Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La dissidence des cancrelats - Romain R. Martin

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le sombre Paris. Les profondeurs du métro.
Claude Sorensen et Werther, agents de maintenance autoproclamés de la RATP, finissent leur quotidienne et méthodique nuit de labeur.
Rentrés dans leur "terrier" situé sous le chemin de fer, les deux excentriques sont attaqués dans leur juste sommeil par un collègue travesti en sage-femme.
C’est l’incompréhension. L’agression nécessite légitime vengeance.
Démarre une course-poursuite contre l’assaillant, fuite en avant et sans retour pour les trois parias, au cœur d’un monde dément et hostile : le "dédale" et ses multiples ramifications. Les "boyaux"...

Thriller noir, saupoudré d’un humour grinçant redoutable d’efficacité, "La Dissidence des Cancrelats" de Romain R. Martin est, une nouvelle fois, une expérience marquante, hors des sentiers battus du genre littéraire.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Vos #AvisPolar

  • lecturesdudimanche 7 octobre 2021
    La dissidence des cancrelats - Romain R. Martin

    S’il existe une catégorie « Inclassable », ce roman y règne en maître ! Dès les premières lignes, je me suis sentie vaciller et j’avais beau tenter de m’accrocher à un élément concret, dès que la raison semblait reprendre le dessus, quelque chose venait la balayer d’un nouveau coup de mot inattendu ! J’ai cru que j’étais trop fatiguée pour lire. J’ai posé le livre en me promettant d’y revenir après une bonne nuit de sommeil. Là, rebelotte ! Une plongée dans les pages et ma raison titube une fois de plus ! Finalement, je me dis qu’il faut arrêter de réfléchir, se laisser entrainer dans cette course totalement folle où des personnages hors du commun, garants de la santé des rames de la RATP, se courent après dans des acoutrements saugrenus, dans un dédale de lieux qui ne le sont pas moins et pour des raisons plus que loufoques !

    Je dois avouer que je n’ai pas tout compris, que je n’ai pas tout apprécié, mais que je n’ai jamais fait un voyage littéraire aussi déroutant ! Aussi atypique que son titre, cette histoire est à mettre entre les mains d’un public averti qui n’a pas peur de suivre l’auteur dans une réalité décalée et d’une certaine façon très lyrique !

    Il faut s’accrocher pour apprécier, et surtout faire montre d’une certaine ouverture d’esprit. Le mien, pour le coup, était peut-être un peu étriqué, mais je retiendrai malgré tout cette incomparable balade dans un autre monde !

  • Maks 13 mai 2021
    La dissidence des cancrelats - Romain R. Martin

    Nous sommes ici avec « La dissidence des cancrelats » sur un thriller que je qualifierais de folle course poursuite, mais dont certains aspects me font dire que ma lecture était en demi-teinte, j’ai aimé mais pas dans sa globalité.
    Le décors se trouvent en grande partie dans les sous-sols parisiens, crasseux, lugubres, étranges parfois.

    Du côté des personnages c’est original, des marginaux, un peu (énormément) cinglés, avec une sorte de hiérarchie de sous-sol, un microcosme humain indépendant du reste du monde (un petit côté « Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky), et ils en sont tous arrivés là pour des raisons diverses, fuite des autorités, rejet de la société etc..

    Je n’ai pas forcément accroché à un personnage en particulier, c’est un peu dommage.

    L’écriture, elle, est bonne, c’est nerveux, le lecteur ne s’ennuie pas une minute, les chapitres défilent à toute vitesse.

    L’histoire, elle, m’a laissé par contre un peu perdu, si ce n’est la course poursuite qui se fait après un ticket gagnant que tout le monde veut récupérer, je n’ai pas trop compris certaines choses, comme le fait qu’ils soient des employés de la RATP auto-proclamés ? et qu’ils passent leur temps à réparer les métros, étonnant et trop incohérent pour moi, disons que je n’ai pas dû capter où voulait en venir l’auteur à ce sujet.

    La fin, elle, est complètement dingue, une sorte de battle royale psychiatrique loufoque, improbable mais tout de même accrocheur avec un résultat pour le moins innatendu.

    À lire si vous n’avez pas peur de braver la logique de notre monde de plein-pied pour vous engouffrer dans la folie des bas-fonds parisiens.

    https://unbouquinsinonrien2.wordpress.com/2021/04/21/la-dissidence-des-cancrelats-romain-r-martin/

  • calyenol 17 février 2021
    La dissidence des cancrelats - Romain R. Martin

    Hello !
    .
    .
    .
    C’est dans les profondeurs du métro parisien que l’auteur nous emmène.
    On va à la rencontre de Sorensen et Werther,agents de la maintenance de la RATP.
    Quand ils rentrent dans leur "terrier" situé sous le chemin de fer,
    les deux clochards se font attaquer dans leur sommeil par un collègue travesti en sage-femme.
    Leur réaction rapide les sauve et une course poursuite au coeur d’un monde dément et hostile démarre.
    .
    .
    .
    "J’aime ces moments,
    ces petites choses qui agissent sur l’inconscient collectif et
    nous illusionnent confortablement d’un sentiment de sécurité."
    .
    .
    .
    Avec 𝙇𝙖 𝙙𝙞𝙨𝙨𝙞𝙙𝙚𝙣𝙘𝙚 𝙙𝙚𝙨 𝙘𝙖𝙣𝙘𝙧𝙚𝙡𝙖𝙩𝙨,je découvre un auteur à la plume
    assez spéciale et à laquelle il m’a fallu un laps de temps à m’habituer.
    Il m’a embarqué dans les abysses d’un Paris sombre où le malaise des profondeurs
    m’a donné quelques fois un manque d’oxygène.
    Cette course poursuite dans les boyaux de cet autre monde m’a laissé un goût étrange.
    Y ai-je adhéré ?
    J’aurais tendance à vous dire oui,et pourtant j’ai eu du mal parfois
    à rester bien ancrée dans ma lecture.
    Le manque d’air que l’auteur m’a transmis y a joué sans doute !
    Mais ne dit-on pas que si un auteur nous fait ressentir
    son univers c’est que ça l’a fait ?
    Il a un genre bien à lui,assez atypique et c’est plutôt sympa.
    Avec un point final qui fait froid dans le dos,
    je peux dire que la partie a été bien jouée.
    .
    .
    .
    𝙇𝙖 𝙙𝙞𝙨𝙨𝙞𝙙𝙚𝙣𝙘𝙚 𝙙𝙚𝙨 𝙘𝙖𝙣𝙘𝙧𝙚𝙡𝙖𝙩𝙨 est un roman noir qui nous aspire dans un néant
    et nous fait remonter à la surface le souffle court.
    245 pages à lire si vous
    aimez les auteurs qui
    vous surprennent par leurs expressions et leur écriture...
    et surtout pour les sensations suffocantes (claustro abstenez vous lol)

  • Le Monde de Marie 11 février 2021
    La dissidence des cancrelats - Romain R. Martin

    L’auteur nous offre un thriller original au style bien particulier. On plonge dans le monde sombre des sous-terrains de Paris avec des protagonistes agents de la RATP. Hommes et femme de l’ombre aux personnalités assez folles, ils sont dans leur monde et feront tout ce qu’ils peuvent pour atteindre leur but.

    Des personnages qui n’ont rien de ragoûtant ni de très sympathique. Pourtant, ils intrigues par leur vécu et certains passages de leur vie m’ont touchée. En totale opposition avec ce qu’ils incarnent, la plume de l’auteur s’exprime en beau français, elle est empreinte d’une touche de poésie et ponctuée de jolies notes d’humour noir.

    Un texte particulier que j’ai beaucoup apprécié mais qui, je pense, ne plaira pas à tout le monde. Lorsque j’ai commencé cette lecture il m’a fallu quelques pages pour m’habituer au style et me plonger totalement dans son histoire. Un univers sombre qui m’a plu pour son côté décalé et son humour grinçant.

    J’adore les histoires qui sortent des sentiers battus aussi bien dans leur présentation que dans leur contenu.

  • Solène246 10 février 2021
    La dissidence des cancrelats - Romain R. Martin

    𝘰𝘪𝘤𝘪 𝘭𝘦 𝘱𝘳𝘦𝘮𝘪𝘦𝘳 𝘭𝘪𝘷𝘳𝘦 𝘲𝘶𝘦 𝘫𝘦 𝘭𝘪𝘴 𝘥𝘦 𝘤𝘦𝘵 𝘢𝘶𝘵𝘦𝘶𝘳 𝘥𝘰𝘯𝘵 𝘫’𝘢𝘪 𝘣𝘦𝘢𝘶𝘤𝘰𝘶𝘱 𝘦𝘯𝘵𝘦𝘯𝘥𝘶 𝘱𝘢𝘳𝘭é. 𝘑𝘦 𝘵𝘪𝘦𝘯𝘴 𝘥’𝘢𝘪𝘭𝘭𝘦𝘶𝘳𝘴 à 𝘭𝘦 𝘳𝘦𝘮𝘦𝘳𝘤𝘪𝘦𝘳 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘴𝘢 𝘨𝘦𝘯𝘵𝘪𝘭𝘭𝘦𝘴𝘴𝘦.

    𝘕𝘰𝘶𝘴 𝘷𝘰𝘪𝘤𝘪 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘶𝘯 𝘵𝘩𝘳𝘪𝘭𝘭𝘦𝘳 𝘰𝘳𝘪𝘨𝘪𝘯𝘢𝘭𝘦 𝘢𝘶 𝘴𝘵𝘺𝘭𝘦 𝘣𝘪𝘦𝘯 𝘱𝘢𝘳𝘵𝘪𝘤𝘶𝘭𝘪𝘦𝘳.
    𝘊𝘦 𝘵𝘩𝘳𝘪𝘭𝘭𝘦𝘳 𝘴𝘦 𝘱𝘢𝘴𝘴𝘦 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘦 𝘷𝘦𝘯𝘵𝘳𝘦 𝘥𝘦 𝘗𝘢𝘳𝘪𝘴 𝘴𝘰𝘶𝘴 𝘵𝘦𝘳𝘳𝘦 𝘦𝘯𝘵𝘳𝘦 𝘭𝘦𝘴 𝘭𝘪𝘨𝘯𝘦𝘴 𝘥𝘶 𝘮é𝘵𝘳𝘰 𝘢𝘷𝘦𝘤 𝘥𝘦𝘴 𝘱𝘦𝘳𝘴𝘰𝘯𝘯𝘢𝘨𝘦𝘴 𝘮𝘢𝘳𝘲𝘶𝘢𝘯𝘵𝘴 𝘢𝘶 𝘥𝘦𝘴𝘵𝘪𝘯 𝘦𝘹𝘤𝘦𝘱𝘵𝘪𝘰𝘯𝘯𝘦𝘭, 𝘭𝘦 𝘵𝘰𝘶𝘵 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘶𝘯𝘦 𝘢𝘮𝘣𝘪𝘢𝘯𝘤𝘦 𝘯𝘰𝘪𝘳𝘦 𝘦𝘵 𝘴𝘰𝘮𝘣𝘳𝘦.

    𝘓’é𝘤𝘳𝘪𝘵𝘶𝘳𝘦 𝘥𝘦 𝘙𝘰𝘮𝘢𝘪𝘯 𝘦𝘴𝘵 𝘧𝘭𝘶𝘪𝘥𝘦, 𝘴𝘪𝘯𝘨𝘶𝘭𝘪è𝘳𝘦, 𝘢𝘥𝘥𝘪𝘤𝘵𝘪𝘧.

    𝘑𝘦 𝘯𝘦 𝘷𝘰𝘶𝘥𝘳𝘢𝘪𝘴 𝘱𝘢𝘴 𝘴𝘱𝘰𝘪𝘭𝘦𝘳 𝘤𝘦 𝘭𝘪𝘷𝘳𝘦, 𝘤𝘢𝘳 𝘫𝘦 𝘷𝘰𝘶𝘴 𝘤𝘰𝘯𝘴𝘦𝘪𝘭𝘭𝘦 𝘥𝘦 𝘭𝘦 𝘭𝘪𝘳𝘦

    𝘔𝘦𝘳𝘤𝘪 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘤𝘦 𝘣𝘰𝘯 𝘮𝘰𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘥𝘦 𝘭𝘦𝘤𝘵𝘶𝘳𝘦.

  • L’atelier de Litote 23 janvier 2021
    La dissidence des cancrelats - Romain R. Martin

    Après Vermines, voici qu’arrive La dissidence des cancrelats. Un thriller qui ne ressemble à aucun autre, on retrouve le style inimitable de l’auteur. Une écriture incisive, des dialogues qui font mouche, tout cela au service d’un scénario pas piqué des hannetons. L’action se déroule dans le ventre de paris, sous terre, entre les lignes du métro et les galeries labyrinthiques qui feraient se perdre même Ariane. En l’occurrence nous allons suivre le couple maudit que forment Claude Sorensen le viking et sa compagne Angélique la déjantée, tous deux travail de nuit à l’entretien des wagons de la RATP. Un couple hors norme au verbe truculent et au comportement complètement barré vue d’en haut mais parfaitement raccord ici. Apparaissent encore deux autres personnages masculins plus tordus l’un que l’autre, un collègue travesti en sage-femme et un pseudo chef en fauteuil roulant. Suite à une agression, le couple va vouloir se venger, commence alors un contre la montre qui frôle la folie à chaque instant. Le lecteur peut se sentir perdu, déboussolé voir maltraité mais c’est pour son bien, si, si je vous assure. J’ai apprécié la construction originale du roman mais encore plus le choix des personnages et des casseroles qu’ils trimbalent. Cela m’a fait penser au film Subway où dans l’underground, on rencontrait aussi des personnages atypiques. Ici pourtant, on ressent leur fêlure, une marginalité sacralisée qui en devient touchante. Sans oublier un élément qui fait toute la différence, les traits d’humour et d’ironie qui viennent ponctuer une situation qui sans cela paraitrait bien glauque. Garder l’esprit ouvert pour découvrir un autre univers que le notre, un lieu mythique habité par des personnages qui ne le sont pas moins. Un superbe ovni littéraire à découvrir qui ne devrait pas passer inaperçu tant sa différence est attrayante et rafraichissante. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.