Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Sang famille - Michel Bussi

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

7 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

À bientôt 16 ans, Colin est un orphelin auquel il manque des pans entiers de son histoire. En retournant sur Mornesey, l’île qui l’a vu naître, l’adolescent compte bien combler cette mémoire amputée. C’est ici, entre le phare des Enchaînés et les ruines de l’abbaye Saint-Antoine, qu’il va croiser la silhouette qui bousculera toutes ces certitudes – figure familière et inconnue. Ce fantôme serait-il son père ? Lui aurait-on menti toute sa vie ? Car les secrets pullulent sur cette île de brigands. Des secrets pour lesquels on tue. Et Colin semble être au cœur de chacun d’entre eux. Un sans-famille au sang maudit...

Vos #AvisPolar

  • Sylvie Belgrand 9 mai 2019
    Sang famille - Michel Bussi

    Probablement le meilleur King que j’aie lu depuis des années !
    Les personnages sont attachants, enfin sauf le monstre et son sbire, l’histoire est prenante. Comme les héros, on se pose des centaines de questions sur le pourquoi du comment, et comme eux, on angoisse à l’idée des réponses possibles. Tout ça raconté par un Stephen King au mieux de sa forme, qui retrouve enfin ce rythme, cette écriture que j’aime tant.

    Le quatrième de couverture :

    PARFOIS, LE MAL PREND LE VISAGE DU BIEN. Le corps martyrisé d’un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City. Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l’un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l’équipe locale de baseball, professeur d’anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses ADN ne laissent aucune place au doute. Pourtant, malgré l’évidence, Terry Maitland affirme qu’il est innocent. Et si c’était vrai ? « Un récit foisonnant. L’Outsider rappellera aux lecteurs un des premiers romans de King : Ça. »

  • lebreton 10 mai 2019
    Sang famille - Michel Bussi

    Dans la première partie du roman, il sera surtout question d’une enquête policière. Recherches, interrogatoires, investigations, arrestation, puis le doute….
    Des descriptions de scène d’horreurs, qui feront plaisir aux fans tels que moi.

    ‘‘Il y avait un banc en pierre au milieu. Couvert de sang. Partout. Même dessous. Le corps était allongé à côté, dans l’herbe. Le pauvre garçon. Il avait la tête tournée vers moi, les yeux ouverts. Mais il n’y avait plus de gorge, juste un trou rouge à la place. Son jean et son slip étaient baissés sur ses chevilles, et j’ai vu quelque chose…une branche morte…qui sortait de son…son…enfin, vous avez compris.’’

    Le lecteur avisé sait que ce roman n’est pas un simple polard, et c’est dans la deuxième partie que se dévoile, petit à petit, cette horrible face inhumaine et obscure de surnaturelle, signature du grand Stephen King.

    Un roman que je ne qualifierais pas comme son meilleur, mais qui est toutefois magnifique.

    Véritable page-Turner, une fois plongé dans l’intrigue, le lecteur ne le lâchera plus.
    Un roman que je recommande et que j’ai beaucoup apprécié

  • leetinan 18 mai 2019
    Sang famille - Michel Bussi

    J’ai adoré !

  • 1001histoires 19 mai 2019
    Sang famille - Michel Bussi

    Une fiche livre pas facile à cerner... Quel est le rapport entre "Sang famille" de Michel Bussi, Stephen King et Søren Sveistrup ?
    A mon avis, il y a erreur ...

  • l’oeil de sauron 14 février 2020
    Sang famille - Michel Bussi

    Bon je ne vais pas y aller par Quatre Chemins, je me suis éclatée à la lecture de livre, je l’ai dévoré. C était un super moment.
    Comme tjs avec Bussi, je cherche mais je ne trouve pas, tout du moins en ce qui concerne la folie mazarin. Mais finalement mon but n était pas de trouver à tout prix les réponses mais me laisser porter par les énigmes et les Mystères et je me suis éclatée. J aurais bien aimé être une acolyte de colin.
    Une belle écriture, les bons mots, je ne connais pas la version précédente mais j espère la trouver un jour au hasard des brocantes juste pour le plaisir de voir la part de la reecriture.
    En tout cas, j ai embarqué sur’l’ile de mornesey et de ses brigands pour un super voyage, mon seul regret ? Avoir déjà fini.

  • Des plumes et des livres 1er mars 2020
    Sang famille - Michel Bussi

    Cela faisait quelques mois que j’avais Sang famille dans ma PAL audio. Je l’avais pris cet automne avec mon abonnement Lizzie mais je n’arrivais pas à me concentrer suffisamment pour suivre le début du roman. J’ai finalement laissé reposer quelques mois et je l’ai repris fin janvier, ayant terminé trop rapidement l’écoute de L’île du diable de Nicolas Beuglet.

    Le début du roman reste laborieux. J’avoue avoir mis du temps à mémoriser les différents personnages, leur rôle, et l’intrigue en elle-même. Le premier tiers de Sang famille est assez laborieux. Le rythme est lent, trop lent. Il faut attendre un bon moment avant d’avoir un peu d’action et se plonger enfin dans l’intrigue. Et même au plus haut des événements, je n’ai ressenti qu’un intérêt banal, sans plus.

    Néanmoins l’intrigue de Sang famille est bien ficelé, peut être divertissante mais pour moi elle est trop lisse, trop propre. Même si c’est un peu ce qui a fait la renommée de Michel Bussi. Pour ma part, je préfère les ambiances oppressantes, ressentir à fond les émotions des personnages. Ici, tout est resté en surface, je n’ai pas été touchée comme je pouvais m’y attendre.

    De plus, j’ai été un peu perturbée par la fin. La dernière partie est peut-être celle qui m’a le plus plue, où on approche enfin du dénouement. Mais j’ai vu les chapitres défiler et la chute ne tombait pas. Il faut vraiment attendre le tout tout dernier chapitre pour avoir une conclusion que je trouve un peu abrupte, rapide. Tout ça pour ça ?

  • Mes Carnets Litteraires 28 mars 2020
    Sang famille - Michel Bussi

    Ce roman de Michel Bussi est assez différent des autres.
    Même si on y retrouve parfaitement sa touche personnelle et son fameux twist final, je l’ai trouvé plus simple et plus léger dans le style et dans l’écriture.
    L’intrigue aussi est moins élaborée et présente quelques petites invraisemblances.
    Des adolescents en guise de personnages principaux, une île mystérieuse, un trésor oublié et un secret de famille, il n’en fallait pas plus se croire dans un remake du Club des Cinq 😉
    Ce roman conviendra d’ailleurs parfaitement aux adolescents qui aiment les romans policiers et les romans d’aventure.
    La fin est, quant à elle, assez abrupte. J’ai même cru un instant qu’il manquait quelques pages à mon livre...
    Malgré tout, j’ai passé un bon moment de lecture sur cette île de Mornesey.
    ➡️ Un roman dépaysant au style un peu trop young adult !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.