Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Retour sur Les rivières pourpres - saison 3, épisodes 1 à 4

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

A la tête de l’Office Central contre les Crimes de Sang où il a été nommé, suite à l’affaire de Guernon au milieu des années 2000, le pugnace capitaine Pierre Niemans fait équipe avec Camille Delaunay, lieutenant de police qu’il a formé. Ensemble, les deux protagonistes vont résoudre les affaires les plus difficiles.

Mars et ça repart : le minéral Pierre Niémans et son binôme plus expansif, Camille Delaunay, ont fait leur retour sur France 2 pour une nouvelle saison des Rivières pourpres, transposition sérielle du best-seller de Jean-Christophe Grangé. L’impression demeure la même que pour les deux premières saisons : mitigée. On ne peut pas dire que l’attelage du flic expérimenté, volontiers laconique, et de sa plus jeune collègue, davantage prolixe, ne relève pas du cliché générique, d’autant qu’Olivier Marchal privilégie un jeu monochrome, recyclant paresseusement le portrait du flic buriné par des expériences traumatisantes, dont le souvenir semble constamment noyer le regard.

Heureusement que sa partenaire, l’énergique Erika Sainte, confère à ces histoires un surcroît de dynamisme, parce qu’on croirait volontiers que son aîné instructeur est finalement un policier spectateur. Une explication ? Le passé du commissaire, sans doute. Il est plein de secrets douloureux qui irriguent de manière plus ou moins dense les deux nouveaux opus de cette nouvelle saison : le premier, intitulé "Lune noire", marche sur les traces de David Fincher et d’un mystérieux tueur, inspiré par l’horoscope. L’identité de l’assassin semble moins absconse qu’une prévision de Nostradamus, les mobiles du crime n’ont pas engendré des trésors d’inventivité scénaristique.

JPEG - 123.1 ko

La deuxième histoire, "Rédemption", est assez recommandable, bénéficiant d’une mise en scène plus punchy, avec des séquences plus conformes à l’idée qu’on se fait d’un thriller digne de ce nom. Un à un, d’anciens collègues de Niémans sont retrouvés morts, victimes du virus de la peste. La réapparition soudaine de cette maladie crée une atmosphère de psychose, mais rapidement le récit se resserre autour de la possibilité d’une vengeance. Certaines scènes, entre onirisme et fantastique, font de ce segment un moment plutôt agréable. Les deux derniers épisodes de cette nouvelle saison, "XXY" et "Jugement dernier", seront diffusés les 22 et 29 mars prochains, à 21h05, sur France 2.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En DVD ou Blu-Ray

Galerie photos

spip-bandeau
spip-slider

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.