Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le bonhomme de neige - Jo Nesbø

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

À Oslo, la première neige tombe sur la ville lorsqu’une mère de famille sans histoires disparaît, en pleine nuit. Seul indice, son écharpe retrouvée autour du cou d’un bonhomme de neige, mystérieusement apparu dans son jardin. La police n’a aucune piste jusqu’au jour où l’inspecteur Harry Hole reçoit une lettre signée « le bonhomme de neige », lui annonçant de nouvelles victimes. Pour chaque femme disparue, un bonhomme de neige apparaît… Derrière cette mise en scène macabre se cache un tueur diabolique, prêt à tout pour défier le célèbre Harry Hole.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • Evonya 21 janvier 2018
    Le bonhomme de neige - Jo Nesbø

    Je ne connaissais pas Jo Nesbo ni son inspecteur Harry Cole. Et si j’ai lu ce roman c’est à cause de son adaptation récente au cinéma que je n’ai pas vue mais dont la bande annonce me semblait prometteuse. Et puis j’aime les romans policiers venus du froid. Ceci dit, j’ai eu un peu de mal à me mettre dans l’histoire qui prend son temps et nous amène par trois fois à des impasses. Harry Hole est confronté à un sérial killer, qui en principe lui dit-on n’existe pas en Norvège, qui tue des femmes au moment de la première neige d’où le surnom qui est donné au tueur. De plus, il a reçu une lettre anonyme, signée le Bonhomme de neige. Lettre qui l’a laissé perplexe avant de faire le lien avec les disparitions de deux mères de famille. Qui est ce mystérieux bonhomme de neige, quelles sont les raisons de ces meurtres et pourquoi avoir averti Harry ? Dans ces paysages gris bientôt figés par l’hiver, Harry Cole se lance dans une enquête tortueuse en compagne d’une jeune inspectrice énigmatique, avec la sensation d’être surveillé. Parallèlement, il est en plein marasme affectif et personnel : celle qu’il aimait l’a quitté mais tous les deux n’arrivent pas à mettre un terme à leur liaison ; et le manque d’alcool le taraude. Il lui faut donc concilier à la fois son histoire personnelle et la traque de ce tueur impitoyable. J’ai bien aimé ce Harry même si, n’ayant pas lu les autres policiers où il apparaît, il me manque des éléments pour apprécier pleinement le personnage. Par contre, j’ai trouvé que le rythme s’essoufflait aux trois quarts du livre au moment où on comprend qu’on est à nouveau dans une impasse. La fin heureusement réveille notre intérêt. Si vous aimez les policiers nordiques avec personnage principal atypique et tueur horrible, n’hésitez pas à lire Le Bonhomme de neige.

  • hellobooks 26 mars 2018
    Le bonhomme de neige - Jo Nesbø

    Alerte coup de cœur !!!

    Dès les premières pages nous sommes absorbés dans l’histoire d’Harry Hole et bientôt sa nouvelle enquête. Il nous est presque impossible de poser le livre tant le suspens et l’action sont présentes.
    Qui a dit que les bonhommes de neige sont tous gentils ? Et oui, l’intrigue va tourner essentiellement autour des bonhommes de neige, qui pour nous sont de gentils personnages que font les enfants dès qu’il y a de la neige. De base, cela représente l’innocence de l’enfant, l’amusement, les jeux de neige etc. Ici, ça va représenter le mal. Et je ne plaisante pas ! Pendant toute la durée de votre lecture vous aurez peur des bonhommes de neige, peut-être même après qui sait ?
    L’histoire va traiter d’un tueur en série : le bonhomme de neige, qui fait d’horrible meurtre. L’enquêteur Harry Hole va alors inspecter, persuadé que c’est un tueur en série et qu’il veut jouer avec lui. L’histoire parait globalement très originale : un tueur en série et une personne qui enquête je vous l’accorde. Mais la manière sont le sujet est traité, et la ‘mise en scène’ (personnellement je vois dans ma tête ce que je lis) sont assez géniaux ! En effet, l’histoire est très bien ficelée.
    Parlons du style littéraire à présent. On voit que l’auteur connait à merveille sont histoire et qu’il sait de quoi il parle. Il arrive également à mettre tellement d’émotions !! A certains moments j’avais très très peur, je ne pouvais pas m’arrêter le soir à n’importe quel passage, sinon cauchemars assurés ! C’est à ce moment là, que je me dis que l’histoire est parfaite. Du moment que j’arrive à ressentir de la peur comme ça, de l’angoisse, c’est que c’est un très bon thriller. Il rythme vraiment bien son histoire.
    De plus, le suspens est mené vraiment jusqu’à la fin, je ne me doutais absolument pas de qui est le bonhomme de neige !!!
    Je vous conseille vivement cette lecture, et encore plus par un temps neigeux qui nous entrainera encore plus dans l’histoire.

    Article plus complet sur mon blog : https://hellobook323.wordpress.com/2017/12/31/le-bonhomme-de-neige-de-jo-nesbo/

  • Virginie 2 octobre 2019
    Le bonhomme de neige - Jo Nesbø

    Je suis tombée par hasard sur Jo Nesbo et j’ai trouvé ça plutôt sympa. L’histoire se lit facilement et le dénouement est intéressant et surprenant.Je pense que je me laisserai à nouveau tenter par un autre Jo Nesbo.

  • Saveur Littéraire 29 avril 2020
    Le bonhomme de neige - Jo Nesbø

    ATTENTION : c’est le septième tome de la série Harry Hole ! Lu dans le désordre, à nouveau...

    Oh, plein de cadavres ! Ou plutôt des morceaux de cadavres. Et une équipe barrée qui se retrouve avec une série de disparitions inquiétantes sur les bras. En effet, plusieurs femmes mariées ont disparu au cours des dernières années. Malheureusement pas anormal, me direz-vous, mais allez dire la même chose à l’enquêteur norvégien le plus célèbre qui soit, celui qui a déjà attrapé un tueur en série : Harry Hole. Harry, un flic alcoolique dont il faudra avoir le lu début et la suite dans le bon ordre pour comprendre le cheminement de son personnage.

    Bon, les disparitions : Harry Hole a le sentiment que toutes ces affaires sont liées par la présence systématique d’un bonhomme de neige sur chaque lieu où disparaissent ces femmes. Pourquoi un bonhomme de neige ? De qui provient la lettre envoyée de façon anonyme à Harry et qui le prévenait que le bonhomme de neige frapperait à nouveau ? Serait-ce le coupable qui aurait écrit ces mots ?

    Dans une enquête qui mêle le passé et le présent, Harry et son équipe vont trouver la vérité, une vérité qui fait mal et qui mettra du temps à apparaître. Terrible, en laissant une tripotée de macchabées derrière elle, en plus. Des innocents, et des moins innocents. Mensonges sont légion dans les parages ! Et les bonhommes de neige plus nombreux.

    Ce qu’on aime dans la série Harry Hole ? Le langage de Jo Nesbø, très cru et dérangeant par moments, mais qui s’accorde tout à fait avec les personnages timbrés ou blessés à qui on a à faire. On aime aussi le nombre de directions possibles, les suspects nombreux qui ont l’air coupables. Il y a, bien sûr, l’équipe de la police à qui l’on s’attache, ou pas. Un peu plus dur quand on a pas lu les précédents opus, certes.

    Quelques facilités de scénario, quelques vérités qu’on découvre plus rapidement que d’autres. Curieusement, le fait de savoir avec certitude ce qui se tramait d’un côté n’a pas enlevé la surprise des révélations, parce qu’en plus, l’action repart juste après et on a pas vraiment le temps de souffler.

    Le scénario peut paraître totalement invraisemblable, mais il reste assez réaliste pour s’y plonger. Pas un coup de cœur, mais une agréable lecture !

    (https://saveurlitteraire.wordpress.com/2018/07/25/33-le-bonhomme-de-neige-jo-nesbo/)

  • Emilie Chloé Trigo 8 juillet 2020
    Le bonhomme de neige - Jo Nesbø

    Offert en février 2017, je ne l’avais encore pas lu mais voilà qui est fait.
    .
    Comme chaque fois où je retrouve Jo Nesbo et l’inspecteur Harry Hole, je me dis qu’il fait vraiment partie de mes préférés.

    Le livre est long, nous laisse le temps de nous imprégner de l’intrigue et d’échafauder plein d’issues possibles et ... de nous laisser surprendre tout de même. Et pourtant je suis plutôt du style à toujours deviner la fin d’un polar arrivée aux 2/3 d’un bouquin.
    Ici, une nouvelle fois, j’ai été surprise et c’est le plus grand bonheur dans un roman policier non ?
    J’en ai encore un dans ma « bibliothèque des livres à lire », nul doute que je ne vais pas trop attendre avant de me lancer !

  • Sharon 10 juillet 2020
    Le bonhomme de neige - Jo Nesbø

    Dans ce tome, Harry Hole est quasiment sobre en permanence, ce qui est suffisamment rare pour être souligné. Il enquête, oui, cela peut paraître étrange de le préciser, mais enquêter, parfois, n’est pas jugé si fréquent, ni si utile. Les disparitions sont nombreuses en Norvège, les réapparitions, quelques jours après, aussi. De Norvège, il est facile de se rendre en Suède ou au Danemark, ce qui facilite ses fugues mais aussi le fait que les recherches sont vite abandonnées, au nom du droit à en avoir ras le bol de sa vie, y compris si l’on est mariée et mère de famille. On peut le voir d’ailleurs à l’énergie que mettent ou nom les conjoints à rechercher leur épouse, s’alarmant ou pas d’une absence inexpliquée, de signes incongrus, comme des courses non rangées. Cela dépend aussi de l’amour éprouvé, de la confiance ressentie envers l’autre. Ce n’est pas que tous et toutes aient quelque chose à cacher, c’est plutôt que personne n’aime que la police vienne regarder ce qui se passe dans leur vie privée.

    Mener à bien cette enquête, découvrir la vérité, ce n’est pas forcément très satisfaisant : le mal qui a été fait ne peut pas être réparé. Même si ce sont avant tout des histoires d’adultes, avec des motivations presque vieilles comme le monde, il est des victimes collatérales, bien vivantes : les enfants. La formule traditionnelle voudrait que je dis : « je ne vous en dirai pas plus ». Je relaierai simplement cette statistique : 20 % des enfants norvégiens ne sont pas les enfants de celui qui est leur père à l’état civil. Ce chiffre est à l’origine de ce roman.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.