Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Nesto Burma, les loups de Belleville - Serguei Dounovetz

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Les loups sont entrés dans Paris...

Quand un de ses potes se fait dessouder, Nestor Burma l’a plutôt mauvaise.
Alors il décide de reprendre l’enquête de Niki Java, son ami journaliste, histoire de connaître la vérité.
Et quand Burma commence à crier au loup, il est de bon ton de faire profil bas chez les néo-fascistes...

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Les Lectures de Maud 9 mai 2019
    Nesto Burma, les loups de Belleville - Serguei Dounovetz

    Un régal de retrouver le personnage de Nestor Burma dans une enquête qui se déroule de nos jours.

    Alors que son meilleur ami, journaliste, meurt, Nestor va poursuivre son enquête afin de retrouver le ou les coupables de ce crime. Il n’a aucune idée du guêpier dans lequel il va se fourrer, corps et âme. De découvertes en déconvenues, multipliant les fausses pistes, Nestor va se retrouver au centre d’un contexte géopolitique qui le dépasse. Faisait profil bas avec la Commissaire qui ne le perd pas des yeux, se rapprochant des services secrets ; il s’acoquine avec la loi et va faire éclater au grand jour un scandale où la diplomatie a des soucis à se faire. Au programme, armes, drogue, prostitution, et services étrangers.

    Un Nestor, totalement dans la veine du personnage, gentleman, sarcastique et fin limier qui ne lâche rien. Il aime les femmes, est bon vivant et n’hésite pas à se mettre en danger pour découvrir la vérité. Entouré de sa secrétaire et de son acolyte ; il ne vont avoir de cesse de démêler ce nœuds de vipères, quitte à réveiller les Loups. Personnage à la fois touchant et attachant, frôlant la ligne rouge, afin de rendre justice. Chevalier, à bord de sa voiture rouge, au grand cœur, qui va secourir billet en tête ceux qui en ont besoin, quitte à se mettre lui-même en très grand danger.

    L’auteur, signe ici, un merveilleux premier volet de la série. Un style très travaillé, à la fois humoristique, sarcastique et littéraire. Une très agréable lecture, très bien rythmée, surprenante, les ennemis ne sont pas forcément ceux désignés. Le profil de Nestor colle parfaitement au personnage d’origine, tout en lui rajoutant quelques touches très appréciables. De nombreux rebondissements entraînent le lecteur au fil des pages. L’empathie est présente, on s’identifie et on se fait agréablement avoir. Je découvre cette plume qui m’a ravie et je lirai de nouveaux les épisodes suivants de Nestor, mais aussi les autres œuvres de l’auteur. Du panache, c’est direct, tranchant et même parfois très poétique, tant les jongleries de langage sont habiles. Je ne vous en dis pas plus, découvrez-le par vous-même !!!!

  • Mes évasions livresques 13 juin 2019
    Nesto Burma, les loups de Belleville - Serguei Dounovetz

    French Pulp Éditions a ressuscité le personnage de Léo Malet, créé en 1942. Personnage emblématique du polar français, ces nouvelles enquêtes de Nestor Burma respectent l’ambiance originale des enquêtes du détective privé, se passent chacune dans un arrondissement différent de Paris ainsi que dans les grandes capitales européennes du XXIe siècle et sont écrits par des auteurs contemporains avec un cahier des charges à respecter.
    Ces nouvelles enquêtes qui mènent le héros dans notre monde moderne, utilisent les nouvelles technologies et sont confrontées à des thèmes et problématiques contemporaines.

    Ici, Serguei Dounovetz, qui inaugure ces nouvelles enquêtes, nous emmène dans le XXe arrondissement dans une enquête mêlant les Loups Gris, organisation armée ultranationaliste turque, mouvement décrit comme néo-fasciste et la résistance kurde.
    Lorsque Niki Java, le meilleur ami de Nestor Burma, est assassiné, le détective décide de reprendre l’enquête de son ami journaliste et se retrouve vite confronté à une affaire géopolitique mêlant ambassadeur, président, résistants, meurtres, vengeance, ...

    Une enquête fort bien rythmée et pleine de panache avec un Nestor Burma en grande forme avec sa gouaille légendaire et son don de se mettre les forces de police à dos et les belles femmes dans la poche.

    Une enquête captivante qui nous entraîne dans un arrondissement plein de mystères et de connexions inattendues.

    Une belle découverte que cette nouvelle mouture du personnage franchouillard de Léo Malet.

    Une évasion livresque surprenante.

  • Sharon 16 juillet 2019
    Nesto Burma, les loups de Belleville - Serguei Dounovetz

    Ce livre est la deuxième écriture moderne du personnage de Nestor Burma que j’ai lue. Cette nouvelle série a été écrite avec l’accord de Jacques Malet, fils de Léo, et ce qui me frappe comme dans ma première lecture est que l’esprit du personnage est respecté, tout en étant modernisé.
    L’histoire commence pourtant assez mal pour Nestor (j’étais quant à moi dans la queue pour la caisse) : son ami journaliste Niki Java est mort et il se rend à son enterrement. Note : les scènes d’enterrement sont particulièrement casse-gueule, j’ai parfois l’impression que les personnes qui les écrivent ne sont jamais allées à un enterrement. Et bien là, croyez-moi, j’y étais, à cet enterrement, peut-être aussi parce qu’il était hors-norme (tous les enterrements le sont, sauf dans les films ou les séries télévisées) et que la soeur de Nikki a bien l’intention que justice soit rendue à son frangin. Parce qu’il a été assassiné, Niki, elle en est certaine, et cela ne va pas se passer comme ça, non mais ho ! Nestor a un peu des doutes, lui aussi, sur le fait que la jeune femme en question soit bien la soeur de Niki mais un fait lui fait comprendre que seule un membre de la famille de Niki pourrait réagir ainsi ! Et notre détective n’est pas au bout de ses surprises.

    Cette enquête est fortement ancrée dans l’actualité, celle qui est très vite oubliée parce qu’un sujet chasse l’autre, parce qu’il est "nécessaire" de maintenir de bonne relation avec nos voisins, surtout si l’on souhaite commercer avec eux tranquillement. Oui, il n’y a plus de guerre en Europe depuis longtemps. Officiellement. On oublie tous celles qui ne disent pas leur nom, celles à qui on ne veut pas donner de nom. Nestor se retrouve impliqué dans cette affaire non pas malgré lui, mais parce qu’il est toujours impliqué pour défendre les droits de ceux que l’on bafoue, que ce soient des hommes ou des femmes, comme ici. Attention ! Il ne s’agit pas de présenter un monde manichéen, et de présenter les femmes comme des êtres toujours angéliques. Il en est au moins une qui ne veut que le confort, des privilèges, le pouvoir, et est prête à piétiner tout le monde autour d’elle pour conserver cette situation. Il est des femmes qui, après avoir été brisées, se reconstruisent, se renforcent, et sont prêtes à livrer bataille. Il n’est pas, dans cette intrigue, de personnes qui laissent indifférents, pas de personnages moyens, mous, mal construits. Ils sont tous nettement caractérisés, déterminés - à quoi ? La poursuite du récit nous le dira.

  • jml38 27 octobre 2019
    Nesto Burma, les loups de Belleville - Serguei Dounovetz

    Le Nestor Burma nouveau est arrivé. La nouvelle série reprend la formule historique d’une enquête par arrondissement de Paris, Serguei Dounovetz ouvrant le bal avec le 20ème.

    La remise au goût du jour du célèbre privé de Léo Malet s’accompagne de quelques changements notoires. Modernité oblige, l’agence FIAT LUX se voit affublée d’un .com qui ferait certainement sourire l’illustre auteur. Exit le commissaire Florimond Faroux, paix à son âme, remplacé au quai des Orfèvres par sa fille Stéphanie. La secrétaire favorite de Burma change de prénom et de couleur, devenant Kardiatou, une belle métisse. Ce qui ne change pas en revanche c’est l’adoration que lui porte le détective, pas insensible aux charmes féminins en général, et à ceux de son employée en particulier. Pour compléter l’équipe, Burma peut compter sur Mansour, jeune des « quartiers » aux multiples talents et connaissances, geek à ses heures.

    Conforme au modèle d’origine, la capacité du détective à se trouver en périlleuse posture et se mettre dans les embrouilles est intacte, surtout quand un de ses amis est impliqué dans lesdites embrouilles. Fidèle en amitié le Nestor, même s’il n’éprouve aucune honte à lutiner la petite amie de son pote.

    Côté intrigue, je dois avouer que nous somme plutôt bien servis avec une histoire assez complexe de dossier compromettant que beaucoup de monde recherche, ne lésinant pas sur les moyens. le
    MIT, service de renseignement turc, se trouve en bonne place dans une course à l’échalote sanglante, à laquelle participent également les Loups gris, groupuscule terroriste plus ou moins à la solde de cette mite, pardon de ce MIT, le PKLF, Parti Kurde de Libération de la Femme, sorte de PKK au féminin – pour PKK voir son wiki habituel -, un trafiquant d’armes et même une mère maquerelle. le tout orchestré par Marchand – Yves pas Guy –, agent de la DGSE se démenant pour gérer au mieux les intérêts évidemment supérieurs de la France sans fâcher une nation étrangère et souveraine.

    Côté action ce n’est pas mal non plus. Les balles sifflent, les coups sur la tête pleuvent, surtout sur celle de Burma. Il y a des kidnappings, des interrogatoires, des sauvetages inespérés, des actes héroïques, tout ce qu’il faut pour ne pas s’ennuyer.

    Là où Léo Malet utilisait un langage populaire, plein de gouaille, riche en argot, Serguei Dounovetz s’inspire plus d’un style humoristique rappelant un peu San-Antonio, proposant quasiment un jeu de mots par phrase, du plus fin au plus lourdingue, la balance ne penchant pas toujours du côté de la subtilité. Cette légère tendance de l’auteur à céder à la facilité représente la seule petite réserve que j’émettrais sur ce roman, au demeurant fort divertissant.

    Un retour de Nestor Burma sur le devant de la scène plutôt réussi qui donne envie de poursuivre cette nouvelle découverte des arrondissements de Paris en sa compagnie, d’autant plus que les balades s’annoncent des plus variées au vu des auteurs qui ont déjà pris la suite de Serguei Dounovetz.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.