Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

May Fly - Gérard Coquet

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Salvatore Bonato est un homme prudent et matois qui a toujours géré sa vie en bon père de famille. Mais est-il possible d’en être un quand on est le comptable du terrorisme et que l’on vient d’en détourner les fonds ? Devant le monstre qu’il a réveillé, il choisit de se placer sous la protection de la police, accepte de livrer ses secrets, mais pose une condition : que Ciara McMurphy recueille sa confession. C’est aussi lui qui impose l’endroit de la rencontre : Inishbofin, une île au large des côtes du Connemara. Inishbofin, c’est l’île de la vieille femme et de sa vache blanche. Dans la légende celtique, quand elles émergent du brouillard et errent sur les plages de galets, c’est pour annoncer un désastre. Et pour Ciara, c’est un mauvais souvenir. Quand elle avait quatre ans, c’est sur ce caillou perdu en face de la pointe d’Aughrus que sa mère s’est noyée. Pourquoi l’Italien a-t-il décidé de se mettre en scène là-bas ? Quelle idée a-t-il en tête ? Comment se comporte une truite vorace devant les ailes diaphanes d’une May Fly ?

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 9 août 2021
    May Fly - Gérard Coquet

    Un polar d’excellente facture nous est livré à la faveur des battements d’ailes translucides de la May fly. L’action se déroule en Irlande sur l’île de Inishbofin, c’est le lieu isolé et battu par les vents qu’à choisi Salvatore Bonato pour trahir les siens contre la protection de la Police, il ne divulguera ses secrets qu’à Ciara McMurphy. Un style unique très imagé, je ne me lasse pas des descriptions de ce qui fait l’Irlande, ses pubs, son whiskey, sa Guinness et ses joueurs de fléchettes. Une plume mordante, incisive qui vient décoiffer et dépoussiérer nos habitudes de lecteurs. Un démarrage sur les chapeaux de roue avec un premier chapitre dur à encaisser et qui donne le ton de la violence à laquelle nous seront confrontés. Une intrigue riche à multiples facettes qui fait intervenir un grand nombre de personnages et aurait facilement pu me perdre mais c’était sans compter le talent de l’auteur pour nous mener à bon port. On ne s’ennuie pas une seconde, de l’action comme s’il en pleuvait, on est parfaitement raccord avec le climat humide et frisquet de novembre. Les confessions de Bonato font avancer l’intrigue pas à pas et nous plonge en plein trafic mafieux des pays de l’Est. Le trio que forment Ciara, Cobra et Bryan (non, Bryan is not in the kitchen) est complémentaire et chacun à son rôle à jouer. Ils sont sous la houlette de leur cheftaine Margaret Robinson qui pourrait passer pour Margaret Thatcher et ce n’est pas peu dire. Au fil des pages on rencontrera des personnages attachants comme certains vieux garants des traditions celtiques, on reste cependant en dehors du folklore dans une Irlande rude en prise avec la nature et les ressacs de la mer. Quitte à prendre les choses à rebrousse poil, je vais m’empresser de lire les deux romans précédents de Gérard Coquet où Ciara McMurphy fait son apparition Connemara black et L’aigle des tourbières. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.