Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Après le jour - Christophe Molmy

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

17 #AvisPolar
6 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Christophe Molmy est chef de la BRI de Paris (Brigade de recherche et d’intervention, dite aussi Brigade antigang), service spécialisé dans la lutte contre le grand banditisme. Après le jour est son troisième roman.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • myfabulousreading 7 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    Lu dans le cadre de l’opération Club Sang. Merci à Bepolar et aux éditions La Martinière.

    Alors là les amis, prévoyez quelques heures devant vous pour ne pas être dérangés car une fois que vous l’aurez entre les mains, il sera difficile voire presque impossible de lâcher ce bouquin. Je l’ai dévoré, complètement happée par l’histoire et la construction ultra rythmée de ce vrai bon polar, écrit par un vrai flic et qui nous offre forcément un résultat à la hauteur de nos attentes.

    Le caïd Francois Legal, en a marre de moisir depuis des mois en quartier d’isolement de la prison où il doit purger les dernières années de sa peine, il veut rejoindre Diane, celle qu’il aime et qui l’a soutenu depuis tout ce temps, marre d’attendre, marre de subir, il prend la décision irrévocable de devenir indic....ou balance....selon le point de vue...

    Sauf que les événements et la poisse vont s’enchaîner à toute vitesse et l’enquête du départ va prendre une tournure totalement inattendue. Il y a de l’action, du calibre, de la castagne et on s’y croirait vraiment, certaines scènes comme les filatures étant si bien détaillées que l’on prend volontiers place aux côtés de Lelouedec et de sa brigade. Bon en même temps, l’auteur est un peu chef de la BRI à Paris donc clairement l’expérience apporte cette touche de véracité et d’authenticité qui nous permet une immersion totale dans son univers.

    D’autant plus que toute cette action est servie par des personnages de tous horizons et aux multiples facettes, des personnages qui peuvent même se révéler totalement machiavéliques ! La fin est quant à elle, glaçante !

    Si vous voulez passer un bon moment, tout en étant surpris et tenu en haleine alors allez-y, je doute que vous soyez déçus !

  • Karine Straub 10 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    J’ai lu « Après le jour » de Christophe MOLMY dans le cadre de l’opération Club Sang de Bepolar.fr
    Un roman policier aux multiples facettes qui décoiffe ! Un régal à lire !
    Christophe Molmy, chef de la BRI de Paris (brigade de recherche et d’intervention) nous livre ici un polar survolté. Il connait le côté flic et voyou et le maitrise parfaitement. Il fait court, juste, percutant.
    Francois Legal, en a marre de moisir en prison. Il n’a qu’une idée en tête : rejoindre Diane, la femme qu’il aime. Et pour ça il est prêt à tout, même à devenir indic. Il passe alors un marché avec Phiippe Lelouedec, policier expérimenté du "36". Cette alliance fonctionnera-t-elle ?
    Plusieurs enquêtes se croiseront, les dossiers se multiplieront : casses de bijouteries, business des crypto-monnaies et même enlèvement… jusqu’à un imprévu qui bousculera l’ordre établi.
    La plume de l’auteur est rythmée, authentique et très visuelle. On s’y croirait !
    La tension est présente tout au long du récit.
    La psychologie des personnages est travaillée avec soin. J’ai ressenti à travers les mots de l’auteur la solidarité qui unit ce groupe de flics au quotidien. J’ai particulièrement aimé le duo du vieux flic aguerri / jeune fliquette timide qui doit apprendre à faire confiance et à se faire confiance.
    J’ai passé un excellent moment de lecture.

  • marysoad 12 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    - Reçu dans le cadre de l’opération Club Sang-

    Dans ce livre, nous suivons plusieurs protagonistes : l’équipe de Philippe Lelouedec et une bande de criminels. Pour relier les deux, nous avons François Legal, tout juste sorti de prison et qui infiltre la bande pour rencarder la police.
    L’histoire est ficelée à merveille, avec des rebondissements !
    J’ai l’habitude des auteurs qui font des recherches sur le métier de policier, pour rendre leurs romans vivants et vrais.
    Ici, pas besoin de tout ça, car M. Molmy est chef de la BRI de Paris. Et ça se sent ! Nous retrouvons le jargon de la police, qui rend l’histoire authentique, et nous donne l’impression d’être des leurs.
    Chapeau à lui, car même si l’auteur est dans la police, il arrive à développer à merveille les personnages de Legal, Costa etc. et à se mettre dans leur peau.

    Le 5 étoiles n’était pas loin. J’aurais aimé une fin plus détaillée sur le devenir des protagonistes.

    ATTENTION SPOIL

    En effet, Dahan est tué par Legal, mais que devient Victoire, la mère d’Emma ?
    Au final, nous ne savons pas qui a tué la petite fille, j’aurais aimé que le livre lui rende justice.

    Si vous cherchez un roman rapide à lire, palpitant où vous ne voulez pas vous ennuyer avec des passages longs et lents, foncez !

  • 1001histoires 13 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    Ce roman permet de retrouver deux personnages mis en scène dans "Quelque part entre le bien et le mal" ( Éditions de La Martinière, 2018 ), l’expérimenté commandant Philippe Lelouedec de la PJ parisienne et Coline jeune débutante dans la police. L’auteur, Christophe Molmy est le patron de l’Antigang ( Brigade de Recherche et d’Intervention de la préfecture de police de Paris ) et il sait raconter des histoires plus vraies que nature.

    Pour sortir de prison où il purgeait une longue peine en quartier d’isolement, François est devenu un indic. Philippe sait que ce n’est pas facile de se fier à un mec qui balance ses potes. Commence alors entre le flic et le braqueur une subtile relation. Ne pas trop donner à l’autre, "ce que te demande un Tonton doit toujours valoir moins que ce qu’il t’apporte" explique Philippe à Coline. Coline Lafleur a quitté son commissariat de banlieue pour rejoindre le groupe que dirige Philippe Lelouedec, c’était son rêve même si ce n’est pas facile d’être une débutante à la PJ d’autant plus que le seul collègue dont elle se sentait proche a été tué en service. Ce drame l’a précipité dans le désarroi. L’attitude de Philippe, un chef secret et complexe, ne contribue pas à aider sa jeune collègue.

    Si les sentiments de Coline sont très présents tout au long du récit, il n’en est rien pour Philippe que l’auteur ne montre que sous l’aspect d’un professionnel compétent totalement accaparé par son travail. Grace aux révélations au compte-goutte de François qui peut aussi le planter à tout moment, Philippe veut prendre la bande à Costa en flag et cela impose patience, prudence et audace.

    François exprime aussi beaucoup de sentiments, d’abord sur sa solitude brute en quartier d’isolement. Il espérait tant de sa mise en liberté conditionnelle et retrouver l’amour de Diane mais à chaque fois qu’il est proche d’elle, elle s’éloigne. La lumière qui lui avait permis de tenir en prison s’éteint et le plonge peu-à-peu dans l’ombre. Il veut se venger sur les autres et se faire de l’argent, rapidement beaucoup d’argent.

    Costa est un casseur. Avec trois complices ils opèrent en province, taper des bijouteries dans des centres commerciaux fermés avant de fuir dans leur bolide et regagner la région parisienne. Le butin est revendu au prix de l’or mais cela rapporte finalement assez peu. L’argent file ... Alors il faut sans cesse recommencer. Il faudrait au moins une fois se faire beaucoup d’argent.

    Cela sent le vécu avec Christophe Molmy. L’emploi fréquent du vocabulaire emprunté tant aux flics qu’au banditisme renforce la véracité de ce polar très noir. Cela sent le vécu, la pression est palpable lors des filatures rythmées par des échanges radio brefs, le récit de l’auteur devient alors angoissant. J’ai été littéralement aspiré par ces passages. La tension est également palpable avant que les casseurs n’entrent en action, l’action avec ses poussées d’adrénaline presque salvatrices.

    Se faire beaucoup d’argent, fugace espoir, bref éclair de lumière. Après le jour il y a la nuit. Rien ne se passe comme prévu, tout part en vrille dans cet excellent polar. Suspense, action et rebondissements sont au tendez-vous. Les portraits sont sans concession et sous la plume de Christophe Molmy le lecteur prend conscience que cela sent le vécu.

    Merci aux Éditions La Martinière

    Le tour du monde en ... 80 polars

  • Canistrellu 15 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    Merci à BePolar et aux éditions La Martinière pour l’envoi de ce livre.

    Un parti-pris d’accessibilité : une narration au style simple, un récit qui emprunte au réalisme - cf les nombreuses notes de bas de page explicatives - qui donne l’impression d’être "embedded".
    L’intrigue alterne habilement passages sur les truands et les enquêteurs.

    D’où provient alors mon manque d’enthousiasme ? Pourquoi n’ai-je pas été happé par cette histoire ?
    Peut-être que j’aurais préféré des personnages plus fouillés, davantage de suspense et d’originalité.

    Enfin, sans divulgacher, un des témoignages intermédiaires suffisamment d’incohérences pour que le dénouement soit prédictible bien avant la fin.

    Un récit honnête au réalisme classique assumé.

  • M Ar Tin 16 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    Je viens de terminer ce roman policier français à l’instant et j’en redemande.

    Un suspense énigmatique et percutant, addictif. On ne lâche pas le roman avant de l’avoir terminé.

    Les descriptions des lieux, les ambiances sont admirablement rendues, nous sommes transportés sur les filatures.
    On assiste aux interrogatoires.

    Du pur plaisir. de la pure adrénaline. Un suspense jusqu’au bout !

    Fans de bons romans policiers réalistes, procurez-vous au plus vite cette pépite.
    Frissons garantis !

    J’ai lu « Après le jour » de Christophe MOLMY dans le cadre de l’opération Club Sang de Bepolar.fr

    Merci à BePolar et aux éditions La Martinière pour l’envoi de ce livre.

  • niny7 20 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    J’ai terminé ma lecture à bout de souffle. Je tiens à remercier BePolar et les éditions La Martinière pour cette opération Club Sang qui m’a permis de découvrir un auteur, français qui plus est, que je ne connaissais pas. Et je serais passée à côté de quelque chose sans cela !

    La plume de Christophe Molmy est fluide, simple mais redoutablement efficace.
    On s’embarque au début en planque pour des affaires de vol qui paraissent relativement banales : le quotidien pour la brigade en somme. Entre filature, écoute des lignes et interrogation des témoins, l’équipe de Philippe Lelouedec semble toutefois s’enliser dans une affaire de vols à la fausse qualité où ils n’arrivent pas à prendre les suspects en flag.
    Puis Lelouedec est appelé par un indic qui peut lui livrer quelques malfrats, lui permettre d’avancer sur une affaire ou d’en résoudre une autre. Legal pense pouvoir rouler tout le monde dans la farine, flics comme voleurs, et s’en sortir indemne avec la femme qu’il aime. Coline tente de se faire une place dans la PJ, de mettre ses émotions de côté et de se mettre en avant par le travail qu’elle fournit. Costa espère pouvoir mettre à terme aux casses réguliers qu’il organise avec sa bande, et faire un gros coup, un dernier, pour se mettre en sécurité après ça et tout arrêter. Chacun a un but, qu’il soit truand ou policier, et chacun espère tirer son épingle du jeu. Mais c’est toujours plus facile de croire qu’on a toutes les cartes en main et qu’on maîtrise tout, que de le pouvoir vraiment. Avec son alternance des points de vue entre les différents flics et voleurs, l’auteur nous invite dans la tête des acteurs de la tragédie qui se met en place sournoisement dans la capitale, tout cela nous rappelant jusqu’à la dernière page qu’avant tout, ils sont tous terriblement humains.

    Et on plonge sans hésitation entre les pages de ce roman policier. On s’attend à ce que Legal fasse un faux pas et soit arrêté de nouveau, ou qu’il aide au contraire les flics à avoir ceux qu’ils cherchent, que l’enquête soit bouclée peut-être. Mais ce que le lecteur ignore encore, c’est qu’il est entraîné subrepticement vers les bas-fonds de l’âme humaine, dans une descente lente et calculée, mais néanmoins terrible.

    Le langage familier que les personnages utilisent naturellement nous plonge au cœur des échanges. J’ai trouvé intriguant que les deux forces en opposition utilisent le même vocabulaire et semblent se ressembler sous certains aspects. En dehors de cela, tout le lexique spécifique utilisé m’a impressionnée, et j’ai apprécié les notes de bas de page qui précisent le sens de tous ces mots et abréviations que je n’ai pas l’habitude d’entendre et encore moins de lire. On sent là toute la maîtrise du sujet, et c’est bien normal puisque M. Molmy est chef de la BRI de Paris ! Le récit est d’autant plus authentique et réaliste que les détails sont immersifs. J’ai adoré enquiller les suspects aux côtés de Coline, Christelle, Alex, Philippe, Yannick... Découvrir tous ces détails sur la manière de filer, tous ces échanges sur la mise en place des dispositifs de protection et de surveillance était une première pour moi, et je suis clairement admirative.

    Une chose est sûre, je lirai sans hésitation les autres romans de cet auteur et je le recommande vivement.

  • Leslecturesdemila 21 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    Authentique c’est le maître mot !

    J’ai lu ce roman en une journée. On rentre directement dans le vif du sujet sur le protagoniste François qui va devenir le tonton . Je ne vais pas vous dire que l’écriture est fluide mais L’auteur sait nous embarquer , lui même étant chef BRI , il sait de quoi il parle et ça donne vraiment du sens au récit , on sent que l’intrigue va tenir debout .

    On retrouve une majorité de dialogue, les chapitres sont courts ça donne du rythme . Un schéma classique qui fonctionne. Pour ma part un peu trop de successions d’événements .

    L’intrigue principale arrive un peu tard et j’avais vu venir le dénouement , c’est un peu dommage .

    Les thèmes abordés tel que les violances conjugales la discrimination, sont abordés avec délicatesse pour ne pas perturber le récit. .

    Vous pouvez lire avant "quelques part entre le bien et le mal" car l’auteur fait quelques clin d’oeil.

    En conclusion c’est une lecture que j’ai apprécié on ne l’a lâche pas facilement tant elle est authentique.

  • meslivresdepoche 25 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    J’ai eu le plaisir de lire ce roman dans le cadre de l’Opération Club Sang par Be Polar. Je remercie chaleureusement la maison d’édition La Martinière ainsi que Be Polar pour l’envoi de ce roman.

    J’ai trouvé que l’action commence un peu tard et j’ai mis du temps avant de me plonger pleinement dans cette lecture. Je ne me suis pas forcément attachée ni reconnue vis à vis des personnages, j’aurai aimé que l’auteur parle plus en profondeur de leur personnalité afin de mieux les cerner.

    Les chapitres courts donnent un bon rythme au livre et cela nous permet d’être ancré dans l’histoire, ce roman se lit très vite, on a envie de connaître la fin.

    J’ai parfois été un peu déroutée, car l’auteur fait des références à deux de ses anciens livres, et ne les ayant pas lus je suis parfois passée à côté de certains détails.

    J’ai bien aimé quand l’auteur a parlé des bitcoin mais le sujet n’a duré que sur quelques pages, j’ai également beaucoup aimé quand l’auteur a abordé le sujet de l’enlèvement de l’enfant, cette partie m’a plu, on en découvre un peu plus sur la psychologie des personnages.

    J’ai bien aimé le fait que le roman soit rédigé par une personne travaillant dans le milieu policier, cela donne plus de véracité au roman, on est d’autant plus plongé dedans car on sait que l’auteur sait de quoi il parle, et il nous embarque avec plus de force dans son roman.

    Pour conclure, j’ai mis du temps avant de me plonger dans le récit, j’ai commencé à être happée vers la fin mais malheureusement il ne restait plus beaucoup de lignes. J’aurai aimé que l’auteur nous décrive un peu plus les personnages et leurs relations afin qu’on s’attache un peu plus à eux. J’étais tout de même contente de lire ce livre, même si pour moi ce n’est pas un coup de coeur.

    Merci à Be Polar, les Editions de La Martinière et Christophe Molmy pour l’envoi de ce roman !

  • cecilia_cherieblossom 26 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    On suit François Légal, un délinquant récidiviste qui est actuellement détenu dans un quartier d’isolement. N’en pouvant plus de cet enfermement beaucoup trop long et à deux doigts de devenir fou, il ne rêve que d’une chose : retrouver son grand amour Diane qui l’attend dehors. Une idée lui vient alors en tête : il va trahir "les siens" pour s’en sortir. C’est ainsi qu’il va proposer à la police son aide et de précieuses informations sur un groupe de cambrioleurs de bijouteries en tant qu’indic. Il va ainsi devoir apprendre à travailler avec la police qu’il voyait jusque-là d’un mauvais oeil de l’autre côté des barreaux et notamment avec Coline Lafleur, une jeune femme timide et réservée qui vient de rejoindre la brigade. Cette dernière ne va d’ailleurs pas le sentir dès le début ... Lorsque les recherches sur le gang de cambrioleurs se transforme en alerte pour disparition d’enfants, les plans de François sont mis à rude épreuve et l’adaptation devient sa force principale pour ne pas se faire démasquer du gang qu’il a infiltré.

    Ce roman qui a été rédigé par un auteur-flic est criant de réalisme et se lit assez facilement. Cependant je n’ai commencé à apprécier l’histoire qu’à partir du chapitre 28 et le début de l’intrigue autour de l’enlèvement d’un enfant qui a installé une belle dynamique et du suspens !

    L’intrigue met beaucoup de temps à démarrer, l’auteur nous parle de personnages décédés et d’enquêtes passées dans des précédents romans sans nous les expliquer en deux mots (j’étais bien perdue ...) et l’utilisation d’un jargon policier que je ne connaissais pas et qui n’était pas toujours expliqué m’a pas mal freinée. C’est donc un avis en demie-teinte pour moi mais je vous conseille de vous faire votre propre avis dessus car les éléments qui m’ont gênée plairont à d’autres j’en suis certaine :)

    Je remercie malgré tout Be Polar et les éditions de La Marinière pour la découverte de l’auteur et de ce roman.

  • LeahBookAddict 26 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    Une lecture en demi-teinte pour ma part.
    La première moitié du roman est lente à démarrer, j’ai été déstabilisé par l’argot policier bien présent dans ce roman, malgré les annotations explicatives ça m’a freiné dans ma cadence de lecture.
    La seconde partie m’a fait décollé...
    Ça deviens vraiment haletant, il y a de l’action, du suspence et j’ai apprécié ma lecture.
    J’ai bien aimé l’alternance de point de vue qui amène beaucoup au récit et rajoute de la tension à l’histoire.
    On sent bien la pâte du vrai flic, qui en fait au final un roman très réaliste et bien mené.

  • Emi Lucie 28 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    Une lecture en demi-teinte. Ce roman possède tous les éléments d’un bon polar mais cela manque de peps. Les chapitres et descriptions un peu longs cassent le rythme et l’intrigue tarde à démarrer.

    https://tassedetheetpiledelivres.wo...

  • amoreau331 30 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    J’ai reçu ce roman dans le cadre du club sang, c’est une vraie découverte pour moi alors merci à Bepolar et aux éditions La Martinière. Vraie découverte de lire un roman et d’en faire une critique, qui n’est pas une chose facile.
    Pour parler réellement du livre, on sent tout de suite que l’écrivain connait son domaine et c’est très plaisant. Si vous aimez l’argot policier, les précision sur les techniques de recherche, vous y trouverez votre bonheur, c’est un très bon point dans ce livre.
    Mais, je me suis senti perdu dès les premiers chapitres, a t-on fait un flash back ? qui sont ces voleurs ? les policiers semblent déjà avoir beaucoup de lien alors qu’on commence un roman. Aurais-je du lire les précédents avant d’entamer celui-ci ? Malheureusement l’auteur fait peu de rappels sur les précédents livres et invite uniquement à s’y référer via des notes de bas de page.
    Une fois compris le process, on se laisse embarquer dans ce rythme intéressant où l’on regrette cependant ces sauts dans le temps. La fin d’un chapitre vous indique une piste, un indice, et dès le début du prochain, ils ont déjà avancés. Ce manque de déroulement m’a beaucoup dérouté et surtout manqué. Ce rythme impose également l’apport de nouvelles pistes, rebondissement par l’auteur, peut être trop. Le début est intéressant mais finalement n’apporte rien et le dénouement du premier acte se fait presque inaperçu, tandis que le deuxième acte aurait pu faire l’objet d’un seul et unique roman. L’écriture est cependant très fluide et entraînante. J’ai donc un avis en demi teinte, j’ai lu ce roman sans difficulté et avec du plaisir mais je reste sur ma fin.

  • Savy 31 juillet 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    Lu dans le cadre de l’opération club sang

    Christophe Molmy sait de quoi il parle.
    On est loin du cliché du flic dépressif, où tout va mal dans sa vie perso et professionnelle que l’on a l’habitude de retrouver dans la plus part des polars..

    Malgré un début un petit long on rentre page après page dans le vif de ce roman, que l’on soit du bon ou mauvais côté de la ligne, on découvre des personnages réels, crédibles, attachants pour certains.

    Pour ma part c’est une belle découverte qui m’a vraiment donné envie de lire ses autres ouvrages.

  • Postit.book 1er août 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    Lu dans le cadre de l’opération Club Sang et je remercie chaleureusement les éditions La Martinière et Bepolar pour cet envoi.

    Ce n’est pas du tout le genre de polar que je lis habituellement mais je me suis laissée doucement convaincre par cette histoire. L’écriture y est pour beaucoup. La succession de courts chapitres, une alternance entre phases de dialogues et incursion dans les pensées des protagonistes, les scènes d’action pour relancer notre intérêt...tout est justement dosé.
    ,
    La richesse de ce livre est certainement de nous apporter, avec réalisme, la vision des "deux côtés de la barrière". La frontière entre bonnes et mauvaises actions est souvent ténue et cet ouvrage permet d’éclairer ce moment décisif du passage à l’acte. En cela, l’analyse de la psychologie des personnages est édifiante. La violence est décrite avec pragmatisme et son escalade justement étudiée.

    Cependant, si le métier et l’expérience de l’auteur apportent une réelle plus-value au récit, ils font parfois de celui-ci un documentaire. Les acronymes, le jargon, les longues descriptions, la mise en place étirée du décor et les ellipses entre les chapitres tendent à faire de cette histoire une non-fiction. Cela manque de romanesque finalement...

    Mon avis est donc partagé et je ne peux que vous inviter à découvrir ce très bel ouvrage (la couverture est
    sublime) de Christophe Molmy.

  • Nico Blondeau 1er août 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    Un roman policier brut, sans fioritures, l’histoire est bien prenante, et le fait de suivre à la fois le point de vue des "flics", des "gangsters", de l’indic, et de voir petit à petit tout cela s’embriquer est très bien réalisé.

  • Béren 14 août 2020
    Après le jour - Christophe Molmy

    Merci à BePolar et aux éditions La Martinière pour l’envoi de ce livre.
    Un polar facile à lire, un peu long à démarrer et quelques longueurs
    Le jargon policier est un peu déstabilisant pour des personnes qui n’ont jamais lu de polars écrit par un écrivain policier
    Il y a du suspens, beaucoup de réalisme qui donne envie d’aller jusqu’au bout de ce roman

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.