Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Soeurs du mal - Alice Clark Platts

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

1997, dans une petite ville d’Angleterre. Une fillette est sauvagement assassinée après avoir été torturée par Lila et Rose Bowman, respectivement âgée de dix et six ans. L’affaire défraye la chronique et les deux soeurs la une de la presse à scandale. Si Lila est jugée coupable de meurtre, Rose, trop jeune pour répondre de ses actes, est remise en liberté sous une autre identité.

Près de vingt ans plus tard, alors que Lila est toujours derrière les barreaux, sa soeur passe des vacances dans le Devon avec son compagnon. Quand une fillette disparaît de l’hôtel où elle réside, elle redoute que sa véritable identité soit révélée, car elle risque fort de devenir le suspect numéro un...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • Sangpages 14 avril 2020
    Les Soeurs du mal - Alice Clark Platts

    Tiré de l’histoire vraie du meurtre du petit James Bulger, 2 ans en 1993 dont les meurtriers étaient âgés de 10 ans...
    Tu trouveras une vidéo ci-dessous si tu souhaites te pencher sur cette sordide affaire qui avait défrayé la chronique.
    Alice Clark-Platts, quant à elle, est partie sur la base de deux sœurs : Lila 10 ans et Rose 6 ans qu’on avait surnommées à l’époque du meurtre de Kristie Swann, 2 ans, les Flower Girls.
    Lila purge sa peine de prison, Rose est en liberté. Elle n’a jamais été reconnue coupable. Trop jeune, trop petite, sa sœur a été la seule accusée.
    Prison pour Lila, changement de nom et déménagement pour Rose et le reste de la famille. La vie se déroule tant bien que mal. Plutôt mal que bien d’ailleurs et Rose âgée maintenant de 25 ans se rend pour fêter son anniversaire et la nouvelle année dans un hôtel du Devon avec son ami Jonny et sa fille Evie. Un charmant week-end jusqu’au moment où Georgie, une petite fille de 5 ans disparaît. Lila, de son côté, est en train de demander sa libération conditionnelle. C’est l’explosion, le passé qui revient tel un boomerang lancé à 300km/h.
    Les crimes perpétrés par les mineurs sont un sujet épineux qui ne mettra jamais tout le monde d’accord quant à la manière dont la peine doit être exécutée.
    L’auteure démontre toutes les implications d’un tel acte sur l’enfant lui-même mais aussi sur ses proches. Elle te parle d’une justice du peuple qui devient presque plus puissante que celle d’un tribunal. Elle te pousse à t’interroger sur tous les aspects d’un tel acte et crois-moi c’est loin d’être évident.
    Est-ce qu’avoir été "complice" d’un acte criminel alors que tu n’étais qu’un enfant te rend mauvais pour l’éternel ? Peut-on être mauvais de nature ? Est-ce que cela fait de toi un coupable à l’infini ? Ou s’arrête l’acharnement face à la culpabilité ? Comment sortir de prison et se reconstruire quand le mot réhabilitation te fait plus peur encore que libération ? A toi qui n’a rien vu du monde depuis l’âge de 10 ans, et ce durant 18 ans ? Comment croire les dires d’un ou une enfant ?
    Alice a abordé cette problématique au travers d’une intrigue à part entière qui n’a rien à voir avec cette base réelle. Elle s’est propulsée dans le futur de ces deux "Flower Girls" en les mettant une fois encore bien à mal pour tirer le vrai du faux.
    C’est bien foutu même si la finalité est évidente. Cela ne m’a posé aucun problème puisque le fond lui-même du questionnement était bien au-delà de ça. J’ai, par contre, eu plus de mal avec le twist final qui n’était, pour moi, pas nécessaire. Je ne l’avais pas vu venir, certes, mais il a, malheureusement, fait retomber le soufflé comme à sa sortie du four et c’est bien dommage puisque jusque là, j’étais vraiment emballée.
    Quoi qu’il en soit, ça vaut le détour et malgré cette déception finale, j’ai passé un excellent moment de lecture.
    Je ne peux donc que te conseiller d’en faire autant 🙂

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.