Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Meurs, mon ange - Clarence Pitz

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Amsterdam : Anja n’est plus que l’ombre d’elle-même depuis la disparition énigmatique de son mari et de sa fille. Alcool, drogue et factures impayées rythment son quotidien et creusent sa solitude. Par crainte de terminer à la rue, elle accepte un boulot sordide, mais bien rémunéré. Alors qu’elle remonte peu à peu la pente, son passé ressurgit et la gifle en plein visage. Au milieu d’un quartier populaire, un cadavre sans tête est retrouvé pendu à une grue. Karel Jacobs, inspecteur bruxellois, est appelé en tant que consultant. Rapidement écarté de l’affaire, il décide d’enquêter dans l’ombre. Indonésie : Des corps décapités sont abandonnés dans des sites touristiques à Bali. Guntur, flic à Jakarta, est éloigné de son service par l’agence anticorruption et muté sur les lieux. Dans une forêt luxuriante, Eko et Taufik sont les cibles d’un ennemi dont ils ignorent tout. Blessés et épuisés, ils devront faire un choix. Fuir ou affronter les traditions de leurs ancêtres.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Sazbook72 15 mai 2022
    Meurs, mon ange - Clarence Pitz

    😒Je termine cette lecture avec une impression de ne pas avoir compris ce que L’autrice voulait raconter.

    Le style de C.P. est pas toujours facile à suivre (on saute d’un personnage à l’autre) même si les chapitres sont courts.

    Beaucoup de trop personnages, dont le passé est évoqué mais trop brièvement à mon goût 🤔.

    Quand on arrive à la fin du récit, on se demande qu’est-ce qu’ils ont apporté ??? (Guntur,Karel,Borremans)

    Le final fait penser à action-poursuite mais un peu bâcler 😒

    Ce thriller nous fait découvrir l’Indonésie, entre douceur ,paradis et enfer.😊

    Ce thriller ne m’a pas trop convaincu, le côtés "too much" a pris le pas sur l’intrigue qui manque de corps !!!! (Pas de cadavre !!).🙄

    Note : ❤❤/5

    Résumé ;
    On suit le destin de 4 personnes : Anja droguée,alcoolique depuis la disparition de son mari Erwin et sa fille Mia. Guntur flic des stups de Djakarta,KKP (la brigade anti-corruption) enquête sur lui . Karel flic Belge qui poursuit un tagueur qui signe en son nom.Pour finir Borreman un flic hollandais qui est l’agent de liaison de Karel lors de son enquête aus Pays Bas qui recherche des opportunités de carrière.
    Tous ses personnages (et quelques personnages secondaires en plus) vont se croiser à travers une décapitation et 3 morts sur un site touristiques en Indonésie.

  • Musemania 24 février 2022
    Meurs, mon ange - Clarence Pitz

    N’emploie-t-on pas souvent le fameux diction qui dit : « Nul n’est prophète en son pays » ? Si, très souvent d’ailleurs. C’est ainsi que je caractériserais mon rapport à la littérature belge et surtout, en matière de littérature noire. Au fil de mes lectures, je me rends compte que nous avons de véritables pépites dans le genre et pourtant, on passe souvent à côté. Eh bien, c’est vraiment dommage !

    C’est ainsi que je me suis plongée dans la lecture du troisième thriller de Clarence Pitz, « Meurs mon ange ». Je l’ai dévoré en moins de jours qu’il ne faut pour le dire. J’avais déjà beaucoup apprécié son précédent, « Ineffaçables » et pourtant, son troisième est encore un cran au-dessus ! Ma chronique est toujours disponible sur mon blog, si vous ne l’avez pas vue passer.

    Pour éviter d’avoir le même désarroi que moi, je vous conseille vivement de lire « Ineffaçables » pas trop longtemps avant de vous plonger dans celui-ci. Ils sont intimement liés et pour la construction des personnages, je vous le recommande !

    Quoiqu’il en soit, même si cela faisait un petit temps que j’avais lu le précédent livre de Clarence Pitz, mon plaisir n’en a pas été amoindri. C’est une vraie escapade bien noire qu’elle vous propose entre la Belgique, la Hollande et l’Indonésie. Que ce soit le récit ou l’atmosphère, tout y est finement ciselé !

    Malgré ses plus de 420 pages, vous ne vous ennuierez à aucun moment. L’intrigue est très fournie et immersive. Je trouve que son habilité de narratrice évolue au fil de ses livres et c’est jouissif pour nous lecteurs. La psychologie des différents protagonistes est vraiment travaillée offrant précieusement une place à chacun.

    N’hésitez pas à vous faire un petit mémo des différents personnages pour éviter de vous perdre au cas où vous n’auriez pas la mémoire des noms.

    Vous l’aurez compris : ce thriller est, selon moi, une vraie réussite. Je vous le recommande vivement. En plus d’être charmante, Clarence Pitz est l’une de nos meilleurs plumes de la littérature noire et nous devons être fiers d’avoir une si talentueuse représentante !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.