Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

8 kilomètres - Bruno Masi

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le 24 septembre 1995, un adolescent, Éric Borel, tue 12 personnes dans les rues de Cuers, un village du Var, avant de se suicider. Onze heures plus tôt, à 8 kilomètres de là, il avait assassiné sa mère, son beau-père et son demi-frère.
Cuers a les traits que les sonorités métalliques de son nom laissent présager : un village dur, une campagne encaissée, humide. En 2009, la municipalité a érigé une stèle en hommage aux victimes : « Passant, sache que rien ne justifie la mort d’innocents. N’oublions jamais le 24 septembre 1995 ». Chaque année, une vingtaine de personnes s’y retrouve. Tous les autres ont oublié ou se taisent.
Bruno Masi décrit l’engrenage qui a poussé un adolescent à verser dans la folie, sa tristesse et sa colère insondables qui font écho à cette terre rouge, à ce vent qui embrase le ciel, à ces hommes qui ont le goût du sang.
Bruno Masi est né en 1975 à Toulon. Il a publié chez Lattès en 2019 La Californie qui a obtenu le Prix Marcel Pagnol.

Vos #AvisPolar

  • Lisez.du.polar 2 janvier 2020
    8 kilomètres - Bruno Masi

    ⭐Avis polar ⭐

    Une contre-enquête minutieuse pour tenter d’expliquer l’inexplicable.
    Fascinant.
    Effroyable.

    Cuers, 24 septembre 1995.
    Qui se souvient qu’en ce jour funeste, Eric Borel, 16 ans, assassina froidement 15 personnes, dont 3 membres de sa famille ?
    Personne.
    Pourtant, hors attentats, la fusillade de Cuers reste à ce jour la tuerie de masse la plus meurtrière en Europe, après Utoya en Norvège.

    Bruno Masi nous replonge dans ce terrible fait divers, en reconstruit chaque scène au travers des témoins de l’époque, et tente d’apporter des réponses aux questions qu’une enquête rapidement bouclée à laisser en suspens.

    Au-delà des faits, c’est aussi tout un contexte que le journaliste analyse : une topographie enclavée, qui influence et façonne les hommes, et notre relation à l’information, considérablement bouleversée depuis l’avènement d’internet et des réseaux sociaux.

    Lu en quelques heures, j’ai été complètement happée par le récit de l’auteur qui éclaire d’un autre regard l’errance meurtrière de cet adolescent : 8 kilomètres d’une froide détermination, loin du coup de folie encore décrit aujourd’hui.

    Malgré la distance et la précision journalistique, Bruno Masi ne peut empêcher l’émotion grandissante de percer dans le dernier chapitre, reflet de la profonde tristesse et du désarroi qui accompagnent désormais les protagonistes de ce drame.

    A découvrir, pour ne pas oublier.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.