Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Fausse Piste - James Crumley

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Quand on est pauvre avec un héritage bloqué par testament jusqu’à l’âge de cinquante-trois ans et que l’on vient de perdre l’essentiel de son gagne-pain quotidien, on ne crache plus dans la soupe. Milo Milodragovitch, rejeton maudit de ce qui fut une famille importante de Meriwether (Montana), ne peut qu’accepter l’offre d’Helen Duffy. Retrouver un frère innocent, gentil garçon, raisonnablement de gauche et passionné d’armes à feu, disparu dans un incendie, n’est pas si compliqué. Surtout si la demande émane d’une femme à ce point démunie qu’elle en devient troublante. Le vice, la haine et la violence ne sont pourtant pas loin. La laideur cache son jeu et les morts s’amoncellent. Qui ment et pour quelles raisons ? À coucher avec ses clients, Milo ne verra que trop tard ce qu’il avait sous le nez…

"Fausse piste", est la première enquête de Milodragovitch.

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • ReadLookHear 23 avril 2019
    Fausse Piste - James Crumley

    James Crumley dans ce roman que l’on peut qualifier de policier voir de polar bien noir nous fais faire la connaissance avec un détective privé un peu spécial, Milo Milodragovitch qui va devenir son héros pendant quatre aventures et donc quatre romans.

    J’ai vraiment bien aimé cette lecture et la plume de James Crumley, c’est noir, ça colle et ça pue l’alcool et la drogue. Le vrai plus de ce roman tient du fait que tout du long nous suivons les pensées de Milo, ce détective complètement désabusé par la vie et par ce qu’est devenue sa ville de Meriwether. C’est un homme bourré d’addiction, l’alcool, la drogue, les femmes, il est tellement sarcastique que cela en devient vraiment marrant et que l’on s’attache à lui malgré tout. Le côté sombre qu’il a en lui et la bataille qui se livre à lui même en permanence – c’est le genre de type qui a horreur de la violence mais qui ne peut pas s’empêcher d’être violent – rend ce roman et ce personnage super intéressant.

    J’ai aimé l’humour noir ainsi que la grivoiserie présente tout au long de ce roman

    https://readlookhear.wordpress.com

  • Sharon 24 avril 2019
    Fausse Piste - James Crumley

    Qu’on se le dise, Milo Milodragovitch n’est pas un anti-héros, non, il est le contraire d’un héros, ce qui n’est pas exactement la même chose. Enquêter ? Il ne l’a jamais fait, même du temps où il était policier. Il n’est devenu détective privé que par la force des choses – et la nécessité de se nourrir. Là encore, pas d’enquête, mais des photos de couples illégitimes. Milo, un paparazzi avant l’heure, que la législation plus tendre avec les amants qu’avec les détectives, force à diversifier ses pratiques.
    Comme dans tout bon roman noir, nous avons une femme fatale, vraiment fatale : Helen. Celle-ci (comme c’est mignon !) s’inquiète pour son gentil petit frère, tellement gentil, tellement innocent, qu’il est forcément en danger, et forcément sans lien avec toutes les horreurs qui se passent dans cette ville.
    J’aimerai vous dire que Milo découvre des faits en contradiction avec les pensées et les désirs d’Helen. Il n’en est rien. Les faits lui tombent dessus quasiment par accident, il n’a aucun mérite pour les découvrir. Il est même parfois nécessaire de lui mettre les barres sur les t et les points sur les i. Heureusement (pour lui), il n’avait aucun doute sur sa crédibilité de détective.
    Ce roman est l’occasion de peindre une belle galerie de portraits de personnages tous plus paumés les uns que les autres. Leurs passions, leurs ratages les emprisonnent. Certains sont touchants. D’autres, pas du tout. Et les victimes n’avaient rien demandé à personne – ou presque rien.
    Milo survit – en sale état. S’il ne vaut pas tripette en tant que détective, il fait partie de la catégorie des personnages attachants, parce que sa lucidité et son humour sont bien présents dans ce qui constitue la première de ses aventures.
    Les familles sont toutes dysfonctionnelles : tout le monde veut toujours coucher avec tout le monde et parvient en général à trouver un dérivatif particulièrement vicieux. Et l’amour n’a pas l’air de compter dans l’histoire. Trop d’amour, pas assez d’amour : dans les deux cas, vous produisez la même quantité de famille malheureuse.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.