Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le bazar des mauvais rêves - Stephen King

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Un homme qui revit sans cesse sa vie (et ses erreurs), un journaliste qui provoque la mort de ceux dont il prépare la nécrologie, une voiture qui dévore les badauds... 20 nouvelles pour la plupart inédites, précédées chacune d’une introduction du maître sur les coulisses de leur écriture.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Galerie photos

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Loudiebouhlis 7 novembre 2020
    Le bazar des mauvais rêves - Stephen King

    Et je l’ai commencé de la meilleure des façons, avec un recueil de nouvelles pour me mettre doucement dans l’ambiance de la plume du grand Monsieur Stephen King. J’ai lu mon tout premier King quand j’avais une quinzaine d’années, et à l’heure d’aujourd’hui j’en ai encore un excellent souvenir. Mon second King n’est autant que Dolors Claiborne que je ne cesse de vous vendre encore et encore puisqu’il s’agit de mon coup de coeur intersidéral de l’année (ahah). Aujourd’hui je reviens avec "Le bazar des mauvais rêves", un recueil de nouvelle avec différentes nouvelles, différentes les unes des autres. Certaines m’ont captivé comme "Mile81" ou bien "Billy Barrage" ou bien "Necro" et d’autres un peu moins. Cependant j’en ressort avec le sentiment d’avoir eu un excellent moment de lecture qui me pousse à en lire davantage de l’auteur. En bref un automne du King qui commence sous les meilleurs hospices.

  • colorandbook 24 mai 2019
    Le bazar des mauvais rêves - Stephen King

    De très bonne nouvelles jai énormément aimé

  • Maks 9 février 2019
    Le bazar des mauvais rêves - Stephen King

    Stephen King est l’un des mes auteurs fétiches liés à mon adolescence (et le seul que je lisais à l’époque et qui fait encore parti de mes indispensables), de ce fait je deviens de plus en plus exigeant sur l’originalité et la qualité de ses récits, et l’une des choses qui me scotche à chacune de mes lectures du "maître" c’est que j’apprécie et suis happé dans ses histoires à chaque fois. On le sait, il a un don (certainement sorti d’un de ses récits sinon ce ne serait pas possible d’être si doué), encore une fois avec "Le bazar des mauvais rêves" c’est le cas.

    Ce recueil regroupe 21 nouvelles sur plus de 850 pages, dans des genres littéraires différents à chaque fois, horreur, thriller, fantastique, science-fiction, post-apocalyptique, mais aussi dans des registres où nous ne l’attendons pas, comme l’humour, le cynisme, le contemporain écrit avec légèreté ou même la poésie.
    Peu importe le genre, le style d’écriture, lui, est toujours le même, incisif, précis et fluide, ce qui fait que c’est littéralement plaisant à lire même si une des histoires est moins bonne qu’une autre, les pages défiles plus vite que les balles d’un fusil.

    Le contenu à proprement parlé est bon, parfois très bon, rarement mauvais. J’avais lu deux des nouvelles présentes auparavant (Salle gosse et À la dure), je les ai donc relues sans être tout à fait dedans (m’en rappelant toujours). Seules 3 nouvelles ne m’ont pas captivées plus que ça (La poésie m’a laissé septique), tout le reste, c’est à dire les 3/4 du recueil, était très intéressant. ("Miles 81", "Batman et Robin ont un accrochage", "La Dune", "Herman Wouk est toujours en vie", "Le petit dieu vert de l’agonie", "Nécro", "Feux d’artifices imbibés" et "Le tonnerre en été" étaient superbes).

    De plus dans cette version poche s’est glissé une nouvelle inédite (traduite par Michel Pagel) : "Cookie Jar", et c’est une réussite, elle est captivante à souhait et parfaite pour conclure le livre.

    Les histoires sont toutes préfacées par Stephen King lui même en nous expliquant comment et pourquoi il a écrit cette nouvelle, en nous donnant également des anecdotes bien sympathiques, encore un point fort à ajouter à la liste car c’est vraiment intéressant et presque nécessaire pour rendre l’ensemble cohérent.
    Vous l’aurez compris, Stephen King a encore une fois fait mouche, vous pouvez acheter le livre les yeux fermés !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.