Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les voisins - Fiona Cummins

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

C’est le rêve de tous les Anglais. Un coquet village dans l’Essex, au nord de Londres. Une belle et grande maison, un jardin, une bonne école, un petit chemin calme et verdoyant qui mène à la mer. Parfait pour faire du jogging et promener le chien. Mais c’est aussi le terrain de chasse d’un tueur en série.
En s’installant dans L’Avenue avec leurs deux enfants, les Lockwood voulaient repartir de zéro, mettre toutes les chances de leur côté. Bien sûr, ils avaient entendu parler de crimes dans la région, mais ils ne s’attendaient pas à ce que ce soit là, devant chez eux, dans L’Avenue.
Wildeve Stanton mène seule l’enquête. Tout le monde a ses petits secrets. Les Lockwood comme leurs voisins.

Source : Éditions Slatkine & Cie

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 16 juin 2021
    Les voisins - Fiona Cummins

    Encore un superbe thriller psychologique que nous livre Fiona Cummins. Dans le comté de l’Essex proche de Londres vient d’emménager une nouvelle famille les Lockwood. Malheureusement c’est aussi là que l’on découvre des corps sans vie dans le bois tout proche. Leurs yeux ont été remplacés par des yeux de poupées en verre, ce qui fait pencher pour la théorie d’un tueur en série. Rapidement les soupçons se portent justement sur un fabriquant de poupées taiseux. Que se passe-t-il dans ce quartier résidentiel de l’Avenue ? C’est l’enquête que va devoir mener l’équipe de police du coin et notamment l’inspectrice chef Wildeve Stanton dont le mari policier, fait partie des victimes. Encore une fois avec cette auteure, je n’ai pas été déçue par le niveau de ce thriller. J’ai adoré l’idée que l’on n’est pas en sécurité chez soi, qu’il y a un voyeur qui peut à tout moment regarder par sa fenêtre pour épier ses voisins. Que la présence du tueur se fait plus intense au fil des pages. On découvre les habitations, les voisins, voisines et croyez moi peu s’entre eux n’ont rien à cacher. Les Lockwood pensaient repartir à zéro dans un nouveau quartier, tranquille et laisser derrière eux leurs soucis mais bien entendu on peut présager, qu’il n’en sera rien. Le récit est riche de personnages atypiques et attachants mais on ne peut s’empêcher d’être suspicieux à leur égard. Une double temporalité met en avant les différences entre un quartier où il faisait bon vivre et ce qu’il est devenu aujourd’hui alors que plus personne ne se fait confiance. Une lecture non-stop pour ma part tant j’ai été happé par l’intrigue, un thriller intelligemment travaillé qui nous mène en bateau d’un bout à l’autre. Je vais rester attentive aux nouvelles sorties de cette auteure car jusqu’à présent c’est un sans faute. Bonne lecture.

  • jeanmid 5 juin 2021
    Les voisins - Fiona Cummins

    Après ces deux premiers romans consacrés à un glaçant psychopathe amateur de collections un peu particulières , l’auteure britannique revient cette année avec un livre à l’ambiance toute aussi lourde et oppressante .
    Une intrigue qui se situe essentiellement dans un quartier de maisons mitoyennes à proximité d’un bois . “L’Avenue” aurait tout pour être un charmant coin de quiétude non loin de la mer mais les crimes à répétition perpétrés dans le secteur ont quelque peu refroidi l’atmosphère des lieux . le tueur en série a déjà cinq morts sur la conscience et ne semble regretter aucun de ces actes mais plutôt jouir de ce pouvoir divin qu’il nous détaille par le menu .
    C’est dans ce contexte particulier que la famille Lockwood , un couple et deux enfants , vient d’emménager à L’Avenue et la présence de voitures de police à proximité ne leur laissent aucun doute sur la gravité des événements survenus dernièrement . La dernière victime n’est autre que l’inspecteur Adam Stanton , un des policiers enquêtant sur ces terribles meurtres . Une mort qui va ébranler sa femme Wildeve , inspectrice également , mais aussi tous les membres de la police chargés de l’affaire .
    Alors que les investigations battent leur plein , que le fastidieux porte à porte continue , on découvre peu à peu les voisins de ce quartier (presque) hors du temps et leurs douloureux secrets .
    Un voyeur qui explore les astres mais aussi les jambes des jolies jeunes femmes , un gérant de magasin de jouets poussiéreux dont les poupées partagent avec les morts les mêmes yeux de verre , un facteur qui semble passer son temps - dimanche compris - à l’Avenue , une femme indidéle qui hésite à quitter son mari , une mamie gateau un peu trop prévenante avec les enfants . Quels secrets cachent-ils et parmi eux , qui est le coupable ?

    Comme un jeu de Cluedo qui prendrait vie sous nos yeux , l’auteur nous offre une galerie de personnages , chacun étant potentiellement le meurtrier . le jeu consiste à deviner lequel ou laquelle .
    Mais l’auteur ne nous rend pas la tâche facile , en brouillant les pistes , en distillant à dessein quelques faux indices . Alors même que ces voisins s’épient et se surveillent , le coupable nous livre l’ histoire qui a fait de lui un meurtrier . Des confessions sans remords ni regrets bien au contraire . Un être humain totalement conscient de ses actes qui le positionne , d’après lui , dans une caste à part : ceux qui ont capacité de vie ou de mort sur leur prochain .
    Avec l’habileté du style qui lui est coutumière , l’auteure nous happe instantanément et nous plonge dans cette intrigue au suspens incroyable .
    A vous de jouer !

  • Alexandra Thiry 28 mai 2021
    Les voisins - Fiona Cummins

    Pour les Lockwood, c’est la banque route autant financierement que dans leur couple qui ne tient plus qu’à un fil. Alors pour se donner une dernière chance, ils décident de déménager et de faire d’un fait divers une aubaine. Une nouvelle maison à un prix très avantageux. Et pour cause, cela fait maintenant quelques semaines qu’il tueur en série frappe à proximité.

    Dans l’Avenue, la nuit, rare sont ceux qui dorment à point fermé.. Dans l’Avenue, la nuit, certains sortent pour cacher leurs secrets dans l’obscurité...
    Dans l’Avenue, la nuit, un tueur frappe...
    Dans l’Avenue, la nuit, on se scrute, on épie le moindre mouvement...

    Il y avait longtemps que je ne m’étais plus faite autant B-A-L-A-D-E-R avec un thriller. Et quel plaisir ! C’est addictif. On se perd en conjectures ; nous lecteurs nous sommes certains d’avoir compris. On a envie de crier la vérité à ces policiers qui ont tous les éléments devant eux et qui n’agissent pas !

    Enfin c’est ce que je pensais...
    Ce thriller a une jolie qualité que j’aime dans ce genre de roman. Il joue sur l’idée que l’on se fait d’emblée. On ne cherche pas plus loin alors que les informations sont distillées de manière intelligente. A lire absolument pour les amateurs du genre.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.