Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Tailleur de pierre - Camilla Lackberg

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

8 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 20 août 2017
    Le Tailleur de pierre - Camilla Lackberg

    Le tailleur de pierre : publié en Suède en 2005 sous le titre original de "Stenhuggaren" ( France 2011 ).

    Octobre. Sara une enfant de sept ans est retrouvée noyée au large de Fjällbacka par un pêcheur de homard. L’autopsie révèle un meurtre et bien d’autres surprises et interrogations. L’inspecteur Patrik Hedström à la tête d’une petite équipe d’enquêteurs du commissariat de Tanumshed est chargé d’élucider cette énigme. Le lecteur découvre, comme dans les deux premiers tomes de cette série, le quotidien et les difficultés professionnelles du groupe.

    Erica a accouchée d’une petite fille, Maja, qui a maintenant deux mois. C’est une mère soucieuse, éreintée par sa maternité. Elle se néglige et délaisse sa maison. Patrik son compagnon est tout aussi déconcerté que la maman. La mère de Sara est une amie d’Erica. Pourquoi la famille de Sara a-t-elle été frappée par ce drame ?

    Le lecteur de Camilla Läckberg a l’habitude d’être confronté à une intrigue sur deux époques. Le second récit de ce roman se passe dans les années 1920. Agnès une fille de bonne famille s’éprend d’Anders un modeste et pauvre tailleur de pierre. Enceinte, elle est rejetée par sa famille. Agnès, Anders et leur fille Mary vont vivre un calvaire. La dure vie des tailleurs de pierre du Bohuslän fut pour moi une découverte instructive.

    La maternité et l’enfance forment le point central du roman : joie et difficultés des parents mais surtout maladies qui font leur désespoir et parfois violences faîtes aux enfants. Camilla Läckberg rassemble lentement les nombreuses pièces d’un puzzle. Ce n’est que dans les dernières pages que les deux récits se rejoignent et que les drames du passé expliquent la tragédie du présent.

    C’est le troisième titre de la série, pour le tome 2 voir ici http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2016/10/camilla-lackberg-suite.html .

  • 1001histoires 20 août 2017
    Le Tailleur de pierre - Camilla Lackberg

    Le tailleur de pierre : publié en Suède en 2005 sous le titre original de "Stenhuggaren" ( France 2011 ).

    Octobre. Sara une enfant de sept ans est retrouvée noyée au large de Fjällbacka par un pêcheur de homard. L’autopsie révèle un meurtre et bien d’autres surprises et interrogations. L’inspecteur Patrik Hedström à la tête d’une petite équipe d’enquêteurs du commissariat de Tanumshed est chargé d’élucider cette énigme. Le lecteur découvre, comme dans les deux premiers tomes de cette série, le quotidien et les difficultés professionnelles du groupe.

    Erica a accouchée d’une petite fille, Maja, qui a maintenant deux mois. C’est une mère soucieuse, éreintée par sa maternité. Elle se néglige et délaisse sa maison. Patrik son compagnon est tout aussi déconcerté que la maman. La mère de Sara est une amie d’Erica. Pourquoi la famille de Sara a-t-elle été frappée par ce drame ?

    Le lecteur de Camilla Läckberg a l’habitude d’être confronté à une intrigue sur deux époques. Le second récit de ce roman se passe dans les années 1920. Agnès une fille de bonne famille s’éprend d’Anders un modeste et pauvre tailleur de pierre. Enceinte, elle est rejetée par sa famille. Agnès, Anders et leur fille Mary vont vivre un calvaire. La dure vie des tailleurs de pierre du Bohuslän fut pour moi une découverte instructive.

    La maternité et l’enfance forment le point central du roman : joie et difficultés des parents mais surtout maladies qui font leur désespoir et parfois violences faîtes aux enfants. Camilla Läckberg rassemble lentement les nombreuses pièces d’un puzzle. Ce n’est que dans les dernières pages que les deux récits se rejoignent et que les drames du passé expliquent la tragédie du présent.

    C’est le troisième titre de la série, pour le tome 2 voir ici http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2016/10/camilla-lackberg-suite.html .

  • 1001histoires 20 août 2017
    Le Tailleur de pierre - Camilla Lackberg

    Le tailleur de pierre : publié en Suède en 2005 sous le titre original de "Stenhuggaren" ( France 2011 ).

    Octobre. Sara une enfant de sept ans est retrouvée noyée au large de Fjällbacka par un pêcheur de homard. L’autopsie révèle un meurtre et bien d’autres surprises et interrogations. L’inspecteur Patrik Hedström à la tête d’une petite équipe d’enquêteurs du commissariat de Tanumshed est chargé d’élucider cette énigme. Le lecteur découvre, comme dans les deux premiers tomes de cette série, le quotidien et les difficultés professionnelles du groupe.

    Erica a accouchée d’une petite fille, Maja, qui a maintenant deux mois. C’est une mère soucieuse, éreintée par sa maternité. Elle se néglige et délaisse sa maison. Patrik son compagnon est tout aussi déconcerté que la maman. La mère de Sara est une amie d’Erica. Pourquoi la famille de Sara a-t-elle été frappée par ce drame ?

    Le lecteur de Camilla Läckberg a l’habitude d’être confronté à une intrigue sur deux époques. Le second récit de ce roman se passe dans les années 1920. Agnès une fille de bonne famille s’éprend d’Anders un modeste et pauvre tailleur de pierre. Enceinte, elle est rejetée par sa famille. Agnès, Anders et leur fille Mary vont vivre un calvaire. La dure vie des tailleurs de pierre du Bohuslän fut pour moi une découverte instructive.

    La maternité et l’enfance forment le point central du roman : joie et difficultés des parents mais surtout maladies qui font leur désespoir et parfois violences faîtes aux enfants. Camilla Läckberg rassemble lentement les nombreuses pièces d’un puzzle. Ce n’est que dans les dernières pages que les deux récits se rejoignent et que les drames du passé expliquent la tragédie du présent.

    C’est le troisième titre de la série, pour le tome 2 voir ici http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2016/10/camilla-lackberg-suite.html .

  • 1001histoires 20 août 2017
    Le Tailleur de pierre - Camilla Lackberg

    Le tailleur de pierre : publié en Suède en 2005 sous le titre original de "Stenhuggaren" ( France 2011 ).

    Octobre. Sara une enfant de sept ans est retrouvée noyée au large de Fjällbacka par un pêcheur de homard. L’autopsie révèle un meurtre et bien d’autres surprises et interrogations. L’inspecteur Patrik Hedström à la tête d’une petite équipe d’enquêteurs du commissariat de Tanumshed est chargé d’élucider cette énigme. Le lecteur découvre, comme dans les deux premiers tomes de cette série, le quotidien et les difficultés professionnelles du groupe.

    Erica a accouchée d’une petite fille, Maja, qui a maintenant deux mois. C’est une mère soucieuse, éreintée par sa maternité. Elle se néglige et délaisse sa maison. Patrik son compagnon est tout aussi déconcerté que la maman. La mère de Sara est une amie d’Erica. Pourquoi la famille de Sara a-t-elle été frappée par ce drame ?

    Le lecteur de Camilla Läckberg a l’habitude d’être confronté à une intrigue sur deux époques. Le second récit de ce roman se passe dans les années 1920. Agnès une fille de bonne famille s’éprend d’Anders un modeste et pauvre tailleur de pierre. Enceinte, elle est rejetée par sa famille. Agnès, Anders et leur fille Mary vont vivre un calvaire. La dure vie des tailleurs de pierre du Bohuslän fut pour moi une découverte instructive.

    La maternité et l’enfance forment le point central du roman : joie et difficultés des parents mais surtout maladies qui font leur désespoir et parfois violences faîtes aux enfants. Camilla Läckberg rassemble lentement les nombreuses pièces d’un puzzle. Ce n’est que dans les dernières pages que les deux récits se rejoignent et que les drames du passé expliquent la tragédie du présent.

    C’est le troisième titre de la série, pour le tome 2 voir ici http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2016/10/camilla-lackberg-suite.html .

  • 1001histoires 20 août 2017
    Le Tailleur de pierre - Camilla Lackberg

    Le tailleur de pierre : publié en Suède en 2005 sous le titre original de "Stenhuggaren" ( France 2011 ).

    Octobre. Sara une enfant de sept ans est retrouvée noyée au large de Fjällbacka par un pêcheur de homard. L’autopsie révèle un meurtre et bien d’autres surprises et interrogations. L’inspecteur Patrik Hedström à la tête d’une petite équipe d’enquêteurs du commissariat de Tanumshed est chargé d’élucider cette énigme. Le lecteur découvre, comme dans les deux premiers tomes de cette série, le quotidien et les difficultés professionnelles du groupe.

    Erica a accouchée d’une petite fille, Maja, qui a maintenant deux mois. C’est une mère soucieuse, éreintée par sa maternité. Elle se néglige et délaisse sa maison. Patrik son compagnon est tout aussi déconcerté que la maman. La mère de Sara est une amie d’Erica. Pourquoi la famille de Sara a-t-elle été frappée par ce drame ?

    Le lecteur de Camilla Läckberg a l’habitude d’être confronté à une intrigue sur deux époques. Le second récit de ce roman se passe dans les années 1920. Agnès une fille de bonne famille s’éprend d’Anders un modeste et pauvre tailleur de pierre. Enceinte, elle est rejetée par sa famille. Agnès, Anders et leur fille Mary vont vivre un calvaire. La dure vie des tailleurs de pierre du Bohuslän fut pour moi une découverte instructive.

    La maternité et l’enfance forment le point central du roman : joie et difficultés des parents mais surtout maladies qui font leur désespoir et parfois violences faîtes aux enfants. Camilla Läckberg rassemble lentement les nombreuses pièces d’un puzzle. Ce n’est que dans les dernières pages que les deux récits se rejoignent et que les drames du passé expliquent la tragédie du présent.

    C’est le troisième titre de la série, pour le tome 2 voir ici http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2016/10/camilla-lackberg-suite.html .

  • 1001histoires 20 août 2017
    Le Tailleur de pierre - Camilla Lackberg

    Le tailleur de pierre : publié en Suède en 2005 sous le titre original de "Stenhuggaren" ( France 2011 ).

    Octobre. Sara une enfant de sept ans est retrouvée noyée au large de Fjällbacka par un pêcheur de homard. L’autopsie révèle un meurtre et bien d’autres surprises et interrogations. L’inspecteur Patrik Hedström à la tête d’une petite équipe d’enquêteurs du commissariat de Tanumshed est chargé d’élucider cette énigme. Le lecteur découvre, comme dans les deux premiers tomes de cette série, le quotidien et les difficultés professionnelles du groupe.

    Erica a accouchée d’une petite fille, Maja, qui a maintenant deux mois. C’est une mère soucieuse, éreintée par sa maternité. Elle se néglige et délaisse sa maison. Patrik son compagnon est tout aussi déconcerté que la maman. La mère de Sara est une amie d’Erica. Pourquoi la famille de Sara a-t-elle été frappée par ce drame ?

    Le lecteur de Camilla Läckberg a l’habitude d’être confronté à une intrigue sur deux époques. Le second récit de ce roman se passe dans les années 1920. Agnès une fille de bonne famille s’éprend d’Anders un modeste et pauvre tailleur de pierre. Enceinte, elle est rejetée par sa famille. Agnès, Anders et leur fille Mary vont vivre un calvaire. La dure vie des tailleurs de pierre du Bohuslän fut pour moi une découverte instructive.

    La maternité et l’enfance forment le point central du roman : joie et difficultés des parents mais surtout maladies qui font leur désespoir et parfois violences faîtes aux enfants. Camilla Läckberg rassemble lentement les nombreuses pièces d’un puzzle. Ce n’est que dans les dernières pages que les deux récits se rejoignent et que les drames du passé expliquent la tragédie du présent.

    C’est le tome 3 de la série.

  • 1001histoires 20 août 2017
    Le Tailleur de pierre - Camilla Lackberg

    Le tailleur de pierre : publié en Suède en 2005 sous le titre original de "Stenhuggaren" ( France 2011 ).

    Octobre. Sara une enfant de sept ans est retrouvée noyée au large de Fjällbacka par un pêcheur de homard. L’autopsie révèle un meurtre et bien d’autres surprises et interrogations. L’inspecteur Patrik Hedström à la tête d’une petite équipe d’enquêteurs du commissariat de Tanumshed est chargé d’élucider cette énigme. Le lecteur découvre, comme dans les deux premiers tomes de cette série, le quotidien et les difficultés professionnelles du groupe.

    Erica a accouchée d’une petite fille, Maja, qui a maintenant deux mois. C’est une mère soucieuse, éreintée par sa maternité. Elle se néglige et délaisse sa maison. Patrik son compagnon est tout aussi déconcerté que la maman. La mère de Sara est une amie d’Erica. Pourquoi la famille de Sara a-t-elle été frappée par ce drame ?

    Le lecteur de Camilla Läckberg a l’habitude d’être confronté à une intrigue sur deux époques. Le second récit de ce roman se passe dans les années 1920. Agnès une fille de bonne famille s’éprend d’Anders un modeste et pauvre tailleur de pierre. Enceinte, elle est rejetée par sa famille. Agnès, Anders et leur fille Mary vont vivre un calvaire. La dure vie des tailleurs de pierre du Bohuslän fut pour moi une découverte instructive.

    La maternité et l’enfance forment le point central du roman : joie et difficultés des parents mais surtout maladies qui font leur désespoir et parfois violences faîtes aux enfants. Camilla Läckberg rassemble lentement les nombreuses pièces d’un puzzle. Ce n’est que dans les dernières pages que les deux récits se rejoignent et que les drames du passé expliquent la tragédie du présent.

    C’est le troisième titre de la série

  • mimi85600 10 juillet 2019
    Le Tailleur de pierre - Camilla Lackberg

    Ce fut un réel plaisir de retrouver Patrick et Erica, les personnages emblématiques de Camilla Lackberg ainsi que Martin et les autres personnages secondaires découverts dans les précédents tomes.

    Dans ce troisième opus, tandis qu’Erica peine à trouver ses marques avec sa petite fille de deux mois, Patrick est confronté à un crime particulièrement horrible. En effet, un pêcheur a retrouvé un corps dans ses filets de pêche. Mais pas n’importe quel corps, celui de Sarah, une enfant de 7 ans, morte par noyade à première vue.

    Durant tout le roman, nous suivons donc cette nouvelle enquête mais également, en parallèle, l’histoire d’un tailleur de pierre ayant vécu à Fjällbacka dans les années 20.

    Y a-t-il un rapport entre les deux histoires ? Et s’il y en a un, quel est-il ?

    Ce troisième opus est selon moi un excellent cru où Camilla Lackberg entremêle les différentes histoires avec brio et nous entraîne dans une enquête haletante qu’il est difficile de lâcher avant la fin.

    Et quelle fin glaçante ! Je n’ai rien vu venir. L’auteur a l’art et la manière de nous emmener là où on ne s’attend pas, c’est le moins que l’on puisse dire.

    J’ai adoré ce roman (comme les précédents) et j’ai hâte de découvrir le suivant. Si vous n’avez pas encore succombé à la plume de Camilla Lackberg, je n’ai qu’un mot à vous dire : FONCEZ !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.