Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

New Iberia Blues - James Lee Burke

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

La mort choquante d’une jeune femme retrouvée nue et crucifiée amène Dave Robicheaux dans les coulisses d’Hollywood, au coeur des forêts louisianaises et dans les repaires de la Mafia. Elle avait disparu à proximité de la propriété du réalisateur Desmond Cormier, que Dave avait connu gamin dans les rues de La Nouvelle Orléans, quand il rêvait de cinéma...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 28 juillet 2020
    New Iberia Blues - James Lee Burke

    Dave Robicheaux a une nouvelle coéquipière et va partir à la recherche d’un tueur en série qui sème les cadavres avec une mise en scène soignée rappelant les suites de tarot, à vous flanquer la chair de poule. C’est en regardant par le télescope de son ami Desmond Cormier qu’il découvre une jeune femme noire crucifiée, flottant sur les eaux. Avec l’aide inconditionnel de son ancien collègue Sean, il va tenter de comprendre qui se cache derrière cette série de cadavres. J’ai particulièrement aimé la dualité entre le bien et le mal. L’auteur a l’art et la manière de nous restituer tous ces sentiments ambivalents et leurs répercussions sur la vie des hommes. Le thème de l’amitié est très présent et lorsqu’elle est bafouée que reste-t-il à par le pardon. Et puis il y a le style incomparable de l’auteur qui vous fait sentir les accents cajuns de la Louisiane et de nos lointains compatriotes français venus s’y installer. Une pointe d’humour vient adoucir des scènes de crime terribles, et même s’il y a de nombreuses références à des poètes, chanteurs ou encore bibliques qui ne nous sont peu connues, j’ai apprécié de découvrir toute cette culture. Les descriptions de la nature, du bayou avec ses plantes inconnues chez nous comme les oreilles d’éléphants, cela m’a enchantée. Le personnage de Dave Robicheaux est riche et intense, il y a chez lui des remises en questions quasiment d’ordre spirituel alors qu’il est confronté à la barbarie et la violence de l’humain. On ressent très fort le passage du temps et des années dans ce tome comme un adieu à venir, cela pourrait être le dernier tome de la longue série sur Dave Robicheaux. L’intrigue policière est doublée d’une belle histoire d’amour impossible alors que demander de mieux pour un moment de lecture qui ne laissera personne indifférent. Bonne lecture.

  • Sylvie Geoffrion 15 octobre 2020
    New Iberia Blues - James Lee Burke

    Vous le savez, je suis une inconditionnelle de James Lee Burke et de Dave Robicheaux. Je suis une inconditionnelle du lyrisme de l’auteur lorsque ’il s’agit de la faune, de la flore, des bayous, des marais, des odeurs, de l’alcool et de la musique. Les Cajuns, les Acadiens, les Blancs, les Noirs, les vivants et les morts, les fantômes que tous ces gens portent en eux, oui je suis une inconditionnelle. Mais avec "New Iberia Blues", j’ai vécu comme une histoire de fin. Robicheaux a, plus ou moins, 75 ans, Purcell tout autant j’imagine et j’ai ressenti un trop immense sentiment de déjà vu , ce qui a gâché quelqu’un peu mon plaisir de lecture. La religion, la violence, le remords, la spiritualité, toute cette métaphysique m’a quelque peu agacée. Sincèrement, je crois qu’il y a un temps pour tout. Je crois aussi qu’au bout de ce tout, une retraite s’impose parfois . Une retraite admirable sans feux d’artifices. Noble. C’est ce que je souhaite à Dave Robicheaux. Pour le mieux.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.