Irrespirable - Olivia Kiernan

Notez
Notes des internautes
(10)
9
#AvisPolars
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Entre Le Poète et Le Silence des agneaux, Olivia Kiernan signe son entrée parmi les plus grands.
Irréversible
Dublin. Le docteur Eleanor Costello, scientifi que respectée, est retrouvée morte chez elle. Suicide ?

Implacable
À peine remise des coups reçus lors de sa précédente affaire, la commissaire Frankie Sheehan se voit confi er l’enquête. La disparition du mari d’Eleanor puis la découverte d’une deuxième et bientôt d’une troisième victime lui prouvent qu’elle est en présence d’un tueur en série. Et que ce tueur aime jouer avec la mort.

Irrespirable
Victimes consentantes, sites BDSM, " near death experiences ", chambres de torture, meurtres filmés et ritualisés : jusqu’à sa confrontation finale avec le tueur, Frankie va s’immerger dans ce que l’âme humaine a de plus noir et de plus pervers. Un noir absolu, malgré les taches de bleu de Prusse, ce pigment utilisé par Chagall et que l’on retrouve sur les victimes comme une signature.

Vos #AvisPolar

  • Les Lectures de Maud 18 octobre 2018
    Irrespirable - Olivia Kiernan

    On est tout de suite plongée dans l’enquête, Frankie Sheehanva suivre son instinct et mener des investigations contre l’avis de ses collègues. Mêlant meurtres et disparition, les nerfs des enquêteurs vont être mis à rude épreuve.
    Parallèlement, la commissaire va voir resurgir son passé et son traumatisme suite à l’ouverture d’un procès. Comment va-t-elle le gérer ?
    Des personnages sympathiques, dynamiques, un bon duo d’enquêteurs, même si au départ « ça n’était pas gagné ».
    Une plume vive, addictive, aucun temps mort. Construction originale et agréable à la première personne à travers les yeux de Frankie Sheehanva. Un suspense maintenu jusqu’au final surprenant et totalement inattendu. Un rythme très agréable et qui plonge le lecteur, à la fois, dans l’enquête et dans les pensées de la narratrice. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un très bon moment de lecture. Ce fut pour moi une très belle découverte et je suis ravie d’apprendre que nous retrouverons Frankie Sheehanva dans de nouvelles enquêtes.

    Je souhaiterai m’adresser aux lecteurs qui pourraient avoir des réticences à la lecture de la 4ème de couverture, aucune scène trash ou insoutenable dans ce livre, malgré un thème qui pourrait le présager.

  • Sangpages 22 octobre 2018
    Irrespirable - Olivia Kiernan

    Je n’aime pas trop ces bandeaux ou ces 4ème de couv. avec un blabla où des auteurs connus prétendent que c’est le livre du siècle ou que c’est le nouveau Stephen King de Trifoulli-les-Oies. Quand j’ai vu écrit : "Entre le poète et le silence des agneaux" me suis dit "wow" mais aussi qu’il allait falloir me convaincre...
    Frankie a été sauvagement agressée lors de l’intervention musclée pour arrêter le meurtrier de Tracy Ward. Le procès est en cours. Frankie est secouée, sort à peine de convalescence et se retrouve à la tête d’une affaire qui aurait pu être simpliste : Un suicide…
    Verdict ?
    Des dialogues bien montés et ça c’est pas souvent. Une trame bien menée, des personnages attachants mais voilà...J’en attendais plus. Il y avait beaucoup de points très forts dans ce récit qui semblent avoir été abandonnés en cours de route. Je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus tordu, plus percutant. J’aurai voulu aller plus loin dans la perversion, dans le dark web. J’ai eu l’impression de tourner en rond à maintes reprises, d’avoir la sensation que l’auteur se répétait pour justement ne pas aller plus loin…
    Soit je suis une psychopathe finie et achevée, soit ces bandeaux ou ces affirmations me mettent systématiquement dans une position d’attente trop grande...Va savoir 🤔
    L’aspect technique est bien maîtrisé. Un petit cours de bactério bien foutu pour mon plus grand plaisir 🙂 Un récit à la première personne dont, vous le savez tous, je suis friande. Une lecture malgré tout plaisante mais pas inoubliable.
    Ton avis restera le meilleur, comme toujours 🙂

  • bookliseuse 4 novembre 2018
    Irrespirable - Olivia Kiernan

    Commissaire Frankie Sheehan -1

    La Commissaire Frankie Sheehan a du mal à se remettre d’une précédente enquête, quand elle doit enquêter sur le suicide d’une scientifique. Hors rapidement elle démontre que cela n’est pas un suicide mais un meurtre.

    Très vite ce meurtre sera relié à un autre crime : le corps d’une jeune femme est retrouvé dans un bûcher. Le suspect n°1 le mari de la première victime et amant de la 2eme, introuvable !

    Frankie va devoir fouiller dans les méandres du Dark Web et du milieu BDSM afin de découvrir ce qui s’est réellement passé.

    Il va mettre difficile d’écrire ma chronique, mon avis étant très très mitigé. Pourquoi ? Peu, ou pas d’action, il ne se passe pas grand chose. Frankie ne m’est pas du tout attachante, j’ai une impression de vide sociale autour d’elle, comme si elle n’avait pas de vie en dehors de son métier de flic, et même dans son travail on a l’impression qu’elle n’a tissé aucun lien particulier avec eux.

    Bien déçu surtout quand on s’ attend à lire un livre qui ressemble aux silences des agneaux....on est loin très très loin de ce chef d’oeuvre.

    Un livre qui se lit mais qui ne me marquera pas longtemps...

  • L’atelier de Litote 6 novembre 2018
    Irrespirable - Olivia Kiernan

    J’avais très envie de partir à la rencontre d’une nouvelle détective Frankie Sheehan qui pourrait tout à fait devenir un personnage récurent dans une future série. Frankie se remet tout juste de sa dernière enquête, elle a été sauvagement agressée et porte des séquelles physiques et psychologiques ressemblant fort au fameux ESPT. Pourtant elle est de retour devra bientôt affronter son agresseur au tribunal mais pour l’heure elle est happée par un nouveau cas.
    Eleanor Costello, microbiologiste et professeur à l’université de Dublin, vient d’être retrouvée pendue dans sa chambre, la piste du suicide est très vite éloignée au profit de celle du meurtre. Frankie et son collègue détective Baz Harwood vont bientôt découvrir une piste prometteuse sur le Dark Web dans le site « Black Widow ». Il y a un public pour ce genre d’expérience proche de la mort qui flirte avec le danger, les fils de discussion font apparaître des personnes jeunes et fragiles.
    Bien que ce roman soit prometteur et comporte une intrigue percutante, j’ai eu du mal à me laisser prendre au jeu. En fait je suis restée sur ma faim, j’attendais que l’auteur nous emporte plus en profondeur dans le domaine du hardcore et des snuff movies, il y avait vraiment matière à une descente aux enfers digne du Silence des Agneaux mais à aucun moment je n’ai ressenti cette ambiance malsaine et glauque qui vous donne des frissons dans le dos. Autre chose m’a interpellé, je pense que aujourd’hui en 2018, on peut accepter que la pratique du BDSM ne fait pas de ses adeptes des gens « mauvais » ou « dangereux », ce jugement m’a embarrassé. Le fait que le roman soit écrit à la première personne était étrange. Le rythme est lent et l’histoire se réfère constamment à l’agression passée, je me suis même demandé s’il n’y avait pas un premier tome avant celui-ci mais apparemment non. Je pense que Irrespirable trouvera son public parmi les lecteurs qui ne veulent pas trop de violence mais personnellement cela m’a manqué. Il y a cependant de très bonnes choses dans ce livre comme la façon dont l’auteur nous décrit le travail minutieux des forces de police de Dublin. Le petit clin d’œil métaphorique au bonsaï est bien trouvé. Le personnage de Frankie, dont on sent la vulnérabilité lié à son passé reste une personne déterminée et forte devant ce qui l’attend, elle mène son enquête de main de maître de façon authentique, honnête et réaliste. Bonne lecture.

  • Mes évasions livresques 13 novembre 2018
    Irrespirable - Olivia Kiernan

    Irrespirable est un thriller anxiogène et addictif bien qu’avec une construction convenue.

    Sur une intrigue somme toute classique, la puissance du premier thriller d’Olivia Kiernan réside dans la personnalité de son personnage principal, Frankie Sheehan, commissaire de police qui reprend du service après une interruption de travail suite à une agression pendant le service qui lui a laissé des séquelles.

    Nous suivons son point de vue pendant tout le roman, faisant des incursions dans la vie du commissariat, ce qui rend le récit plus réaliste et vivant.

    Cette femme se bat contre ses propres démons ainsi que contre sa hiérarchie, tentant d’imposer ses intuitions contre les restrictions budgétaires et les doutes émis à son encontre.
    Un peu tête brûlée sur les bords, elle a le chic pour se mettre dans des situations dangereuses et anxiogènes.

    L’intrigue nous mène dans les milieux BDSM extrêmes que l’on peut trouver sur le Dark Net, mais bien loin des petites fessées de 50 Shades of Grey^^

    Ce milieu est bien plus un prétexte qu’une véritable thématique du roman, car plutôt survolé, j’avoue avoir été assez décontenancée par la quatrième de couverture, qui en raconte beaucoup trop (certains éléments n’arrivant qu’à la moitié du roman) et d’autres qui laissaient à penser que le roman serait un peu plus trash qu’il ne l’est réellement.

    Irrespirable est un bon thriller avec des personnages solides et complexes. Le roman garde son suspense jusqu’au bout et distille une ambiance intrigante à souhait.

    Un premier roman prometteur et un personnage principal, qu’on aimerait retrouver :)

  • Emilie Resse 6 décembre 2018
    Irrespirable - Olivia Kiernan

    Les conditions dans lesquelles j’ai lu ce livre font que je ne l’ai certainement pas apprécié à sa juste valeur. En effet, ce thriller début sur la découverte d’un cadavre : le docteur Eleanor Costello, une scientifique renommée, est retrouvé pendue chez elle. Si, à première vue, tout le monde pense au suicide, l’enquête s’oriente vite vers un meurtre. Euhhh, comment dire, c’est légèrement ce que j’ai vécue personnellement quelques jours avant d’ouvrir ce livre. La lecture a donc eu un goût un peu amer (j’avoue qu’une fois que les livres on rejoint ma PAL, je ne lis pas la 4ème de couverture avant de commencer à les lire).

    La commissaire Franckie Sheehann se voit confier cette nouvelle enquête alors qu’elle vient tout juste de reprendre le boulot suite à de graves blessures dans une affaire précédente. Son équipe se compose essentiellement de Steve le geek, Baz et Helen.

    Alors que le mari de la première victime a disparu des radars, s’ensuit d’autres meurtres. La commissaire comprend vite qu’il s’agit d’un tueur en série et l’enquête va l’entraîner sur le dark web et les sites SM. Voilà donc des sujets que j’aime bien retrouver dans les thillers, pourtant il m’a semblé ici que ce n’était pas assez approfondi.

    Les personnages se complètent bien, sont bien travaillé et j’ai apprécié le courage et la détermination sans faille de Franckie.

    A mon sens, ça manque un peu de rythme…et j’ai eu l’impression que des scènes ont été coupé… Je m’explique : Dans le même chapitre on passe du bar où la commissaire prend son café, à son bureau, puis toujours dans le même chapitre devant le domicile d’un suspect, et tout cela sans réelle transition.

    C’est vraiment dommage car je pense que l’auteur a un réel potentiel.

    Mon passage préféré a été la fin ! Car là, j’ai vraiment eu de l’action, du suspens, j’ai ressenti de la peur.

    Notons tout de même que Irrespirable est le premier roman de l’auteur, on peut supposer que les suivants seront meilleurs ! Il faut rester indulgent ! De plus, le récit est écrit à la première personne du singulier : un choix osé de la part d’Olivia Kierman.

    Donc, voilà je m’attendais à mieux puisque la 4ème de couverture plaçait Irrespirable entre Le poète et Le silence des agneaux. Par contre, je n’hésiterais pas à lire son prochain thriller !

  • Maks 8 février 2019
    Irrespirable - Olivia Kiernan

    "Irrespirable" est un thriller que j’ai beaucoup apprécié, intelligent et addictif, dans la lignée des classiques du genre.

    Premièrement, la chose que j’ai trouvé la plus marquante, c’est cette commissaire, "Frankie Sheehan", un personnage vraiment atypique, caractère bien trempé, limite sociopathe, mais déterminée au possible, pour ma part c’est la vraie grosse surprise de ce roman, vivement une prochaine enquête.

    En ce qui concerne l’histoire, c’est du classique mais alors écrit de telle façon que le lecteur reste captivé, Olivia Kiernan nous fait tourner les méninges au maximum, elle brouille les pistes et nous oblige à soupçonner tour à tour plusieurs tueurs potentiels puis nous laisse dans le doute face à nos dilemmes pour mieux nous surprendre.

  • LeslecturesdeMoe 27 février 2019
    Irrespirable - Olivia Kiernan

    "Savoir qu’un assassin est en liberté. Voilà la seule chose qui rend la vie irrespirable".

    Irrespirable, c’est le premier livre de Olivia Kiernan. Un thriller bien calculé qui met en scène une vague de meurtres, dont le premier ressemble étonnement à un suicide, mais en est-ce vraiment un ? Le commissaire Frankie Sheeran sera chargée de l’enquête.

    Bien que l’histoire soit bien cousue avec le template du thriller assez classique, celle-ci manquait malheureusement de l’étincelle qui fait qu’un thriller devient un coup de coeur. Je trouve que l’enquête a mis trop de temps à se mettre en place, et j’ai eu un peu de mal à avancer dans ma lecture. La flamme n’y était pas.

    Pourtant, elle aurait pu y être ! La quatrième de couverture annonçait des "victimes consentantes, sites BDSM, near death experiences, chambres de torture, meurtres filmés". Tous les ingrédients qui annoncent un thriller qui vous tiendra en haleine et qui vous prendra aux tripes. Malheureusement, ces points auraient pu être plus creusés, l’auteure est restée un peu trop en surface à mon goût.

    L’intrigue est tout de même bien menée et les réponses à l’enquête ont du sens. C’est donc un thriller que je recommanderais aux personnes qui ne sont pas habitués à en lire ou qui souhaiteraient se lancer dans ce genre de lecture.

  • Stef Eleane 5 mars 2019
    Irrespirable - Olivia Kiernan

    J’avoue, en ce moment je ne suis pas très sérieuse. Car cette lecture date déjà de plus d’un mois. Et je n’ai toujours pas pris le temps de vous en parler. Il faut dire que plus on attend et plus c’est compliqué de vous parler d’un livre, car depuis il y a bien évidement d’autres livres qui ont été lus, certains très bien, d’autres moins, et Irrespirable est malgré tout, un peu effacé de ma mémoire.

    Vous pourriez me dire que s’il est déjà effacé de ma mémoire c’est que finalement il n’est pas si bien. Je ne pourrais pas vous contredire, puisque c’est bien évidemment aussi une de mes remarques, mais je me souviens avoir passé un agréable moment lors de cette lecture. Allez je prends un peu de temps, pour me remettre les idées au clair et je reviens ……

    Le commissaire Frankie Sheehan revient après une grave blessure sur le terrain. Tout laisse à croire qu’une femme s’est suicidée. Tout ..Sauf quelques détails.

    Tu me salues d’une bise sèche lorsque j’ouvre la porte et tu entres prestement pour échapper à la nuit, à la violence de la brise marine ; le regard noir, diabolique. Je croise ce regard et je me demande à quel moment le mal y a pris le dessus sur le bien. Tu tiens une corde à la main. Une corde brune, épaisse, rêche. Déjà, je sens sa texture râpeuse sur la peau parfumée de ma gorge. Un frisson s’immisce dans ma respiration

    Attention, vous entrez dans le monde des victimes consentantes. Sujets traités toujours avec parcimonie. Je crois que c’est le deuxième qui se retrouve entre mes mains. Ici, vous avez rendez-vous avec les chambres de torture, les dominants et dominés. Mais, y a t’il une personne qui va un peu trop loin dans les jeux ?

    Le personnage de Frankie est cabossé, détruit par une enquête qui l’a brisé psychologiquement et physiquement. Toujours sur une corde raide. On attend qu’elle se brise d’un moment à un autre tant sa fêlure est importante. On peut dire que c’est un standard les flics limites suicidaires, alcooliques. Ici, c’est différent, car c’est vraiment une souffrance due à une blessure. Elle est traumatisée.

    Olivia Kiernan signe ici un premier roman convainquant avec une intrigue intelligente, avec une alternance de rythme qui fidélise le lecteur. Son second roman sort à Dublin le 8 janvier, espérons qu’il sera traduit !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.