Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les Nouvelles Enquêtes de Maigret - Georges Simenon

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Vols, suicides, meurtres et disparitions étranges, tel est le quotidien du célèbre commissaire Maigret. Observateur et fin psychologue, Maigret n’a nul besoin de techniciens de scène de crime et autres experts ; il lui suffit de se laisser guider par son instinct et sa connaissance de l’homme. Des bars de Pigalle aux pensions de famille, des appartements bourgeois aux squares parisiens, chaque nouvelle enquête est pour lui une manière de s’immerger dans la comédie humaine.

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Polars urbains 9 avril 2019
    Les Nouvelles Enquêtes de Maigret - Georges Simenon

    Les nouvelles enquêtes de Maigret, parues en 1944, rassemble 17 nouvelles de Georges Simenon (sur 28 en tout). Ce recueil réunit deux séries de nouvelles.

    La première comprend des nouvelles assez courtes : La Péniche aux deux pendus, L’Affaire du boulevard Beaumarchais, La Fenêtre ouverte, Monsieur Lundi, Jeumont, 51 minutes d’arrêt !, Peine de mort, Les Larmes de bougie, Rue Pigalle et Une erreur de Maigret. Toutes ont été écrites à Neuilly-sur-Seine, en octobre 1936 et publiées dans Paris Soir, Dimanche.

    La seconde comprend des nouvelles plus longues, presque des novelettes : L’Amoureux de Mme Maigret, La Vieille Dame de Bayeux, L’Auberge aux noyés, Stan-le-tueur, L’Étoile du Nord, Tempête sur la Manche, Mademoiselle Berthe et son amant et Le Notaire de Châteauneuf. Ecrites en mars 1938 à Porquerolles, Var, elles ont été publiées dans Police-film/Police-roman, des fascicules hebdomadaires de 16 pages au format 26,5 x 17,5 cm. Deux autres nouvelles, Ceux du Grand café (une des meilleurs à mon avis) et L’improbable M. Owen, font également partie de cette série, mais n’ont pas été retenues dans l’édition de 1944.

    Simenon ne fut pas qu’un grand romancier, ce fut également un excellent nouvelliste. Même si les nouvelles qui figurent dans ce recueil furent des œuvres de commande pour un journal populaire du soir et pour une collection d’histoire criminelles à bon marché, et que leur la rédaction de chaque série ne lui pris pas plus d’un mois, il sut y mettre tout son talent et fournir en quelques pages un drame et une atmosphère à ses lecteurs, ce « dramatique quotidien » que définit Dominique Fernandez comme le « frottement sans gloire entre les êtres les plus communs. »

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.