Tout le monde te haïra - Alexis Aubenque

Notez
Notes des internautes
2
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Tout le monde te haïra White Forest, petite ville côtière du sud de l’Alaska, est en émoi. Pris dans les glaces, un navire ayant sombré en 1920 vient d’être découvert. Les corps des marins en ont été extraits, mais une centaine d’orphelins qui étaient sur le bateau manquent au macabre décompte. C’est dans cette étrange atmosphère que débarque Alice Lewis, qui cherche sa soeur disparue. Pour l’aider, elle engage un ancien flic au passé trouble devenu détective privé, Nimrod Russell : De l’autre côté de la ville, la lieutenante Tracy Bradshaw enquête sur un crime sordide.

Vos avis

  • Ophé Lit 27 décembre 2018
    Tout le monde te haïra - Alexis Aubenque

    Tout le monde te haïra d’Alexis Aubenque ; chronique de l’horreur…

    L’Alaska et ses espaces désertiques, l’Alaska et ses paysages à couper le souffle, l’Alaska et le froid…
    L’Alaska que je connaissais par divers films a pris un tout autre visage entre les lignes de Tout le monde te haïra. C’est une Alaska terre d’horreurs et de l’innommable que j’ai découvert dans ce roman et c’est un voyage que je ne suis pas prête d’oublier.

    Dans une petite ville côtière au sud de cet état, des plongeurs tombent nez à nez avec des cadavres emprisonnés dans la glace. Ces dépouilles sont celles de marins dont le navire « le new horizon » a sombré en 1920. Peu à peu le fleuve rejette des corps, lentement, il les sème sur ses rives au gré de la fonte des glaces dans lesquels ils ont été emprisonnés. Mais tout le monde s’interroge… Où sont donc les orphelins ? Le bateau transportait des centaines d’enfants dont les corps n’ont pas refait surface.
    Quelques semaines après cette découverte, Alice débarque dans la commune portuaire avec au cœur, l’espoir de retrouver sa sœur. Elle embauche un détective privé, Nimrod Russel, pour l’aider dans ses recherches.
    La veille de l’arrivée d’Alice, un notable de la ville est retrouvé pendu par les pieds, éventré à l’aide d’une arme inuit, un hakapik. Le lieutenant Tracy Bradshaw, en charge de l’affaire, n’a jamais vu une telle horreur…

    Trois points de départ, trois histoires qui se croisent, se chevauchent, se séparent, s’enlacent pour nous conduire vers un final à couper le souffle.

    Une écriture dynamique, un style incisif et addictif, me voilà accro à la plume d’Alexis ! Pas un chapitre sans une nouvelle piste, de nouvelles interrogations, des impasses ou des déviations. Je me suis perdue dans mes hypothèses tant l’auteur nous entraîne habilement avec lui dans les méandres de son imagination.

    Esclavage, amitiés, haine, vengeance, traumatismes de l’enfance, déviances sexuelles ou encore manipulation mentale, tant de sujets qu’ Alexis traite habilement tout au long de ce roman qui m’a coupé du monde le temps de sa lecture. Cinq cents pages dévorées avec une gourmandise proche de la gloutonnerie tant j’ai été avide de savoir : que sont devenus ces orphelins ? Pourquoi la sœur d’Alice a-t-elle brutalement quitté son mari et son fils ? Les inuits sont-ils vraiment responsables de la mort de ce notable connu et respecté de tous ?

    Entre mystères, conflits communautaires et jeux de pouvoirs Tout le monde te haïra m’a entraîné aux confins de l’horreur…

  • Plumesquale 27 décembre 2018
    Tout le monde te haïra - Alexis Aubenque

    Cela commence comme une simple double quête : la recherche d’une sœur disparue, et un mystère archéologique. Cela se termine en super carnage digne d’un film d’aventure avec Bruce Willis ou consort. J’ai été prise dans le fil de l’histoire jusqu’à la ligne finale. J’ai beaucoup aimé.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.