Je dirai surtout qu’elle a osé un retour en arrière et nous donner un livre avec ce bon petit goût d’une époque bien lointaine. Un récit qui rappelle les grands auteurs comme Arthur Conan Doyle, Agatha Christie, Edgar Allan Poe ou un peu plus tard Daphné Du Maurier, avec cette petite touche d’Oliver Twist. Tout ça remanié à la sauce actuelle signé Perrin-Guillet.
    J’ai trouvé ça franchement remarquable !
    Un livre qui s’avère donc plus basé sur une atmosphère et des personnages hauts en couleurs. C’est jubilatoire !
    Soul of London, c’est une atmosphère fabuleuse. Un Londres en 1892 dans toute sa "dé-splendeur" de l’époque avec ses rues glauques à peine éclairées où l’on pourrait croiser Jack L’éventreur à chaque carrefour. Ce n’est pourtant pas de lui dont il s’agit là mais d’un tueur qui n’en est pas moins de grande envergure !
    On sent l’odeur du charbon, celle de la bière qui coule dans les bouibouis. On patauge dans la gadoue des rues malfamées où l’on entraperçoit les belles demeures des beaux quartiers et les fiacres lancés à toute allure, de peur de se salir les roues.
    Soul of London, c’est un duo génial entre ce flic un peu bourru avec sa patte folle et ce gamin des rues. Un vrai duo de choc ! Touchant et attendrissant mais pas moins efficace.
    C’est aussi une plume légère, fluide mais acérée qui glisse toute seule.
    Et c’est surtout un livre dont le titre est clairement bien choisi puisqu’il a bel et bien une âme, pour de vrai !
    Un livre qui, d’ailleurs, plaira autant aux amateurs de polars qu’aux non-amateurs.
    Gaëlle nous montre là, que tout à un poids et moi j’ai vraiment adhéré !
    La suite vient juste de sortir !

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.