Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La femme de l’ombre - Arnaldur Indridason

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Une jeune femme attend son fiancé à Petsamo, une ville tout au nord de la Finlande. Tous deux doivent rentrer en Islande sur le paquebot Esja pour fuir la guerre qui vient d’éclater dans les pays nordiques, mais le jeune homme n’arrive pas.
Au printemps 1943, dans une Islande occupée par les troupes alliées, la découverte d’un corps rejeté par la mer sème l’émoi à Reykjavík. Au même moment, un jeune homme est victime d’une agression d’une sauvagerie inouïe non loin d’un bar à soldats, et une femme qui fréquente avec assiduité les militaires disparaît brusquement. Les jeunes enquêteurs Flovent et Thorson suivent des pistes contradictoires et dangereuses : officiers corrompus, Gestapo, vulgaires voyous…

Avec une habileté subtile, Indridason met en scène des personnages attachants, tendres ou cruels, des vies bouleversées, des histoires surprenantes dans un pays occupé. Un beau livre captivant.

Vos #AvisPolar

  • mdg2810 28 février 2019
    La femme de l’ombre - Arnaldur Indridason

    Un peu de vengeance, et juste un peu de policier, c’est ce qui m’embête... Moi qui me faisait une joie de retrouver nos deux inspecteurs, au final ils passent complètement à la trappe...
    Ils n’arrivent vraiment qu’a la fin, le focus se faisant sur les assassins et les victimes... certes, les assassins deviennent plus humains car ils sont plus travaillés mais je trouve le livre néanmoins bâclés. Ça manque un peu de profondeur.
    Je n’ai pas spécialement apprécié également le fait d’apprendre le dénouement par une conversation entendue par l’un des personnages (il n’y a pas eu de déduction logique répondant à une vraie enquête criminelle) bien que ce dernier était envisageable. Plusieurs meurtres, une disparition... c’est très fourre-tout et il y a trop de crimes pour seulement 309 pages... forcément, ça se ressent niveau écriture.
    Je lirai quand même le troisième tome histoire de finir cette saga mais je l’ai moins apprécié que le premier (peut être car l’intrigue ne se passe pas en Islande).

  • piou1974 26 avril 2019
    La femme de l’ombre - Arnaldur Indridason

    L’histoire se passe durant la seconde guerre mondiale.

    Un islandais noyé retrouvé sur une plage d’Islande (pas de trace de coups, vraisemblablement un suicide), un militaire assassiné près d’un bar, une femme disparue : Flovent et Thorson mènent l’enquête.
    En parallèle, ponctuant les chapitres liés à cette histoire principale, on trouve le récit d’un retour de ressortissants islandais de Norvège et du Danemark à bord du navire l’Esja. A son bord une étudiante qui devait retrouver son petit ami à l’embarquement. Ce dernier n’est pas monté à bord. Pourquoi ?

    Le style est carré et on a plaisir à suivre l’enquête des inspecteurs.Des fausses pistes, des non dits, peu de rebondissements et en toile de fond l’artillerie lourde : le nazisme et l’extrémisme cause de tous les maux (un peu trop facile car dans ce roman la noirceur vient surtout des personnages et leurs motivations n’ont rien a voir avec cette idéologie).
    Ce qui est intéressant c’est la temporalité des 2 histoires. Lorsque le lecteur prend conscience de cette temporalité l’ombre se fait lumière et il comprend les enchainements de la morts d’un des personnages.

  • Komboloi 23 octobre 2019
    La femme de l’ombre - Arnaldur Indridason

    Déçu par le premier volet de cette trilogie, je me suis plongé avec une certaine appréhension dans ce second opus. Première surprise, ce n’est pas la suite directe du premier tome mais une autre enquête impliquant le même duo d’enquêteurs. Je trouve ça un peu dommage, je m’attendais à une histoire de fond un peu plus ambitieuse et courant sur les trois volumes.

    J’ai légèrement remonté ma note par rapport au premier volume, essentiellement parce que je trouve que les relations entre les deux enquêteurs gagnent en profondeur et j’apprécie ce duo.

    Pour le reste, je trouve qu’on est dans les même travers que pour le premier tome. Une écriture pas vraiment transcendante, une histoire un peu simpliste, des raccourcis... Une redondance avec le premier tome sur le contexte historique, les même faits sont constamment répétés sans creuser un peu plus, ce qui est dommage car il y a de la matière...

    Après, ce n’est pas non plus désagréable à lire, mais c’est très loin d’être un polar inoubliable. Je vais m’obstiner avec le tome 3 car j’aime bien achever ce que j’ai commencé mais je ne recommande toujours pas pour le moment.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.