Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

En liberté ! - Pierre Salvadori

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Yvonne jeune inspectrice de police, découvre que son mari, le capitaine Santi, héros local tombé au combat, n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripou. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine injustement incarcéré par Santi pendant huit longues années. Une rencontre inattendue et folle qui va dynamiter leurs vies à tous les deux.

Vos #AvisPolar

  • Canistrellu 9 juin 2020
    En liberté ! - Pierre Salvadori

    Un film à défendre ardemment, pour qui souhaite voir une comédie fine, azimutée, avec des morceaux de bravoure irrésistibles.
    Yvonne est lieutenante de police. Elle découvre que son mari, commissaire mort en héros deux ans auparavant, n’était qu’un ripou à qui elle doit son niveau de vie confortable. Elle culpabilise, et, prise de remords, se prend à veiller à la destinée d’un innocent que les magouilles de son époux avaient fait condamner à tort. Une fois celui-ci libéré, elle le suit, et s’aperçoit que le séjour en détention a généré de nombreuses séquelles psychologiques : elle tente malgré tout de réparer ses erreurs et ses forfaits.
    Vous qui cherchez une intrigue policière, passez votre chemin. L’univers du polar n’est qu’une toile de fonds, voire un ingrédient au récit. En revanche, ce film mérite sa chance.
    Pour ses personnages, qui balancent entre loufoquerie et mélancolie. Comme très souvent chez Salvadori, il y a tendresse et bienveillance pour ces personnages qui entretiennent des rapports compliqués avec les normes, sociale, comme sentimentale.

    Pour sa finesse, dans l’écriture des dialogues, dans le comique de situation, dans la construction de l’intrigue, laquelle fonctionne souvent par le principe de répétition. Cela suscite des moments de dinguerie - le running gag du tueur/dépeceur que n’écoute pas un inspecteur transi d’amour, ou bien, le point d’orgue comique du film, la scène du braquage de banque, d’une dinguerie réjouissante. Pour ses acteurs, attachants.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.