Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Pour le meilleur et pour le pire - Gunnar Staalesen

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

« Nous avons Roar. Tu sais où tu peux le trouver. Si tu préviens les flics, on le tue. » Varg Veum, ancien salarié à la protection de l’enfance du port de Bergen, devenu détective privé par défaut et détesté des forces de police, n’avait pas besoin de cette nouvelle affaire de kidnapping pour nourrir son vague à l’âme. Roar n’a pas dix ans. Les ravisseurs, menés par un adolescent psychopathe, n’ont plus guère de limites. Tous vivent dans des tours aux galeries sans fenêtre, aux sous-sols murés et trichent, en périphérie de la ville, avec un avenir sans lendemain. Veum, en s’enfonçant dans cette réalité, va une nouvelle fois donner toute la mesure de son humanisme. D’autant que quelques heures plus tard, c’est à la mère de Roar d’être accusée de meurtre...

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 7 avril 2019
    Pour le meilleur et pour le pire - Gunnar Staalesen

    Pour le meilleur et pour le pire : publié sous le titre original de "Din , til døden" en 1979 . Il s’agit de la deuxième enquête de Varg Veum ( le premier titre a été présenté ICI ).

    Fin février et début mars , un temps doux apporté par un foehn s’est installé sur Bergen et a chassé temporairement le froid hivernal. Un enfant de huit ans et demi , Roar , vient solliciter le détective privé Varg Veum. Une bande d’ados violents lui a volé son vélo. C’est l’ex-travailleur social , sans doute un peu le père aussi , qui répond à l’enfant. Lorsque Wenche Andresen , la mère de Roar , est accusée de meurtre , c’est Varg Veum détective qui répond présent afin de prouver son innocence.

    Roar et sa mère vivent dans un immeuble d’un quartier récent construit au pied d’une montagne , le Lydehorn. Ce quartier est d’une tristesse infinie aves ses tours dont les occupants ne se connaissent pas et s’ignorent. Les femmes et les enfants y vivent terrorisés par des ados désoeuvrés , entraînés dans une spirale de violence par leur jeune chef surnommé Joker et abandonnés par l’animateur de club de jeune imbécile et inefficace. Varg Veum est à la fois ému et révolté. Malgré ce contexte déprimant il ne perd pas son humour même lorsqu’il est passé à tabac.

    Varg Veum acquiert très vite la conviction que le crime dont on accuse Wenche n’a rien de crapuleux. Son enquête prend une tournure inhabituelle , il recueille les confidences de la petite dizaine de protagonistes qui côtoyaient Wenche, des témoignages poignants sur les amours impossibles ou non partagés , les couples infidèles , les amoureux éconduits , les amants qui s’aiment mais doivent le cacher, les hommes qui collectionnent les conquêtes féminines.

    Gunnar Staalesen , malgré l’absence d’enquête policière classique , réussit à passionner le lecteur , à le surprendre , à l’émouvoir bien sûr mais aussi à le faire sourire. Le titre de ce roman a été particulièrement bien choisi puisqu’on y parle d’amour ... pour le meilleur et pour le pire ...

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.