Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Noir sanctuaire - Douglas Preston - Lincoln Child

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • sam_ds_49 23 mai 2021
    Noir sanctuaire - Douglas Preston - Lincoln Child

    Encore une belle histoire que nous ont sortis Preston & Child.

    Des le départ on apprend que Constance, une jeune fille, trouve refuge dans les souterrains du manoir de Pentergast. En apprenant que ce dernier est porté disparu.

    Diogene, qu’on croyait mort refait soudainement surface et fini par convaincre Constance de l’accompagner sur une île paradisiaque. Diogene ? Oui, mais au fait qui est Diogene !? Et bien, pour ma part je découvre à la lecture de ce roman qu’il s’agit du mauvais garçon de la famille….Pendergast ! Et oui, rien que ça !

    Son majordome voyant que Constance aussi a disparu, se met aussitôt a sa recherche. Il découvre bien assez vite que Diogène y est peut-être un peu pour quelque chose. Il va affronter de nombreuses aventures à travers plusieurs pays et océans et ce au péril de sa vie mais aussi de la vie des personnes auxquelles il fait appel. Il ira même jusqu’à donner beaucoup d’argent pour avoir ce qu’il veut. Malheureusement pour lui, a force de tirer sur la corde, à la fin elle casse.

    Vous allez me dire, c’est bien beau tout ça mais Pendergast dans l’histoire. Je vous répondrais que, comme a son habitude, il mène une longue des plus compliqué, et ce, en solo. Jusqu’à ce qu’on entende plus parler de lui.

    Et la suite ? Bah la suite se trouve dans le roman bien sur….

    Mon avis :

    Un roman comme je les aime : beaucoup d’aventure, un peu de thriller et le summun, un inspecteur hors paire, qui sait se faire désirer. Ce n’est pas mon 1er Preston & Child, et ça ne risque pas d’être le dernier. Non, vraiment leur style me plais beaucoup et je ne peux que vous recommander de les découvrir, si ce n’est pas encore le cas.

  • Auryn 3 avril 2020
    Noir sanctuaire - Douglas Preston - Lincoln Child

    L’histoire reprend là où s’en était arrêté le précédent opus : Pendergast a disparu depuis plus d’un mois et les autorités s’apprêtent à le déclarer mort ; Constance, très affectée, se retire dans les souterrains de la résidence et Proctor se fait agresser dans le hall d’entrée par un mystérieux inconnu.
    Lorsque ce dernier reprend conscience, il a juste le temps de voir Constance se faire kidnapper par... Diogène, le frère maléfique de Pendergast. Ni une, ni deux, Proctor prend ses affaires et part à la poursuite du kidnappeur afin de récupérer Constance.

    Toute la première partie raconte la course-poursuite entre Proctor et Diogène afin de sauver Constance. On se rend compte alors que le flegmatique majordome de Pendergast est un véritable homme aventurier.
    Mais j’avoue ne pas avoir trop accroché à cette partie, que j’ai trouvé un peu longue et un peu sans intérêt.
    Mon attention s’est réveillée lorsque tous les protagonistes habituels se sont retrouvés. La relation Constance / Diogène est toujours assez complexe et on ne sait pas à qui faire confiance. Le retour de Pendergast va nous permettre d’avoir une confrontation explosive entre les deux frères.

    Pour moi, ce roman n’est pas le meilleur de la série car beaucoup de passage m’ont peu intéressé.
    Par contre, il reste important à lire si l’on veut en apprendre plus sur la dynamique familiale des frères Pendergast...

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.